Voiture autonome : l'Allemagne veut imposer une boîte noire pour gérer les responsabilités en cas d'accident

Le par  |  16 commentaire(s) Source : Reuters
Google-voiture-autonome-prototype

L'accident mortel lié à l'utilisation du système Autopilote d'une Tesla Model S amène les autorités allemandes à demander une législation imposant aux constructeurs de mettre en place un système de boîte noire recueillant un ensemble de données, comme dans les avions de ligne.

Uber voiture autonomeLes conséquences de l'accident mortel survenu lors de l'utilisation du système Autopilote sur un véhicule Tesla Model S ne se font pas attendre dans le domaine des véhicules autonomes.

Même si le mode Autopilote de Tesla n'est pas un système de conduite autonome à proprement parler mais plutôt d'aide à la conduite nécessitant en principe une vigilance permanente du conducteur, les demandes de renforcement de la législation des voitures sans chauffeurs commencent à être formulées.

Ainsi, l'Allemagne envisage une nouvelle réglementation qui imposerait aux constructeurs d'installer une boîte noire chargée de collecter les données de conduite dans les véhicules autonomes, à la manière de celles récupérées dans les avions de ligne après un incident.

Google-CarCe dispositif viserait notamment à définir les responsabilités en cas d'accident tandis que la législation imposerait au conducteur de rester au volant, même dans le cas d'un véhicule véritablement autonome, afin de reprendre le contrôle en cas de nécessité, même s'il n'est pas tenu de maintenir son attention sur le trafic.

La proposition de législation rédigée par le ministère allemand des transports a été adressé à d'autres ministères pour approbation d'ici l'été, indique Reuters.

L'Allemagne, forte de ses influents constructeurs automobiles qui souhaitent prendre position rapidement sur ce nouveau segment, ne veut pas se laisser prendre au dépourvu et entend placer un cadre législatif à l'activité.

Le groupe Tesla utilise déjà largement les logs de ses véhicules électriques, transmis par la voie des airs, pour évaluer les dysfonctionnements tout autant que pour se constituer une base de données d'informations servant à ses services comme l'Autopilote. Le constructeur peut en principe savoir si l'Autopilote était activé au moment d'un accident.

La proposition de la boîte noire dans les véhicules n'est pas nouvelle et devrait même intéresser d'autres acteurs, comme les assureurs, qui auraient alors des données précises sur le temps du sinistre d'un véhicule, autonome ou non.

On notera que l'idée de l'intégration d'une boîte noire dans les véhicules autonome trotte dans la tête des législateurs allemands depuis plusieurs années déjà. L'accident mortel survenu avec un véhicule Tesla et son mode Autopilote va-t-il accélérer la mise en service de cette disposition ?

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1911459
C'est pas délirant comme proposition.
De toute façon les infos liées à la position, à la vitesse, à la direction seront connues car véhicule connecté.
Le #1911461
skynet a écrit :

C'est pas délirant comme proposition.
De toute façon les infos liées à la position, à la vitesse, à la direction seront connues car véhicule connecté.


J'vois bien un réseau peer-to-peer entre les voitures, l'informations de ton véhicule est connu de toutes les voitures aux alentours.

Le #1911467
sans critiquer le pourquoi des radars , limites de vitesse, etc,
objectivement c'est déjà pas forcément évident de rester attentif avec le regul auto, le freinage d'urgence auto, les loooooooooooooongues lignes droites limitées à 110 on sait pas pkoi, alors avec des modes de conduites automatique comment voulez vous exiger que qqn reste au volant, et en plus concentré
Le #1911469
tiseult a écrit :

sans critiquer le pourquoi des radars , limites de vitesse, etc,
objectivement c'est déjà pas forcément évident de rester attentif avec le regul auto, le freinage d'urgence auto, les loooooooooooooongues lignes droites limitées à 110 on sait pas pkoi, alors avec des modes de conduites automatique comment voulez vous exiger que qqn reste au volant, et en plus concentré


Le principe de la voiture autonome c'est de ne plus toucher au volant, pas d'avoir des aides en plus
Le #1911470
Rymix a écrit :

skynet a écrit :

C'est pas délirant comme proposition.
De toute façon les infos liées à la position, à la vitesse, à la direction seront connues car véhicule connecté.


J'vois bien un réseau peer-to-peer entre les voitures, l'informations de ton véhicule est connu de toutes les voitures aux alentours.



Oui il y aura forcément communication entre toutes les voitures concernées. La position de chacune sera connue à l'instant X
Le #1911477
Va pas être facile de "truander" sur le constat amiable ...

Le #1911479
skynet a écrit :

tiseult a écrit :

sans critiquer le pourquoi des radars , limites de vitesse, etc,
objectivement c'est déjà pas forcément évident de rester attentif avec le regul auto, le freinage d'urgence auto, les loooooooooooooongues lignes droites limitées à 110 on sait pas pkoi, alors avec des modes de conduites automatique comment voulez vous exiger que qqn reste au volant, et en plus concentré


Le principe de la voiture autonome c'est de ne plus toucher au volant, pas d'avoir des aides en plus


oui justement dans l'article ils disent

"la législation imposerait au conducteur de rester au volant, même dans le cas d'un véhicule véritablement autonome, afin de reprendre le contrôle en cas de nécessité, même s'il n'est pas tenu de maintenir son attention sur le trafic"

pas facile
Le #1911495
tiseult a écrit :

skynet a écrit :

tiseult a écrit :

sans critiquer le pourquoi des radars , limites de vitesse, etc,
objectivement c'est déjà pas forcément évident de rester attentif avec le regul auto, le freinage d'urgence auto, les loooooooooooooongues lignes droites limitées à 110 on sait pas pkoi, alors avec des modes de conduites automatique comment voulez vous exiger que qqn reste au volant, et en plus concentré


Le principe de la voiture autonome c'est de ne plus toucher au volant, pas d'avoir des aides en plus


oui justement dans l'article ils disent

"la législation imposerait au conducteur de rester au volant, même dans le cas d'un véhicule véritablement autonome, afin de reprendre le contrôle en cas de nécessité, même s'il n'est pas tenu de maintenir son attention sur le trafic"

pas facile


Ça va pas être facile à gérer si on regarde pas ce qui se passe dans le trafic
Le #1911498
En France, les assureurs ont déjà tenté le coup des boites noires, mais les conducteurs ont fait barrage car c'était en mode "global".

Actuellement, y a des assureurs qui proposent un service "au km" qui utilisent une boite noire. Tu te prends une majoration à chaque excès de vitesse...

Et il y a les boites noires "virtuelles". Google utilise nos smartphones et leur GPS pour savoir qu'on se déplace en voiture. Ils en déduisent la présence de bouchons pour leurs applis..

Donc même sans législation, les boites noires arrivent !
Le #1911503
Une bonne chose. Ça permettra de prouver qui est en faute
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]