Les voitures électriques auront droit à une dépanneuse à recharge rapide

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Dvice
dépanneuse électrique 1

Les constructeurs automobiles combattent actuellement l'un des plus grands défis de leur histoire : celui de l'autonomie de leurs véhicules électriques. Heureusement, certaines parades sont déjà en projet pour éviter la panne sèche.

C'est actuellement l'un des freins majeurs au développement du véhicule tout électrique : son autonomie réduite associée à un temps de charge loin de celui nécessaire à réaliser un le plein d'essence.

dépanneuse électrique Et si, comme nous l'avons vu il y a quelques jours, BMW compte prêter des véhicules thermiques lorsque le conducteur envisage de longs trajets, reste la question de la panne sèche.

Car là ou il suffit souvent de se rendre à la station essence la plus proche pour faire le plein d'un jerrican d'essence, il semble improbable de pouvoir transférer des batteries souvent lourdes ou de tirer une rallonge électrique sur des kilomètres pour recharger son véhicule sur le bas côté.

Ainsi, l'association automobile américaine vient de dévoiler son projet qui se présente comme un véhicule d'assistance spécialisé dans les interventions sur véhicules électriques. Une dépanneuse d'un nouveau genre qui serait équipé d'un générateur électrique capable de rechercher un véhicule en 10 à 15 minutes seulement pour leur offrir entre 5 et 25 km selon besoin.

Le véhicule devrait intervenir uniquement auprès des adhérents de l'association et trois véhicules sont déjà prévus pour des interventions à San Francisco, Los Angeles et Portland.

La dépanneuse ne sera pas électrique elle-même puisque le générateur embarqué devrait être un générateur thermique utilisant de gasoil, ou des carburants alternatifs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1234682
recharger plutôt que rechercher
Enfin j'imagine.
Le #1234822
ignace72 a écrit :

recharger plutôt que rechercher
Enfin j'imagine.


C'est pour cela que ces voitures sont équipées d'un dégivrage de la lunette arrière, de cette façon on n'a pas froid aux mains quand on la pousse en hiver
Anonyme
Le #1234862
Ulysse2K a écrit :

ignace72 a écrit :

recharger plutôt que rechercher
Enfin j'imagine.


C'est pour cela que ces voitures sont équipées d'un dégivrage de la lunette arrière, de cette façon on n'a pas froid aux mains quand on la pousse en hiver


Je l'ai débranché sur ma 205.
Le #1235772
En un mot, plus tu tombes en panne avec ta caisse électrique, et plus tu contribues à l'émission de CO2, avec l'intervention d'une dépanneuse,
Y'a comme un non sens....
Le #1236482
C'est bien jolie l'histoire des voitures tout électrique mais on ne dépassera pas les plusieurs centaines de Kms d'autonomie sans faire soit de gros progrès sur les batteries (et ces progrès sont lents) soit en embarquant plusieurs centaines de kg de batteries (chers et pas éternelles).

C'est ennuyeux car la majorité des français ne fait que quelques dizaines de kms par jours. Mais ne pas pouvoir faire plusieurs centaines de kms pour partir en vacance est le frein à l'achat.

La vrai solution c'est la technologie hybride série avec une autonomie électrique d'une centaine de kms au plus (suffisant pour les trajets quotidiens et avec peu de batterie, donc pas lourd et pas trop cher) et un petit moteur à essence qui recharge les batteries lors des quelques trajets au long court effectués pour les vacances.
Le moteur thermique fonctionne de plus en régime continue à son régime optimal et sans perte de transmission, on peut donc sans problème descendre sous les 3 litres au 100.
On a ainsi le beurre et l'argent du beurre : pas de contrainte d'autonomie, choix du type de propulsion (full électrique, essence ou mixte), pas d'obligation de recharge sur secteur et consommation plus faible qu'une voiture à moteur à explosion même si on n'utilise que le moteur à explosion de l'hybride (puisque celui ci fonctionne en régime continue), par exemple quand on habite en immeuble et qu'on a pas une prise de courant près de son parking.
Anonyme
Le #1236682
zeds a écrit :

C'est bien jolie l'histoire des voitures tout électrique mais on ne dépassera pas les plusieurs centaines de Kms d'autonomie sans faire soit de gros progrès sur les batteries (et ces progrès sont lents) soit en embarquant plusieurs centaines de kg de batteries (chers et pas éternelles).

C'est ennuyeux car la majorité des français ne fait que quelques dizaines de kms par jours. Mais ne pas pouvoir faire plusieurs centaines de kms pour partir en vacance est le frein à l'achat.

La vrai solution c'est la technologie hybride série avec une autonomie électrique d'une centaine de kms au plus (suffisant pour les trajets quotidiens et avec peu de batterie, donc pas lourd et pas trop cher) et un petit moteur à essence qui recharge les batteries lors des quelques trajets au long court effectués pour les vacances.
Le moteur thermique fonctionne de plus en régime continue à son régime optimal et sans perte de transmission, on peut donc sans problème descendre sous les 3 litres au 100.
On a ainsi le beurre et l'argent du beurre : pas de contrainte d'autonomie, choix du type de propulsion (full électrique, essence ou mixte), pas d'obligation de recharge sur secteur et consommation plus faible qu'une voiture à moteur à explosion même si on n'utilise que le moteur à explosion de l'hybride (puisque celui ci fonctionne en régime continue), par exemple quand on habite en immeuble et qu'on a pas une prise de courant près de son parking.


Pourtant multiplier l'autonomie est simple, il suffit d'utiliser le moteur roue d'Hydro-Québec.
http://youtube.googleapis.com/v/mxvPtKKAOtI
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]