En Corée du Sud, la 5G mmWave restera réservée aux entreprises

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s) | Source : The Elec
5G 1

Parmi les premiers marchés à s'être lancés, la Corée du Sud semble s'orienter vers une 5G sub-6 GHz pour le grand public et une 5G en bande millimétrique réservée aux usages professionnels.

La Corée du Sud est un marché pionnier en matière de 5G avec un lancement des réseaux commerciaux dès le printemps 2019. de ce fait, son évolution est suivie de près pour tenter d'affiner les modèles économiques autour des réseaux de nouvelle génération.

Comptant désormais plus de 8 millions d'abonnés ayant accès a la 5G (sur la bande 3,5 GHz), le marché a subi les conséquences de la jeunesse des technologies avec son lot de dysfonctionnements et d'expériences décevantes par rapport à la 4G.

5G

Plus généralement, c'est le modèle économique de la 5G qui est à l'étude. Et d'après la publication coréenne The Elec, le gouvernement coréen est en train de faire un choix : réserver la 5G en sub-6 GHz tandis que la 5G mmWave en bande millimétrique 28 GHz sera dédiée aux usages B2B (Business to Business) uniquement.

La Corée ne devrait donc pas suivre l'exemple des Etats-Unis, marché sur lequel certains opérateurs proposent déjà la 5G en sub-6 GHz et en mmWave au grand public, bien que sur des zones de couverture limitées.

En dédiant la 5G mmWave aux scénarios d'usage professionnels, le gouvernement coréen suit en cela l'avis de l'opérateur SK Telecom qui relevait déjà le mois dernier que la bande 28 GHz, représentative de la 5G SA (Standalone) serait plus appropriée à ce type d'usage.

La 5G mmWave finira par être proposée aux consommateurs mais au lieu d'un calendrier de déploiement rapide qui prévoyait une mise en service ( certes limitée) dès cette année, c'est plutôt 2022 qui est désormais envisagé sur le marché coréen.

La 5G en bande millimétrique offre beaucoup plus de débit qu'en bande sub-6 GHz avec une très faible latence mais elle offre une très courte portée et peut être très vite bloquée par des obstacles (tels que le feuillage d'un arbre), sans compter une pénétration nulle dans les bâtiments.

L'un des scénarios possible hors applications professionnelles reste toutefois l'accès internet fixe sans fil ou FWA permettant de créer la liaison du dernier kilomètre entre le réseau principal et le foyer ou l'entreprise.

Le choix de réserver la 5G mmWave aux usages B2B sur un marché aussi particulier que la Corée du Sud fera sans doute réfléchir les opérateurs déployant leurs réseaux dans le reste du monde.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire