Uber Technologies : le service de VTC de nouveau autorisé en Allemagne

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Bloomberg
Uber

La société de chauffeurs privés Uber a pu faire annuler le recours qui interdisait son activité sur le sol allemand en faisant valoir que la procédure était abusive.

La société Uber Technologies propose un service de VTC accessible depuis une application mobile qui la particularité de faire des particuliers des chauffeurs qui transportent des personnes dans leur propre véhicule.

La présence d'Uber dans les grandes villes se développe rapidement mais rencontre des réticences de la part des corporations de taxis et agace par une stratégie pouvant être agressive et visant à écraser la concurrence.

Uber En Allemagne, Uber a vu sa route barrée par des questions de respect de la réglementation en vigueur dans le pays. Après des interdictions locales dans plusieurs municipalités, le tribunal de Francfort a validé une injonction interdisant l'exploitation du service de chauffeurs privés en raison du défaut d'assurance encadrant le transport de passagers dans leur véhicule.

L'entreprise californienne avait fait appel du recours...et vient d'obtenir une décision favorable qui casse l'injonction. Le fond de l'affaire, à savoir le défaut d'assurance contrevenant à la législation allemande, n'est toujours pas tranché mais les juges ont estimé que la procédure d'urgence déclenchée pour ce recours n'était pas justifiée.

Si la légitimité du service d'Uber en Allemagne reste à démontrer, cela n'en constitue pas moins une petite victoire pour l'entreprise qui peut donc poursuivre son expansion dans le pays. Et cela n'empêche pas Taxi Deutschland, qui a initié la plainte, d'obtenir satisfaction par la suite et de démontrer l'illégalité du service de ce concurrent encombrant.

La corporation peut toujours faire appel de la décision et demander un recours sans faire appel à la procédure d'urgence. De son côté, Uber affiche évidemment sa satisfaction et voit dans la décision une forme de reconnaissance de son rôle de nouvel acteur sur le marché.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1809266
Quand nous en avions discuté, nous étions arrivés à cette conclusion que le jugement ne poserait pas de problème à Uber tellement il était basé sur peu de chose d'un point de vue légal.

Le #1809293
Y'en a marre de cette société dans laquelle c'est devenu la norme de revendiquer, manifester.
Jamais content, ceux qui ont des acquis, des avantages, une sécurité d'emploi, des garanties et avantages en natures parfois, couverture sociale et mutuelles santé ajustées presque sur mesure ....
Oh ! c'est quoi ce délire ?
Hier , c'était (et c'est encore) les pilotes Air France, on a maintenant les professionnels du Droit qui descendent dans la rue, Avocats, Huissiers, Notaires ....
On va où là ?
Comme le disait Coluche :
"Si tu as besoin de quelque chose, appelle moi, je te dirais comment t'en passer"

Le #1809320
DeepBlueOcean a écrit :

Y'en a marre de cette société dans laquelle c'est devenu la norme de revendiquer, manifester.
Jamais content, ceux qui ont des acquis, des avantages, une sécurité d'emploi, des garanties et avantages en natures parfois, couverture sociale et mutuelles santé ajustées presque sur mesure ....
Oh ! c'est quoi ce délire ?
Hier , c'était (et c'est encore) les pilotes Air France, on a maintenant les professionnels du Droit qui descendent dans la rue, Avocats, Huissiers, Notaires ....
On va où là ?
Comme le disait Coluche :
"Si tu as besoin de quelque chose, appelle moi, je te dirais comment t'en passer"




Les greves ressentes étaient celles des "professions réglementées", celles dont les 3/4 n'ont absolument aucune raison de l'etre....


Autant un médecin, c'est normal qu'il faille faire des études spécifiques et les valider, ainsi qu'avoir une certain éthique pour exercer, de par l’intérêt public / vie des patients que ça représente.

Autant, les taxis, pilotes de lignes, avocats, notaires ..... sont des corporations qui exploitent abusivement l'ensemble des citoyens avec des privilèges imposés légalement qui n'ont aucune raison d'exister à ce niveau.

Un pilote de ligne, c'est un niveau bac+3, pour une rémunération qui peut largement dépasser les 15 000 € mensuel.

Les taxis ont voulu imposer des quotas sur leur profession, qui n'avait aucun sens, juste pour pouvoir "revendre" à prix d'or les licences. Et maintenant ils pleurent que n'importe qui peut faire même le boulot qu'eux (bah oui, pour conduire une voiture, suffit d'un permis, d'une assurance et d'une voiture, y'a aucune autre formations ou règles spécifiques pour exercer ce type d'activité)




Le #1809327
Chitzitoune a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Y'en a marre de cette société dans laquelle c'est devenu la norme de revendiquer, manifester.
Jamais content, ceux qui ont des acquis, des avantages, une sécurité d'emploi, des garanties et avantages en natures parfois, couverture sociale et mutuelles santé ajustées presque sur mesure ....
Oh ! c'est quoi ce délire ?
Hier , c'était (et c'est encore) les pilotes Air France, on a maintenant les professionnels du Droit qui descendent dans la rue, Avocats, Huissiers, Notaires ....
On va où là ?
Comme le disait Coluche :
"Si tu as besoin de quelque chose, appelle moi, je te dirais comment t'en passer"




Les greves ressentes étaient celles des "professions réglementées", celles dont les 3/4 n'ont absolument aucune raison de l'etre....


Autant un médecin, c'est normal qu'il faille faire des études spécifiques et les valider, ainsi qu'avoir une certain éthique pour exercer, de par l’intérêt public / vie des patients que ça représente.

Autant, les taxis, pilotes de lignes, avocats, notaires ..... sont des corporations qui exploitent abusivement l'ensemble des citoyens avec des privilèges imposés légalement qui n'ont aucune raison d'exister à ce niveau.

Un pilote de ligne, c'est un niveau bac+3, pour une rémunération qui peut largement dépasser les 15 000 € mensuel.

Les taxis ont voulu imposer des quotas sur leur profession, qui n'avait aucun sens, juste pour pouvoir "revendre" à prix d'or les licences. Et maintenant ils pleurent que n'importe qui peut faire même le boulot qu'eux (bah oui, pour conduire une voiture, suffit d'un permis, d'une assurance et d'une voiture, y'a aucune autre formations ou règles spécifiques pour exercer ce type d'activité)


Reprenant ta citation :
"Un pilote de ligne, c'est un niveau bac+3, pour une rémunération qui peut largement dépasser les 15 000 € mensuel."
C'est là qu'on voit les décalages (ou injustices) énormes qu'il existe à niveau d'études presque comparables, et professions exercées;
Par exemple, un manager chez McDo c'est niveau Bac +2 pour un salaire d'environ 2000 à 2500€
Pour le pilote à niveau d'études légèrement supérieur son salaire "décolle" environ 6 ou 7 fois plus !
Et comme par hasard, ce n'est pas celui qu'on croit qui revendique ou manifeste ....
Si vraiment ceux qui ont motif de se plaindre descendaient dans les rues, il y en aurait du monde dehors, à ne plus pouvoir compter le nombre

Le #1809341
Les allemands sont aussi cons que les français, ils croient que c'est juste une crise et que tout finira par revenir comme avant. La loi allemande ne protège pas plus les allemands que la loi française ne protège les français. Les politiques sont les mêmes partout en Europe, on taxe l'avenir pour subventionner le passé, résultat l'Europe n'a plus d'avenir, ni en Allemagne, ni en France.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]