Capteurs MEMS : STMicroelectronics attaque InvenSense sur des brevets

Le par  |  0 commentaire(s)
ST logo 02

Le leader mondial des capteurs MEMS a déposé une requête contre InvenSense auprès de l'ITC américaine pour la violation de plusieurs brevets sur les capteurs MEMS, à la base des accéléromètres et gyroscopes présents dans les appareils grand public.

Les capteurs MEMS ( Microelectromechanical Systems ), ces petits composants à la base des capteurs de mouvement, de pression ou des microphones qui ont fait une percée depuis 2007 dans les appareils mobiles, avec la démocratisation des écrans tactiles, est un marché en forte croissance sur lequel le groupe franco-italien STMicroelectronics (ST) s'est positionné tôt et a su rapidement prendre la plus grosse part de marché.

A l'heure où le groupe se recentre sur son coeur de métier et des activités porteuses, ces dispositifs miniaturisés représentent une voie de croissance non négligeable puisqu'ils sont amenés à se diffuser dans de nombreux appareils et équipements grand public, au-delà des smartphones et des tablettes.

Aussi STMicroelectronics veille à préserver ses intérêts et son savoir-faire et la société a déposé une requête auprès de l'ITC ( International Trade Commission ) contre son concurrent InvenSense, qui fabrique aussi des capteurs de mouvement, l'accusant de violation de plusieurs de ses brevets et demandant de bloquer la commercialisation aux Etats-Unis des produits utilisant cette propriété intellectuelle.

STMicro MEMS logo pro Le groupe met en avant cinq brevets qui se retrouveraient dans l'ensemble de l'offre de produits MEMS d'InvenSense et dans ceux de ses clients Black & Decker et Roku et demande l'arrêt de leur commercialisation aux Etats-Unis.

ST indique qu'il s'agit de la seconde procédure contre son concurrent, après le dépôt d'une plainte en Californie en mai 2012 portant sur neuf brevets et demandant un dédommagement financier pour le préjudice subi.

InvenSense a cependant obtenu de l'USPTO, l'office américain des brevets, le réexamen des brevets, affirmant que ces derniers sont invalides, ce que ST considère comme une manoeuvre dilatoire et pour lequel il affiche sa confiance dans la reconnaissance finale de ses brevets.

ST indique détenir 800 brevets sur les capteurs MEMS, dont 350 déposés aux Etats-Unis, et qui sont le fruit de quinze années de R&D et d'investissements lourds que le groupe compte défendre. La requête auprès de l'ITC, dont la procédure peut donner des résultats plus rapidement que dans le cas d'une plainte devant un tribunal, maintient la pression sur InvenSense.

Complément d'information
  • STMicroelectronics dope sa production de capteurs MEMS
    Pour répondre à la demande grandissante en capteurs de mouvement dans les produits grand public, STMicroelectronics, leader du secteur, annonce son intention de passer à une production de plus de 3 millions de capteurs MEMS par jour ...
  • Capteurs MEMS : STMicroelectronics se taille la part du lion
    Ils ont en bonne partie révolutionné la façon de manier les interfaces sur les mobiles et ouvrent de nouveaux horizons, à commencer par les aspects ludiques : les capteurs MEMS sont incontournables et STMicroelectronics se pose en ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]