Pour l'Arcep, Orange a trop de poids sur le marché télécom d'entreprise

Le par  |  18 commentaire(s) Source : Les Echos
Fibre-Optique

L'Arcep tacle de nouveau Orange pour son poids écrasant sur le marché télécom d'entreprise. L'opérateur historique réplique et conteste les chiffres.

Entre Orange et l'Arcep, les relations sont quelque peu tendues depuis plusieurs mois. Le premier se plaignait du "harcèlement" et de la "suspicion permanente" du second à la suite de l'ouverture de plusieurs enquêtes quand le régulateur assurait ne faire que son travail et utiliser son nouveau pouvoir de sanction.

Après une période de calme, le président de l'Arcep, Sébastien Soriano, est revenu à la charge dans un entretien aux Echos en soulignant qu'Orange est "tout puissant" sur le marché télécom d'entreprise (60% de part de marché, et 20% pour SFR) et en promettant "un suivi beaucoup plus fin des offres d'Orange" sur les solutions fibre destinées aux professionnels.

fibre-optique

Une nouvelle mise en demeure d'Orange sur la question du prix de certaines options de ses forfaits pourrait d'ailleurs remettre de l'huile sur le feu, alors que Kosc, l'opérateur télécom d'entreprise voulu par le gouvernement comme une alternative, n'est toujours pas sorti d'affaire, tandis que les opérateurs Bouygues Telecom et Free ont réalisé des acquisitions sur ce segment mais vont avoir du mal à bouger seuls les lignes (et les prix) du marché.

A noter que la SNCF pourrait aussi entrer sur le marché en révalorisant le réseau fibre de 20 000 km reliant ses gares via des offres destinées aux entreprises.

Orange ne voit pas les mêmes chiffres

La sévérité de l'Arcep envers Orange tient aussi au fait que les PME, contrairement au grand public, sont encore peu reliées à la fibre, comme le rappelait un récent rapport du Sénat, et que les prix élevés qu'imposerait l'opérateur historique ne facilitent pas une amélioration de la situation.

Mais Orange a rapidement organisé sa riposte à la suite des déclarations de Sébastien Soriano en contestant les chiffres et notamment l'affirmation des 60% de part de marché.

Il réfute également l'image d'un marché ne présentant pas de concurrence active, en dépit du cas problématique de Kosc, et ne suit pas l'Arcep dans son projet d'augmenter les tarifs de dégroupage du cuivre pour inciter les clients à migrer la fibre, afin de stopper une "rente du cuivre" qui relèverait du fantasme, selon Orange.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2090620
Être chez SFR pour une entreprise ,faut oser!
Déjà orange ce n'est pas miraculeux ,SFR au secours!
Le #2090621
L'ARCEP est trop impatiente.

Pour l'électricité, EDF reste dominant.
Pour la télévision, c'est encore TF1.
Etc.

L'inertie est grande. De plus Orange n'est pas très mauvais.
Le #2090627
L'Arcep et l'Etat en général devraient arrêter de briser nos champions nationaux. C'est peut-être un peu embêtant pour les clients à court terme, mais quand on joue au niveau international face à des entreprises milliardaires (en nombre de clients), être capable de se baser sur un marché de local quelques dizaines de millions de clients, c'est vraiment pas du luxe !

Et @billgatesanonym évidemment qu'EDF est dominant, ce sont eux qui font tourner toutes les centrales nucléaires, et qui se tapent la vente à perte pour alimenter leurs concurrents. Délirant.
Le #2090629
NannyFox a écrit :

L'Arcep et l'Etat en général devraient arrêter de briser nos champions nationaux. C'est peut-être un peu embêtant pour les clients à court terme, mais quand on joue au niveau international face à des entreprises milliardaires (en nombre de clients), être capable de se baser sur un marché de local quelques dizaines de millions de clients, c'est vraiment pas du luxe !

Et @billgatesanonym évidemment qu'EDF est dominant, ce sont eux qui font tourner toutes les centrales nucléaires, et qui se tapent la vente à perte pour alimenter leurs concurrents. Délirant.


Parasites plus que concurrents vu qu'ils ne produise rien... Toutes ses augmentations de tarif forcé pars l'UE qu'a subie EDF pour que cette fausse concurrence puisse subsister...
Le #2090630
NannyFox a écrit :

L'Arcep et l'Etat en général devraient arrêter de briser nos champions nationaux. C'est peut-être un peu embêtant pour les clients à court terme, mais quand on joue au niveau international face à des entreprises milliardaires (en nombre de clients), être capable de se baser sur un marché de local quelques dizaines de millions de clients, c'est vraiment pas du luxe !

Et @billgatesanonym évidemment qu'EDF est dominant, ce sont eux qui font tourner toutes les centrales nucléaires, et qui se tapent la vente à perte pour alimenter leurs concurrents. Délirant.


Le marché de l'électricité a été ouvert à la concurrence en France, il me semble. Les gens n'achètent pas leur électricité directement auprès des centrales électriques.

Pour les télécommunications, Orange a encore la boucle locale (ou j'ai peut-être raté un épisode), mais cela n'a pas beaucoup d'importance pour les particuliers.
Le #2090631
billgatesanonym a écrit :

NannyFox a écrit :

L'Arcep et l'Etat en général devraient arrêter de briser nos champions nationaux. C'est peut-être un peu embêtant pour les clients à court terme, mais quand on joue au niveau international face à des entreprises milliardaires (en nombre de clients), être capable de se baser sur un marché de local quelques dizaines de millions de clients, c'est vraiment pas du luxe !

Et @billgatesanonym évidemment qu'EDF est dominant, ce sont eux qui font tourner toutes les centrales nucléaires, et qui se tapent la vente à perte pour alimenter leurs concurrents. Délirant.


Le marché de l'électricité a été ouvert à la concurrence en France, il me semble. Les gens n'achètent pas leur électricité directement auprès des centrales électriques.

Pour les télécommunications, Orange a encore la boucle locale (ou j'ai peut-être raté un épisode), mais cela n'a pas beaucoup d'importance pour les particuliers.


Sauf que c'est une concurrence bidon, les soi-disant concurrents ne sont, comme @drahus le souligne, que des parasites. Ils viennent s'incruster entre le producteur unique qu'est EDF, l'opérateur réseau unique qu'est Enedis (artificiellement amputé d'EDF) et le consommateur final. Leur seule fonction est de prélever leur commission. Belle optimisation et splendide valeur ajoutée !
Le #2090632
billgatesanonym a écrit :

NannyFox a écrit :

L'Arcep et l'Etat en général devraient arrêter de briser nos champions nationaux. C'est peut-être un peu embêtant pour les clients à court terme, mais quand on joue au niveau international face à des entreprises milliardaires (en nombre de clients), être capable de se baser sur un marché de local quelques dizaines de millions de clients, c'est vraiment pas du luxe !

Et @billgatesanonym évidemment qu'EDF est dominant, ce sont eux qui font tourner toutes les centrales nucléaires, et qui se tapent la vente à perte pour alimenter leurs concurrents. Délirant.


Le marché de l'électricité a été ouvert à la concurrence en France, il me semble. Les gens n'achètent pas leur électricité directement auprès des centrales électriques.

Pour les télécommunications, Orange a encore la boucle locale (ou j'ai peut-être raté un épisode), mais cela n'a pas beaucoup d'importance pour les particuliers.


