Covid-19 : pour ne pas saturer les réseaux fixes et mobiles, un appel à la responsabilité numérique

Le par  |  6 commentaire(s) Source : France Inter
teletravail-maison-ordinateur

Entre télétravail ou études en ligne et multiples moyens de divertissement par l'intermédiaire des réseaux, les opérateurs assurent pouvoir tenir le choc mais appellent à une responsabilité numérique pour éviter de devoir imposer des limitations.

En ces temps de confinement pour endiguer la pandémie de coronavirus, ceux qui le peuvent se sont mis au télétravail tandis qu'élèves et étudiants tentent tant bien que mal de maintenir un semblant de parcours scolaire ces quinze prochains jours.

Les réseaux fixes et mobiles sont donc déjà mis plus que de coutume à contribution mais il faut aussi compter avec les nombreux services de divertissement disponibles en ligne pour tromper l'ennui des journées dont certains, comme le streaming vidéo ou ludique, pèsent lourd sur les infrastructures.

teletravail

Peut-on arriver à un point de saturation ? Pour le moment, les opérateurs assurent disposer de ressources et de personnel permettant d'accompagner la montée en charge mais, à mesure que les habitudes s'installeront, des complications pourraient apparaître.

La Fédération Française des Télécoms, qui regroupe les opérateurs (excepté Free) appelle donc à une responsabilité numérique et à une modération qui, seule, évitera d'en venir à des mesures de restriction, comme celle par exemple des débits pour les services de streaming afin de préserver de la bande passante pour les usages de télétravail.

Dès à présent, il est recommandé d'éviter d'utiliser les réseaux mobiles pour du streaming et d'utiliser plutôt le réseau WiFi (et donc l'accès internet fixe) de la maison.

Pour Sébastien Soriano, président de l'Arcep, le régulateur des télécommunications, il s'agit de "laisser les réseaux aux usages essentiels à la vie de la Nation, au moment où tous nos concitoyens sont à leur domicile pour télétravailler, être en relation avec leurs proches qu'ils ne peuvent plus voir physiquement".

Brider certains usages serait évidemment à l'encontre du principe de neutralité du Net cher à l'Europe mais les circonstances exceptionnelles pourront l'exiger si nécessaire. Il n'en est pas question pour le moment et les opérateurs sont en relation avec les autorités pour évaluer la situation en temps réel.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2094280
Et juste après cette news, une autre pour nous parler des contenus vidéo en Live que veut faire Facebook
Le #2094284
Responsabilité numérique ? Déjà qu'on dévalise les rayons de PQ pour une raison qui m'échappe définitivement et que certains continuent à se balader comme si de rien n'était, il manquerait plus qu'on soit raisonnable sur nos abonnements mobiles et notre bande passante internet. Ça en serait comique.
Ça n'arrivera donc jamais.
Le #2094286
Je me suis enfermé dans une grotte... Je ne vais plus en courses mais je chasse, j'utilise des feuilles d'érable en guise de PQ, , j'ai gravé mon attestation sur l'honneur sur une pierre au cas ou j'aurais vraiment besoin d'aller en ville...
Tout ça pour ne pas prendre le risque de tomber sur une personne infectée (0.01% de la population, soit 1 personne sur 10000 c'est bien ça ?)
Le #2094287
Finnegan a écrit :

Responsabilité numérique ? Déjà qu'on dévalise les rayons de PQ pour une raison qui m'échappe définitivement et que certains continuent à se balader comme si de rien n'était, il manquerait plus qu'on soit raisonnable sur nos abonnements mobiles et notre bande passante internet. Ça en serait comique.
Ça n'arrivera donc jamais.


Pour le PQ, c'est peut-être parce qu'il y en a qui ont anticipé les annonces de PornHub, Dorcel et cie
Le #2094299
SartMatt a écrit :

Finnegan a écrit :

Responsabilité numérique ? Déjà qu'on dévalise les rayons de PQ pour une raison qui m'échappe définitivement et que certains continuent à se balader comme si de rien n'était, il manquerait plus qu'on soit raisonnable sur nos abonnements mobiles et notre bande passante internet. Ça en serait comique.
Ça n'arrivera donc jamais.


Pour le PQ, c'est peut-être parce qu'il y en a qui ont anticipé les annonces de PornHub, Dorcel et cie


C'est vrai que c'est moins cher que les mouchoirs...
Le #2094310
Quel tas de rigolos...

Après s'être aperçu que la France n'est pas Paris,que la délocalisation était finalement pas top, et avoir compté sur la méthode Coué pour museler l'épidémie, ils se rendent compte que notre infra numérique est incapable d'absorber les pics de flux...

A mon avis, faut revoter pour eux, ils nous réservent encore bien des surprises...

Et ce sont toujours les mêmes qui doivent faire des efforts...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme