Industrie du disque en France : toujours la chute

Le par  |  31 commentaire(s)
Logo iTunes

Selon les chiffres du SNEP, le marché français de la vente de musique se porte toujours aussi mal. Le téléchargement illégal fait encore figure de coupable tout désigné.

Logo iTunesLe Syndicat national de l'édition phonographique qui défend les intérêts de l'industrie du disque en France vient de faire état des derniers chiffres du marché de la vente de musique dans l'Hexagone. Relayés par LaTribune.fr, ils montrent une perte de 50 millions d'euros au premier semestre 2009, soit une chute tous supports confondus de 17,8 % par rapport à la même période l'année dernière.

Les ventes physiques ( CD, DVD ) ont chuté de 21 %. Les ventes numériques ont pour leur part progressé mais seulement de 3 % ce qui ne suffit pas à combler le manque à gagner, alors que les ventes physiques représentent encore 83 % du marché total estimé à 229 millions d'euros ( divisé par 2,5 par rapport à 2002 selon le SNEP ). Un constat très éloigné de celui dressé aux États-Unis où une étude de NPD Group met vente de CD et téléchargement légal sur un même pied d'égalité d'ici la fin de l'année 2010.

Le coupable désigné est une nouvelle fois le téléchargement illégal. Le président du SNEP, Christophe Lameignère, parle ainsi des " atermoiements " de la loi Hadopi qui ont donné un " regain de vivacité aux pirates ". Selon des propos rapportés par E24.fr,  Christophe Lameignère a déclaré :

" Notre offre légale fait toujours face à la concurrence déloyale des échanges illégaux de fichiers musicaux en ligne. "

La loi Hadopi 2 qui doit apporter le volet sanction à Hadopi 1 est donc toujours attendue comme le sauveur de l'industrie du disque en France. Les députés doivent procéder au vote solennel du texte le 15 septembre prochain.

Une mission Création et Internet confiée à Patrick Zelnik doit pour sa part se pencher sur le développement de l'offre légale de téléchargement et le financement de la création. Une " bonne idée  " selon le SNEP mais qui n'a pas convaincu La Quadrature du Net.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #517121
"soit une chute tous supports confondus de 17,8 % par rapport à la même période l'année dernière."
revoilà les pleureuses...

avec des chutes comme çà depuis 10 ans, ils ne doivent plus vendre que quelques dizaines de CD par an sur toute la France...

larmes de crocodiles qui se plaignent que le gnou a maigri....

Le #517161
Clair.

Et puis "Notre offre légale fait toujours face à la concurrence déloyale des échanges illégaux de fichiers musicaux en ligne"

Ba votre offre légale c'est de la merde, le jour ou vous comprendrez qu'il faut proposer du full 320 sans drm et aussi du sans perte pour les puristes type ogg ou wave, qu'il faut proposer des catalogues complet et pas avoir le catalogue fractionné sur plusieurs sites, qu'il faut un prix plancher et ajouter a cela des offres promotionnelle / commerciale ponctuelle (style deux albums acheté : un troisième offert, album en découverte a -30% durant deux jours ect...).

Et enfin faire de la pub pour le plateformes de téléchargement. C'est nouveau pour le consommateur,il a besoins d'être rassuré. Autant a l'époque tout les écrans de pub comportait une pub Universal, autant aujourd'hui plus rien et absolument aucune pub pour promouvoir les plates-formes légale.


Et la on se rend compte que c'est clair, les majors ne veulent pas vendre leur musique sur le net, et justifient leur immobilisme total face au changement du monde par un "c'est la faute des autres".

Ça fait dix ans qu'elles nous sortent le même couplet de merde pleurnicheur, et dix ans qu'elles participent elles aussi via leur grève de la conquête de nouveau marché au phénomène du piratage.

Je ne sais pas qui dirige ces boites, mais il y a un probleme au niveau des conseils d'administration, faudrait que les gars se rendent compte du manque de vision des responsables en place et fassent le ménage.

Car OUI le "piratage" existe, mais les proportions qu'il atteint sont aussi la responsabilité des maisons de disque totalement incapable de suivre leur propre marché depuis dix ans.

Et aucune loi ne pourra faire quoi que ce soit, faut arrêter de partir en guerre contre le consommateur (oui parce que le "pirate" est un amateur de musique avant tout, donc un consommateur) et chercher a lui plaire plutôt que chercher a le forcer a utiliser tel mode de consommation (genre on doit non seulement acheter, mais en plus acheter de la manière qu'ils souhaitent, ils nous ont prit pour des moutons quoi).

Et en attendant ceux qui prennent le plus cher dans ces histoire c'est les artistes, pas ceux fabriqué en interne via star ac et compagnie mais les autres, ceux que les maisons de disque ont lâchés car pas assez malléable et trop compliqué a comprendre / promouvoir.


Le #517171
Ils n'ont qu'à faire une loi qui nous obligerait à acheter de la musique
Le #517181
et leurs XX% de pertes sont ils sur les vrais artistes ou bien les daubes de star pop hyper academie qui refont les mêmes soupes année après année ?
Mais c'est tellement facile d'accuser le piratage, et comme dit supertag, tant qu'il n'y aura pas de vraies offres simples et complètes sur le net, ca ne changera pas
Le #517191
En même temps, vu la merde qu'ils nous proposent... Ils ont pas su changer de modèle économique et ils coulent c'est tout. C'est de leur faute.

superlag : le ogg n'est pas sans perte et le wave est juste trop lourd.
Le #517201
Ca fait un peu 10-15 ans que les gens téléchargent de le musique... ils ont qu'à sortir un baladeur qui fait écouter de la pub au même rythme que sur une radio pour nous fournir de la musique gratuite... mais non.
Ca fait un moment que les gens demande du contenu gratuit quitte à avoir de la pub, mais non, ils ne changent pas de position. Résultat, le consommateur prend de la musique gratuite et sans pub.
Etre insultant et nous prendre pour des abrutis en même temps, c'est fort de café tout ça.

Mais bon, entre la qualité musicale, les insultes à l'encontre du client et de l'artiste, la non évolution du modèle et le piratage, je me demande ce qui fait le plus effet là dedans.

Note: le ogg c'est pas lossless comme le FLAC ou le APE. Les puristes t'incendieront si tu leurs sors que le OGG serait nickel pour eux.
Le #517211
Des fois, j'ai quand même hâte que Hadopi soit en place et véritablement efficace contre le piratage, histoire de montrer à l'industrie du disque que ce dernier n'est pas le véritable de son déclin.
Le #517221
Ce qui est marrant, c'est que cette info sorte maintenant... quelques jours avant le vote, surement un hasard .....

@Alteo :

Ils diront simplement que HADOPI n'etait pas assez repressive contre les pirates et qu'il faut faire plus.
Ils n'ont honte de rien.
Le #517251
et les prochaines étapes seront, l'interdiction d'internet, et l'obligatation d'achats de cds =)
Le #517261
longue vie au P2P <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]