Orange a la boucle locale en entretien ,le délire c'est d'avoir fait plusieurs réseaux de téléphonie mobile et plusieurs réseaux d'internet fibre au lieu de faire un seul réseau sur la même zone ,commercialisé aux fournisseurs d'accès.
La mutualisation des installations n'aurait pas entravé la concurrence mais aurait permis de rendre des zones blanches plus rentables .
Orange en pro sont pas toujours top, expérience personnelle obligé d'appeler la direction parisienne pour se sortir d'une erreur d'orange (commerce fermé 2 jours).
SFR ils sont incompétents et Drahi recommence comme à la belle époque en augmentant des prix fixés à VIE (apparemment la vie de son poisson rouge) ,Bouygues a suivi .
Chasser le naturel il revient au galop.
Le #2090636
NannyFox a écrit :

billgatesanonym a écrit :

NannyFox a écrit :

L'Arcep et l'Etat en général devraient arrêter de briser nos champions nationaux. C'est peut-être un peu embêtant pour les clients à court terme, mais quand on joue au niveau international face à des entreprises milliardaires (en nombre de clients), être capable de se baser sur un marché de local quelques dizaines de millions de clients, c'est vraiment pas du luxe !

Et @billgatesanonym évidemment qu'EDF est dominant, ce sont eux qui font tourner toutes les centrales nucléaires, et qui se tapent la vente à perte pour alimenter leurs concurrents. Délirant.


Le marché de l'électricité a été ouvert à la concurrence en France, il me semble. Les gens n'achètent pas leur électricité directement auprès des centrales électriques.

Pour les télécommunications, Orange a encore la boucle locale (ou j'ai peut-être raté un épisode), mais cela n'a pas beaucoup d'importance pour les particuliers.


Sauf que c'est une concurrence bidon, les soi-disant concurrents ne sont, comme @drahus le souligne, que des parasites. Ils viennent s'incruster entre le producteur unique qu'est EDF, l'opérateur réseau unique qu'est Enedis (artificiellement amputé d'EDF) et le consommateur final. Leur seule fonction est de prélever leur commission. Belle optimisation et splendide valeur ajoutée !


Mais alors, comment expliques-tu qu'ils soient beaucoup moins cher qu'EDF ?
Le #2090637
saepho a écrit :

NannyFox a écrit :

billgatesanonym a écrit :

NannyFox a écrit :

L'Arcep et l'Etat en général devraient arrêter de briser nos champions nationaux. C'est peut-être un peu embêtant pour les clients à court terme, mais quand on joue au niveau international face à des entreprises milliardaires (en nombre de clients), être capable de se baser sur un marché de local quelques dizaines de millions de clients, c'est vraiment pas du luxe !

Et @billgatesanonym évidemment qu'EDF est dominant, ce sont eux qui font tourner toutes les centrales nucléaires, et qui se tapent la vente à perte pour alimenter leurs concurrents. Délirant.


Le marché de l'électricité a été ouvert à la concurrence en France, il me semble. Les gens n'achètent pas leur électricité directement auprès des centrales électriques.

Pour les télécommunications, Orange a encore la boucle locale (ou j'ai peut-être raté un épisode), mais cela n'a pas beaucoup d'importance pour les particuliers.


Sauf que c'est une concurrence bidon, les soi-disant concurrents ne sont, comme @drahus le souligne, que des parasites. Ils viennent s'incruster entre le producteur unique qu'est EDF, l'opérateur réseau unique qu'est Enedis (artificiellement amputé d'EDF) et le consommateur final. Leur seule fonction est de prélever leur commission. Belle optimisation et splendide valeur ajoutée !


Mais alors, comment expliques-tu qu'ils soient beaucoup moins cher qu'EDF ?


ils achètent des prix de gros. on va dire 20% mois cher que le particulier et le revendent 10% moins cher. ils vivent sur les 10% de marge.
Et certains avec le service qui va avec ... par exemple total devenu total direct energie il parait que c la cata.
Le #2090639
jacob13 a écrit :

Être chez SFR pour une entreprise ,faut oser!
Déjà orange ce n'est pas miraculeux ,SFR au secours!


Et bien je pensais comme toi; mais j'ai eu de nombreux retours m'attestant que le segment SFR entreprises était fiable et performant....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme