Optimisation fiscale : Google a mis à l'abri 16 milliards d'euros dans des paradis fiscaux en 2016

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Bloomberg
Google logo pro

En 2016, Google a placé 16 milliards d'euros dans une structure aux Bermudes, lui évitant de payer plusieurs milliards d'euros d'impôts.

La technique d'optimisation fiscale dite du "sandwich irlandais" fonctionne à plein régime chez les multinationales et leur permet d'éviter de payer des impôts sur les marchés où elles sont présentes.

Google-nouveau-logoSelon des documents des autorités néerlandaises, le géant Google aurait ainsi déplacé près de 16 milliards d'euros de bénéfices aux Bermudes en 2016, réduisant considérablement le montant de son impôt.

Même si Google a versé un peu plus d'impôts sur ses bénéfices en 2016 par rapport à l'année précédente, le groupe américain aurait économisé plusieurs milliards d'euros de taxes supplémentaires par cette méthode, qui reste légale (plus pour longtemps) mais est très critiquée.

Google se défend donc logiquement en affirmant rester dans la légalité vis à vis des réglementations des différents pays mais a fait l'objet de plusieurs procédures par les fiscs nationaux.

FFT cas Google

Source : FFT

En France, le fisc a réclamé plus de 1 milliard d'euros d'arriérés mais la société a su esquiver cette sanction en jouant sur le fait que la filiale française est plus une coquille vide qu'une véritable entreprise.

Avec un taux d'imposition aux Etats-Unis de 19,3% en 2016, Google a pu, en déplaçant les profits générés par les marchés internationaux vers sa filiale aux Bermudes, économiser quelque 3,7 milliards de dollars.

Même en tenant compte du taux d'imposition de 12,5% appliqués en Irlande, cela représente 2,4 milliards de dollars d'impôt non versé. Google va tout de même devoir se conformer à la nouvelle législation américaine qui impose désormais des taux de 8 ou 15,5% (selon le type de ressource) sur les bénéfices accumulés par les entreprises américaines dans des paradis fiscaux.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1994097
C'est mon deuxième prénom "Paradis". Dommage que Google ne l'ai jamais remarqué

Blague dans le coin, c'est affligeant de constaté que ce sont les états de droit qui sont les plus biaisés. Ne vous tracassez pas, si Google avait dû cet argent à une organisation mafieuse quelconque, il aurait payé sans retard ni combine.
Le #1994102
De ce que j'en comprends, c'est quand-même permis par la fiscalité européenne bancale autorisant certains pays comme les Pays Bas et l'Irlande à offrir les largesses qu'ils veulent. C'est toujours un fail européen. Si j'étais google j'en profiterais et en rigolant en plus.
Le #1994105
Quand le fermier laisse la porte du poulailler ouverte, on ne peux pas en vouloir au renard
Le #1994108
ahtur a écrit :

De ce que j'en comprends, c'est quand-même permis par la fiscalité européenne bancale autorisant certains pays comme les Pays Bas et l'Irlande à offrir les largesses qu'ils veulent. C'est toujours un fail européen. Si j'étais google j'en profiterais et en rigolant en plus.


Qu'elle évite des impôts par un procédé légal (plutôt douteux), admettons mais ce qui me dérange c'est le mot "arriérés" !

Essaye de payer tes impôts en retard toi ! Même si plus tard tu as droit à un abattement, tu devras les verser avant d'en récupérer une partie. Justice à deux vitesses !
Le #1994112
Ulysse2K a écrit :

ahtur a écrit :

De ce que j'en comprends, c'est quand-même permis par la fiscalité européenne bancale autorisant certains pays comme les Pays Bas et l'Irlande à offrir les largesses qu'ils veulent. C'est toujours un fail européen. Si j'étais google j'en profiterais et en rigolant en plus.


Qu'elle évite des impôts par un procédé légal (plutôt douteux), admettons mais ce qui me dérange c'est le mot "arriérés" !

Essaye de payer tes impôts en retard toi ! Même si plus tard tu as droit à un abattement, tu devras les verser avant d'en récupérer une partie. Justice à deux vitesses !


Google a des avocats pour les défendre 7j/7 pendant qu'ils ne payent pas. C'est tout ce qu'il te manque pour faire comme eux.
Le #1994130
"Google se défend donc logiquement en affirmant rester dans la légalité vis à vis des réglementations des différents pays"

Tout le monde veut faire la même chose, y compris nous ! (ya t il quelqu'un ici heureux de payer ses impôts ?)

Si on veut éviter ça il faut changer les réglementations, point. Bien sûr des pays le refuseront, et là il faut faire pression sur eux, les mettre sur une liste noire, voire mettre en place des sanctions économiques.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]