iPhone : la reconnaissance faciale sur le capteur photo dorsal, c'est pour 2019, et avec du laser !

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Bloomberg
iPhone X photo

L'iPhone X introduit un capteur TrueDepth à l'avant permettant la reconnaissance faciale Face ID. Un capteur similaire sur le capteur photo arrière serait prévu pour 2019 mais avec une technologie utilisant un laser au lieu d'un faisceau infrarouge.

Cette année, l'iPhone X troque la lecture d'empreintes Touch ID pour une reconnaissance faciale Face ID utilisant un module TrueDepth installé dans la face avant et capable de cartographier un visage grâce de multiples faisceaux infrarouge.

Cette technologie devrait se retrouver dans les tablettes iPad Pro de 2018 ainsi que sur l'ensemble de la gamme iPhone l'an prochain. Pour ce qui est de placer aussi ce module sur le capteur photo arrière, diverses rumeurs ont évoqué sa présence sur de futures modèles, sans garanties cependant.

iPhone X capteur Face ID

Bloomberg affirme pourtant que cette possibilité est sérieusement envisagée et pourrait se concrétiser à partir de 2019, pour compléter les possibilités liées à la réalité augmentée permises par ce type de capteur.

Mais cette intégration devrait faire appel à une autre technologie que l'analyse du retour de faisceaux infrarouge pour dessiner une cartographie du visage. La nouvelle approche reposerait cette fois sur des faisceaux laser dont le retour est mesuré pour reconstituer un modèle 3D.

iPhone X Face ID

Les iPhone de 2019 devraient donc disposer de deux modules 3D, l'un à l'avant avec le système TrueDepth et l'utilisation de faiceaux infrarouge, et l'autre à l'arrière exploitant des faisceaux laser.

Apple aurait commencé à discuter avec les fournisseurs de modules laser, tels que Infineon, Sony, STMicroelectronics et Panasonic. Les sources de Bloomberg suggèrent cependant que l'intégration dépendra du succès des tests menés sur des prototypes.

Tout ceci devrait permettre de renforcer les capacités des iPhone en matière de réalité augmentée, et en particulier pour renforcer l'expérience utilisateur en rendant les animations virtuelles toujours plus réalistes et en accord avec l'environnement immédiat.

De quoi par exemple générer des effets d'ombre cohérents avec la lumière ambiante et l'affichage d'objets virtuels en fonction des objets bien réels du décor, avec l'idée à terme de pouvoir rendre l'un indiscernable de l'autre.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]