Daimler Trucks va tester les convois de poids lourds semi-autonomes aux Etats-Unis

Le par  |  3 commentaire(s)
Daimler convoi poids lourd autonome

Le groupe allemand Daimler se lance dans le test des convois (platooning) de poids lourds connectés et semi-autonomes, l'une des premières applications attendues des intelligences artificielles dans le transport.

Après avoir dévoilé un camion léger Fuso eCanter totalement électrique, Daimler Trucks poursuit ses efforts dans les nouvelles technologies associées aux camions en annonçant les premiers tests aux Etats-Unis de convois (platooning) de poids lourds connectés et semi-autonomes.

C'est l'une des applications attendues des nouvelles technologies d'intelligence artificielle et de conduite autonome : former des ensembles de poids lourds capables de circuler sans intervention humaine sur les grands axes aux Etats-Unis.

Daimler New Cascadia

La technologie peut ainsi renforcer la sécurité routière mais aussi permettre des gains en matière de consommation de carburant en constituant des convois compacts, le chef de file créant moins de résistance de l'air pour la suite du convoi, et avec à la clé une réduction de consommation.

Daimler Trucks platooning

Les poids lourds connectés peuvent réagir immédiatement et précisément aux réactions du camion leader qui profite quant à lui d'une situation de conduite autonome simplifiée par rapport à du trafic urbain.

C'est dans l'Oregon que Daimler Trucks a obtenu l'autorisation de tester ses convois de poids lourds sur les voies publiques, avec pour le moment deux camions New Cascadia à l'essai.

Les deux engins communiquent en WiFi V2V (Vehicle to Vehicle) et exploitent des systèmes d'assistance à la conduite ADAS tels que le régulateur adaptatif, le maintien dans la file et le freinage actif Active Brake Assist 4.

Cet ensemble assure un temps de réponse en 0,2 à 0,3 seconde, contre au moins 1 seconde pour un chauffeur humain. Daimler anticipe déjà une conduite intégralement autonome pour le camion leader.

Le platooning est bien adapté aux grandes infrastructures routières des Etats-Unis mais il reste à voir s'il peut être exploité en Europe. Le Royaume-Uni a déjà vouloir mener une expérimentation l'an prochain.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1981944
JE SUIS TOTALEMENT CONTRE !!!!!!!!!!!!!

EMPLOI ET HUMANITE


NON CE GENRE DE CHOSES

ILS VEULENT CETTE MERDE DE T1000 ET TOUT DETRUIT SUR TERRE

SERIEUX!!

developpez de vraieS energieS durableS !! ca oui !!!


cest non.



les robots nous bouffent deja ? ..

le camion va vite se faire depouiller, mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr


je fgini toujours en beaute pour appuyer mon mecontentement :=)


tombe du camion.com deviendra une reference mdr, op un coup de wifi et pirate



Le #1981951
TiuTiu a écrit :

JE SUIS TOTALEMENT CONTRE !!!!!!!!!!!!!

EMPLOI ET HUMANITE


NON CE GENRE DE CHOSES

ILS VEULENT CETTE MERDE DE T1000 ET TOUT DETRUIT SUR TERRE

SERIEUX!!

developpez de vraieS energieS durableS !! ca oui !!!


cest non.



les robots nous bouffent deja ? ..

le camion va vite se faire depouiller, mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr


je fgini toujours en beaute pour appuyer mon mecontentement :=)


tombe du camion.com deviendra une reference mdr, op un coup de wifi et pirate


Au moins il nous embêterons pas avec les grèves !!!
Le #1981957
tombeducamion.com ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme