Partenaires YouTube : 90% des vidéos piratées monétisées

Le par  |  5 commentaire(s)
YouTube - Logo

Le programme ContentID permet aux ayant-droits qui le souhaitent de garder le contrôle sur leurs contenus diffusés sur YouTube. Si certains préfèrent que leurs œuvres soient automatiquement bloquées, l'immense majorité choisit le partage des revenus publicitaires engendrés par le site.

YouTube   LogoYouTube est la plate-forme vidéo la plus utilisée dans le monde. Même si en France DailyMotion lui résiste bien, YouTube représentait tout de même 28 % de l'ensemble des contenus visionnés au mois de mai. Malgré sa popularité, le site a pourtant du mal à trouver un modèle économique viable. Récemment, il était rendu possible, en France, de devenir partenaire YouTube. Les créateurs de contenus originaux, possédant les droits d'auteur, peuvent mettre en ligne leurs vidéos et obtenir un partage des recettes publicitaires.

Or, le site de partage vidéo est fréquemment poursuivi en justice pour l'hébergement, même temporaire, de contenus soumis aux droits d'auteur. La mise à disposition sur YouTube d'œuvres couvertes par la propriété intellectuelle reste en effet assez fréquente, comme l'illustre l'exemple de U2. Pourtant, Google vient d'officialiser une donnée assez étonnante par l'entremise de David King. Ainsi, près de 90 % des contenus présents illégalement sur YouTube feraient l'objet d'une décision de la part des partenaires du site et auteurs de les monétiser et d'ainsi récupérer une partie des recettes publicitaires.

L'outil ContentID, mis à disposition gratuitement par Google pour les ayant-droits, permet à ceux-ci de contrôler la présence illégale de leurs contenus. Ils peuvent demander que ceux-ci soient automatiquement supprimés, bloqués ou encore laissés en ligne. Dans ce dernier cas, ils ont le choix d'opter pour une licence de diffusion et de récupérer de l'argent. Malgré tout, ce taux de 90 % ne concerne que les 300 partenaires ContentID de YouTube. Nombre d'ayant-droits privilégient la voix de la justice et demandent de lourds dommages et intérêts.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #314591
Ouais donc en gros, il laisse ce piratage car il en profite... Du coup ce n'est plus du piratage
Le #314601
Et ils attaquent le posteur de la video, comme ça double recette
Le #314691
Et ils ont des actions chez les vendeurs de pizza que les gens achetent pour regarder devant leur écran ! Scandale !
Le #314861
Et ouais, on voit dans cette news que seul l'argent les intéresses, et merci la lois d'être si co***, fais bien profiter les majors déjà bien blindé.
Le #879371
J'aimerais bien trouver un moyen de boycotter les vidéos des prétendus « partenaires youtube ». Ou tout au moins qu'elles soient exclues de mes recherches.

Je m'explique. Je recherche chaque jour les nouvelles vidéos de mon groupe préféré. Or je retrouve en tête de liste celles des « partenaires », donc celles de ceux qui monétisent leurs envois. Pas anormal, mais. Je finis par connaître ceux qui piquent les vidéos des autres, envoyées gratuitement, et les renvoient à leur propre compte, avec rémunération. On voit bien que c'est filmé en amateur d'un coin de salle, donc c'est une personne unique à l'origine de la vidéo, pas un truc qu'on retrouve en milliers d'exemplaires. Et les gogos cliquent dessus et font tourner le compteur du pirate, et pas celui à l'origine de la vidéo. Et youtube est un mur, on ne sait pas comment leur faire comprendre ça. Je leur ai écrit, ils m'ont dit êtes-vous le propriétaire, j'ai répondu non. Ils ne peuvent rien faire. J'ai contacté les utilisateurs à l'origine des vidéos, pour leur signaler que leur vidéo a été piquée, en donnant le lien, mais ils ne répondent pas, ne veulent pas créer d'histoire, ou estiment qu’ils n’avaient pas le droit de filmer et s’écrasent.

Autre point douteux des « partenaires ». Ce sont souvent des émissions de télé, déjà envoyées par un autre. Ils la téléchargent, font soit disant une « remastérisation » (les c**). Une vidéo envoyée en 640x480, ils la remastérisent en 1080 pour faire « neuf ». Risible, car en comparant des copie d’écran on voit que c’est toujours du 640x480. J’ai contacté youtube aussi, en leur prouvant que c’est une émission de télé (il y a le logo) ce que leur charte interdit. Pareil, êtes-vous le titulaire des droits ?!

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]