Samsung : prudence sur les prévisions de téléphonie mobile

Le par  |  0 commentaire(s)
Samsung previsions 2008 logo pro

On a beau être le seul fabricant de mobiles du Top 5 mondial à avoir progressé au troisième trimestre 2008, on n'en est pas moins prudent sur la suite : Samsung prévoit à son tour des temps difficiles pour la fin d'année et pour 2009.

Logo SamsungCela avait été la bonne surprise du troisième trimestre 2008 : des fabricants de mobiles du Top 5 mondial, le sud-coréen Samsung Electronics est le seul à avoir connu une progression de ses ventes, ce qui lui a permis de conforter son deuxième rang mondial et de prendre la tête du marché US pour la première fois, devant Motorola.

Avec presque 52 millions de terminaux mobiles écoulés au troisième trimestre, Samsung, bien que toujours loin du leader Nokia, reste intouchable pour le reste des concurrents, tous confinés autour de 25 millions d'unités produites.

Pourtant, le fabricant coréen prévoit lui aussi des lendemains qui déchantent, et ce dès le dernier trimestre 2008. James Chung, porte-parole de Samsung, a ainsi indiqué à Reuters que sa prévision de croissance du marché de la téléphonie mobile, ramenée au mois de juin à 9% pour 2008, était peut-être déjà trop ambitieuse.


Prévisions mobiles sombres chez Samsung, comme chez Nokia
Samsung previsions 2008 logo proTenir cette croissance de 9% sur l'année signifie que celle du dernier trimestre doit tourner autour de 6 à 7%, une valeur que les analystes considèrent déjà comme trop élevée dans le climat actuel de crise économique.

La situation pourrait être encore pire l'an prochain avec une croissance encore plus faible, voire négative. Cette vision sombre confirme celle envisagée il y a une dizaine de jours par Nokia et qui annonce implicitement restructurations, licenciements et recherche d'économies.

Les analystes, comme Geoff Blaber, de CSS Insight, prévoient une situation difficile pendant plusieurs trimestres. Non seulement la demande des consommateurs s'affaiblit, mais les opérateurs mobiles limitent les subventions à quelques terminaux, ce qui élève le coût d'une partie de la production et amplifie le ralentissement de la demande.

Et ce problème touche tout autant les fournisseurs d'accessoires, comme Salcomp, le principal fabricant d'adaptateurs pour mobiles, qui a prévenu que ses ventes en 2008 seraient plus faibles que celles de l'année précédente.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]