Patrick Drahi : SFR est en sureffectif...et ça l'énerve

Le par  |  21 commentaire(s) Source : Le Figaro
Patrick Drahi 2

En faisant fusionner Numericable et SFR, Patrick Drahi s'était engagé à maintenir l'emploi durant les trois premières années. Une disposition qui le dérange, estimant que SFR est en sureffectif.

SFR-logoPour obtenir l'aval des autorités de régulation dans le cadre du rachat de SFR par Numericable, et alors que Bouygues Telecom était également intéressé par l'acquisition du deuxième opérateur mobile français, Patrick Drahi s'est engagé à maintenir l'emploi durant trois ans après la fusion, soit jusqu'à mi-2017.

C'était une grosse concession pour celui qui n'a pas l'habitude de faire dans la dentelle (les fournisseurs de l'opérateur en savent quelque chose, une partie des clients de l'opérateur aussi, au vu de la multiplication des litiges) mais elle était nécessaire pour barrer la route à Martin Bouygues.

Deux ans après, la mesure de préservation de l'emploi est donc toujours d'actualité mais elle agace celui qui vient de céder (fictivement) les rênes d'Altice, actionnaire principal de Numericable-SFR, à son numéro deux, Dexter Goei.

Considérant - assez logiquement après une fusion suivie d'une restructuration nécessaire des activités - que SFR est en sureffectif, Patrick Drahi a estimé que cette clause de maintien de l'emploi était inopportune : "cette garantie sur l'emploi a rendu les choses compliquées et créé des tensions", a-t-il indiqué devant la presse outre-Atlantique, au moment où il finalise ses acquisitions aux Etats-Unis.

"On est quand même dans une situation en France où tous nos concurrents ont licencié à tour de bras et nous on a pris une garantie sur trois ans à un moment où on vend à 1 euro par mois des abonnements. Ca n'a ni queue ni tête', a-t-il expliqué.

Il sous-entend ainsi qu'il vaudrait mieux organiser un plan social dès maintenant afin que tout le monde sache à quoi s'attendre et ait une vision claire de son avenir, plutôt que de laisser traîner artificiellement la situation encore un an.

Le choc risque d'être rude pour les salariés du groupe une fois ce garde-fou de l'emploi levé alors que les syndicats dénoncent déjà des méthodes de management trop agressives et un malaise social au sein de l'entreprise.

Mais c'est le prix à payer pour tenter de réduire rapidement l'énorme poids de la dette générée par l'acquisition de SFR et amener les investisseurs à continuer de fournir de l'argent frais pour de nouveaux rachats.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1905508
"SFR est en sureffectif"
=>Oui ils ont trop de créanciers
Le #1905511
De quoi se plaint il, il était au courant avant d'acheter et il l'a fait en connaissance de cause.
Le #1905516
bugmenot a écrit :

"SFR est en sureffectif"
=>Oui ils ont trop de créanciers


J'aurais dit trop de crétins aux sav perso
Le #1905522
D'un autre coté c'est con de demander à cosnerver l'emploi 3 ans. Il suffit de vérifier que le plan social se tienne. Chaque fois que l'on veut conserver l'emploi, au lieu d ele conserver, on le détruit. C'est pour cela que la France est parmi les champions européens du chômage. On est le seul pays où l'on pense que la glandouille crée des emplois. Comme els cons qui pensent qu'ils peuvent jeter leuirs papiers par terre car ça crée un emploi dans la salubbrité publique.
Le #1905524
cycnus a écrit :

D'un autre coté c'est con de demander à cosnerver l'emploi 3 ans. Il suffit de vérifier que le plan social se tienne. Chaque fois que l'on veut conserver l'emploi, au lieu d ele conserver, on le détruit. C'est pour cela que la France est parmi les champions européens du chômage. On est le seul pays où l'on pense que la glandouille crée des emplois. Comme els cons qui pensent qu'ils peuvent jeter leuirs papiers par terre car ça crée un emploi dans la salubbrité publique.


Exactement ! On tire une balle dans le pied des grosses entreprises en France.
Le #1905541
cycnus a écrit :

D'un autre coté c'est con de demander à cosnerver l'emploi 3 ans. Il suffit de vérifier que le plan social se tienne. Chaque fois que l'on veut conserver l'emploi, au lieu d ele conserver, on le détruit. C'est pour cela que la France est parmi les champions européens du chômage. On est le seul pays où l'on pense que la glandouille crée des emplois. Comme els cons qui pensent qu'ils peuvent jeter leuirs papiers par terre car ça crée un emploi dans la salubbrité publique.


Des gros singes t'as vu
Le #1905544
Si il part ça ferra plus de sur-effectif
Le #1905562
Rymix a écrit :

Si il part ça ferra plus de sur-effectif


On est mercredi , pas vendredi
Le #1905574
Clairement la boite dans laquelle j'aimerais pas travailler
Le #1905586
coc4tm a écrit :

Rymix a écrit :

Si il part ça ferra plus de sur-effectif


On est mercredi , pas vendredi


Oh mais je suis sérieux
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]