Les premiers Mac avec des processeurs ARM Apple 12 coeurs arrivent l'an prochain

Le par Christian D.  |  4 commentaire(s) | Source : Bloomberg
apple-macbook-air

Apple devrait bien proposer des ordinateurs Mac embarquant des processeurs ARM conçus en interne au lieu de processeurs x86 Intel dès l'an prochain.

La rumeur n'est pas nouvelle mais l'étau se resserre. Apple, qui conçoit déjà ses processeurs mobiles pour iPhone et iPad, développe aussi des processeurs ARM pour ses ordinateurs Mac, avec l'intention de les lancer dès 2021.

Bloomberg confirme cette hypothèse en indiquant que les processeurs ARM pour Mac seront dérivés du futur SoC Apple A14 de la série iPhone 12, gravés en 5 nm, mais offriront beaucoup plus de puissance.

Si au moins un premier Mac doté de cette nouvelle puce sera proposé l'an prochain, Apple travaillerait sur plusieurs processeurs, regroupés dans un projet baptisé Kalamata, suggérant une volonté de couvrir plusieurs gammes.

La production de ces puces restera confiée au fondeur taiwanais TSMC et l'arrivée de puces ARM dans les Mac signale une une unification prochaine de l'écosystème d'Apple et des mises à jour plus fréquentes pour ses ordinateurs.

Bloomberg indique que les processeurs ARM pour Mac devraient être composés de 8 coeurs puissants portant le nom de code Firestorm et d'au moins 4 coeurs économiques, baptisés Icestorm.

A terme, la firme californienne pourrait proposer des processeurs ARM dotés de 12 coeurs ou plus, jusqu'à proposer beaucoup plus de coeurs par rapport à ce que peut proposer Intel.

MacBook-Air

Apple continuera de faire appel aux licences de ARM en adaptant les architectures à ses besoins propres mais devrait donc débuter une transition qui l'éloignera des solutions x86.

Le projet Kalamata représente un effort de développement depuis plusieurs années et Bloomberg indique qu'une deuxième génération de processeurs pour Mac est déjà en cours de création, laissant penser qu'ils suivront un rythme similaire à ceux des iPhone et iPad.

En revanche, les nouvelles machines devraient continuer à exploiter macOS, plutôt que iOS ou iPadOS, avec des outils pour maintenir un certain niveau de compatibilité via la technologie Catalyst.

Cela constituera évidemment un coup dur pour Intel qui fournit les processeurs des machines d'Apple depuis plusieurs années. Le désengagement pourrait se poursuivre par les modems puisqu'il est aussi question du développement d'un modem 5G en interne chez la firme à la pomme.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
DjDeViL Hors ligne Vétéran icone 2156 points
Le #2097540
Si j'étais à la place d'Apple j'aurais fait la même chose en tout cas niveau autonomie cela devrait être très bon
wawa91 Hors ligne Senior avatar 268 points
Le #2097556
Tout ce qu'il y a dans un Mac à partir de la fin des années 90 a été emprunté au monde du PC à part le système d'exploitation...Quel ingratitude!
amaura Hors ligne Vénéré icone 3059 points
Le #2097573
Donc Mac va se fermer un peu plus désormais avec ses propres CPU ? Quid d’une VM Windows ? Quid de l’ensemble des applications en X86 ? D’Adobe etc ?

Les clients professionnels vont-ils suivre ?
Anonyme
Le #2097566
Bien sûr que non, quelques exemples de choses empruntées par le PC au MAc,

- La fin du BIOS, si les Mac ont introduit l'EFI et que les PC ont l'UEFI plus sophistiquée, la fin de l'archaïque BIOS vient de chez Apple, hormis quelques modèles particuliers de PC.

- Le "Retina", si j’ai pu voir un PC Toshiba sous Windows XP avec la résolution doublée, cet usage, très confortable vient du Mac, et son adoption par Windows a été difficile.

- Le gros trackpad avec les gestuelles mult-touch,

- Le Time-Machine, assez maladroitement copié par certains logiciels PC (Acronis par exemple).

- La "Touch-Bar", certains constructeurs PC s'en sont inspiré (ASUS par exemple, avec son écran dans le trackpad).

Il ne faut pas se limiter au fait que les Mac ont repris les processeurs des PC.

Sinon, un Mac ARM pour remplacer les MacBook avec les processeurs basse consommation et basse performance, sans ventilation, pourquoi pas, qui vivra verra.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire