Pornographie : Sina à l'amende pour du contenu indécent et malsain

Le par  |  5 commentaire(s)
Sina-logo

La sanction est tombée pour Sina.com. Une amende record de 815 000 dollars. Le portail risque également de perdre des licences d'exploitation sur l'Internet chinois.

Dans le cadre de leur campagne de nettoyage du Web, les autorités chinoises n'ont pas été tendres avec Sina. Un géant chinois de l'Internet avec son portail Sina.com ainsi que le service Weibo comparé au Twitter chinois.

Le groupe a écopé d'une amende administrative de 815 000 dollars, soit près de 590 000 euros, en raison de la publication par des tiers ou des utilisateurs de contenu considéré indécent et malsain. À la suite de dénonciations publiques, des images pornographiques ainsi que des articles obscènes avaient été découverts dans des sections hébergées par Sina.com.

Accusé de manque d'efficacité dans ses contrôles, Sina devrait en outre perdre deux licences de publication sur Internet et de diffusion de vidéos. Le groupe a indiqué qu'il coopérera pleinement avec les autorités.


Actualité publiée le 25 avril 2014

Avec son portail Sina.com et son service de microblogging Weibo, Sina est un imposant acteur de l'Internet chinois au même titre que Alibaba, Baidu ou encore Tencent pour les plus connus. Il se retrouve aujourd'hui en position très fâcheuse vis-à-vis du gouvernement chinois et de sa campagne anti-pornographie.

Chine-cybercafeD'après une information de l'agence de presse nationale chinoise Xinhua, Sina.com risque notamment de perdre deux licences d'exploitation pour la publication en ligne de contenus vidéo et audio. Une sévère punition - qui devrait être temporaire - à même de menacer le devenir d'activités de ce géant du Web et qui s'accompagnerait de plusieurs amendes.

Cité par Xinhua, un communiqué du Bureau national contre les publications pornographiques et illégales indique que vingt articles et quatre vidéos apparus sur Sina.com comportaient du contenu pornographique et obscène. Des contenus qui ont fait l'objet de " dénonciations publiques. "

Selon la prose toujours si particulière des autorités chinoises, certains des articles ont reçu des millions de clics, " mettant en péril la morale sociale et portant gravement préjudice à la santé physique et mentale des mineurs. "

Aux yeux de la Chine, Sina.com est un récidiviste qui avait déjà reçu des sanctions administratives et n'a pas retenu la leçon. Sina a présenté ses excuses et ses regrets pour ne pas avoir su contrôler le contenu publié.

Toujours d'après Xinhua, la campagne " Nettoyage du Web 2014 " en Chine a déjà conduit à la fermeture de 110 sites Web et la suppression de 3 300 comptes de réseaux sociaux et forums. C'est la première fois qu'un acteur de la taille de Sina est visé.

En Chine, des sites tels que Facebook, Twitter, YouTube sont bloqués car ils sont considérés comme une menace pour la stabilité sociale. Gare aussi à ceux qui véhiculent ce qui est interprété comme des rumeurs en ligne.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1734042
Du mauvais porno c'est mal sein ?
Le #1734062
mart666 a écrit :

Du mauvais porno c'est mal sein ?


Non, c'est suce pet
Le #1734142
L'amende est payable au moins, pas comme de l'autre coté du pacifique ou un particulier peut se voir amendé de millions de dollars...
Le #1734202
Mon dieu du sexe sur internet, mais où vas-t'on !!!
... hein j'en fait trop ?
Le #1734622
Disons tous non a la pornographie car elle detruit la jeunesse.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]