Galileo : premiers positionnements au sol grâce à la puce Teseo II de ST

Le par  |  8 commentaire(s)
Teseo logo

C'est avec des solutions Teseo II de STMicroelectronics qu'ont été réussis les premiers tests de positionnement au sol du système de géopositionnement satellite européen Galileo.

Le système européen de positionnement par satellite Galileo n'est pas encore commercialement disponible, la constellation n'étant pas encore en place mais un pas important vient d'être franchi avec les premiers essais de positionnement au sol réalisés à partir des quatre satellites de validation déjà en orbite.

C'est avec des solutions Teseo II conçues par STMicroelectronics que les expérimentations ont été menées aux Pays-Bas et en Italie, en partenariat avec l'ESA ( Agence Spatiale Européenne ). Les puces Teseo II sont des systèmes multi-GNSS ( Global Navigation Satellite System ) offrant une compatibilité avec les systèmes Galileo, GPS mais aussi Glonass russe et QZSS d'origine japonaise.

ST et l'ESA indiquent avoir mené des tests statiques (en vue dégagée) et dynamiques (via une unité mobile sur un parcours avec obstacles)  au mois de mars avec détermination de la longitude, de la latitude et de l'altitude.

Teseo logo

Le récepteur Teseo II a permis de générer un positionnement 3D sur l'ensemble du parcours en utilisant les 4 satellites Galileo de validation. La prochaine étape consistera en des essais de réception de signaux combinés avec les systèmes GPS et/ou Glonass, puis, une fois que la constellation Galileo sera plus dense, il sera possible de tester la qualité du signal en environnement difficile (canyons urbains, notamment).

Ces premiers essais serviront de base pour le développement des équipements GNSS pour équipements automobiles et grand public, dont ST souligne que les conditions d'utilisation seront bien plus difficiles que les systèmes de test actuels, avec un environnement urbain réfléchissant et déformant les signaux.

Teseo II est dès à présent conçu pour fournir la sensibilité nécessaire à ces systèmes grand public. ST positionne aussi sa solution pour le système eCall d'appel d'urgence qui devra être intégré dans les véhicules et pour divers services télématiques. La sensibilité de sa solution devrait également permettre d'exploiter efficacement les signaux Galileo dans gadgets high-tech avant le déploiement complet de la constellation.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1259612
Une belle avancée mais un peu tardive vue que le marché du GPS est en chute depuis quelques mois.
Le #1259672
micropastis a écrit :

Une belle avancée mais un peu tardive vue que le marché du GPS est en chute depuis quelques mois.


Ce ralentissement n'est pas si anodin que cela. Le système GPS est sous la coupe et la suprématie des USA qui ne voient pas d'un bon oeil la mise en orbite d'un concurrent Européen Et comme une grosse partie du lancement des satellites doit (encore) se faire aux USA, on comprend aisément pourquoi ils ont des pieds de plomb pour le faire.

Sans compter ceci (4ème paragraphe de ce texte) :

http://www.senate.be/www/?MIval=/publications/viewPubDoc&TID=33614318&LANG=nl

Ce qui résume bien la situation entre le système GPS et Galileo Même CNN avait relaté ce brouillage volontaire du système GPS par les ricains pendant la guerre du Golf (désolé, je n'arrive plus à retomber sur l'article)
Le #1259872
Ulysse2K a écrit :

micropastis a écrit :

Une belle avancée mais un peu tardive vue que le marché du GPS est en chute depuis quelques mois.


Ce ralentissement n'est pas si anodin que cela. Le système GPS est sous la coupe et la suprématie des USA qui ne voient pas d'un bon oeil la mise en orbite d'un concurrent Européen Et comme une grosse partie du lancement des satellites doit (encore) se faire aux USA, on comprend aisément pourquoi ils ont des pieds de plomb pour le faire.

Sans compter ceci (4ème paragraphe de ce texte) :

http://www.senate.be/www/?MIval=/publications/viewPubDoc&TID=33614318&LANG=nl

Ce qui résume bien la situation entre le système GPS et Galileo Même CNN avait relaté ce brouillage volontaire du système GPS par les ricains pendant la guerre du Golf (désolé, je n'arrive plus à retomber sur l'article)


Tu as raison de plus le brouillage par les ricain et toujours plus ou moins actif car pour une même adresse d'un voyage sur l'autre la précision change. Je l'ai remarqué sur plusieurs déplacement que je fait d'une année sur l'autre.
Le #1260022
Ulysse2K a écrit :

micropastis a écrit :

Une belle avancée mais un peu tardive vue que le marché du GPS est en chute depuis quelques mois.


Ce ralentissement n'est pas si anodin que cela. Le système GPS est sous la coupe et la suprématie des USA qui ne voient pas d'un bon oeil la mise en orbite d'un concurrent Européen Et comme une grosse partie du lancement des satellites doit (encore) se faire aux USA, on comprend aisément pourquoi ils ont des pieds de plomb pour le faire.

Sans compter ceci (4ème paragraphe de ce texte) :

http://www.senate.be/www/?MIval=/publications/viewPubDoc&TID=33614318&LANG=nl

Ce qui résume bien la situation entre le système GPS et Galileo Même CNN avait relaté ce brouillage volontaire du système GPS par les ricains pendant la guerre du Golf (désolé, je n'arrive plus à retomber sur l'article)


"Et comme une grosse partie du lancement des satellites doit (encore) se faire aux USA, on comprend aisément pourquoi ils ont des pieds de plomb pour le faire."
tu es sur de ca ? on en envoie pas mal de Guyane quand meme, surtout si c européen, pkoi passer par les ricains. Mais là on touche à la politique
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #1260172
micropastis a écrit :

Ulysse2K a écrit :

micropastis a écrit :

Une belle avancée mais un peu tardive vue que le marché du GPS est en chute depuis quelques mois.


Ce ralentissement n'est pas si anodin que cela. Le système GPS est sous la coupe et la suprématie des USA qui ne voient pas d'un bon oeil la mise en orbite d'un concurrent Européen Et comme une grosse partie du lancement des satellites doit (encore) se faire aux USA, on comprend aisément pourquoi ils ont des pieds de plomb pour le faire.

Sans compter ceci (4ème paragraphe de ce texte) :

http://www.senate.be/www/?MIval=/publications/viewPubDoc&TID=33614318&LANG=nl

Ce qui résume bien la situation entre le système GPS et Galileo Même CNN avait relaté ce brouillage volontaire du système GPS par les ricains pendant la guerre du Golf (désolé, je n'arrive plus à retomber sur l'article)


Tu as raison de plus le brouillage par les ricain et toujours plus ou moins actif car pour une même adresse d'un voyage sur l'autre la précision change. Je l'ai remarqué sur plusieurs déplacement que je fait d'une année sur l'autre.


Ça n'a pas forcément un rapport : en fonction de la date, les satellites sont plus ou moins bien placés pour permettre le calcul d'un position, d'où la précision variable (sans parler des conditions atmosphériques, etc.)

Avant d'accuser les USA d'avoir rétabli la disponibilité sélective (SA), vérifie les indicateurs de précision (GDOP et autres DOP) de ton GPS.

La SA est désactivée depuis 2000 (à peu près) parce que WAAS et EGNOS annulent son intérêt.
Le #1260512
micropastis a écrit :

Une belle avancée mais un peu tardive vue que le marché du GPS est en chute depuis quelques mois.


Il n'y a pas que les GPS fixe (voiture) !
Il faut voir plus large : il y a un GPS dans chaque téléphone aujourd'hui !
Le #1261312
deathscythe0666 a écrit :

micropastis a écrit :

Ulysse2K a écrit :

micropastis a écrit :

Une belle avancée mais un peu tardive vue que le marché du GPS est en chute depuis quelques mois.


Ce ralentissement n'est pas si anodin que cela. Le système GPS est sous la coupe et la suprématie des USA qui ne voient pas d'un bon oeil la mise en orbite d'un concurrent Européen Et comme une grosse partie du lancement des satellites doit (encore) se faire aux USA, on comprend aisément pourquoi ils ont des pieds de plomb pour le faire.

Sans compter ceci (4ème paragraphe de ce texte) :

http://www.senate.be/www/?MIval=/publications/viewPubDoc&TID=33614318&LANG=nl

Ce qui résume bien la situation entre le système GPS et Galileo Même CNN avait relaté ce brouillage volontaire du système GPS par les ricains pendant la guerre du Golf (désolé, je n'arrive plus à retomber sur l'article)


Tu as raison de plus le brouillage par les ricain et toujours plus ou moins actif car pour une même adresse d'un voyage sur l'autre la précision change. Je l'ai remarqué sur plusieurs déplacement que je fait d'une année sur l'autre.


Ça n'a pas forcément un rapport : en fonction de la date, les satellites sont plus ou moins bien placés pour permettre le calcul d'un position, d'où la précision variable (sans parler des conditions atmosphériques, etc.)

Avant d'accuser les USA d'avoir rétabli la disponibilité sélective (SA), vérifie les indicateurs de précision (GDOP et autres DOP) de ton GPS.

La SA est désactivée depuis 2000 (à peu près) parce que WAAS et EGNOS annulent son intérêt.


Quand je parle de précision c'est surtout en raz campagne lors de mes déplacement en compétition donc pas en ville ou les bâtiment et autre structure peuvent perturber la réception.
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #1264512
micropastis a écrit :

deathscythe0666 a écrit :

micropastis a écrit :

Ulysse2K a écrit :

micropastis a écrit :

Une belle avancée mais un peu tardive vue que le marché du GPS est en chute depuis quelques mois.


Ce ralentissement n'est pas si anodin que cela. Le système GPS est sous la coupe et la suprématie des USA qui ne voient pas d'un bon oeil la mise en orbite d'un concurrent Européen Et comme une grosse partie du lancement des satellites doit (encore) se faire aux USA, on comprend aisément pourquoi ils ont des pieds de plomb pour le faire.

Sans compter ceci (4ème paragraphe de ce texte) :

http://www.senate.be/www/?MIval=/publications/viewPubDoc&TID=33614318&LANG=nl

Ce qui résume bien la situation entre le système GPS et Galileo Même CNN avait relaté ce brouillage volontaire du système GPS par les ricains pendant la guerre du Golf (désolé, je n'arrive plus à retomber sur l'article)


Tu as raison de plus le brouillage par les ricain et toujours plus ou moins actif car pour une même adresse d'un voyage sur l'autre la précision change. Je l'ai remarqué sur plusieurs déplacement que je fait d'une année sur l'autre.


Ça n'a pas forcément un rapport : en fonction de la date, les satellites sont plus ou moins bien placés pour permettre le calcul d'un position, d'où la précision variable (sans parler des conditions atmosphériques, etc.)

Avant d'accuser les USA d'avoir rétabli la disponibilité sélective (SA), vérifie les indicateurs de précision (GDOP et autres DOP) de ton GPS.

La SA est désactivée depuis 2000 (à peu près) parce que WAAS et EGNOS annulent son intérêt.


Quand je parle de précision c'est surtout en raz campagne lors de mes déplacement en compétition donc pas en ville ou les bâtiment et autre structure peuvent perturber la réception.


Tout à fait, mais je ne parlais pas non plus de la ville.

La position des satellites les uns par rapport aux autres a aussi une (grande) influence sur la précision.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]