Huawei : la France aussi chercherait des idées pour freiner la présence du groupe chinois

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Les Echos
Antennes-4g

A l'heure des signatures des premiers contrats de fourniture pour la 5G, le gouvernement français chercherait lui aussi à limiter la présence du chinois Huawei dans les infrastructures les plus sensibles.

Pendant que l'Allemagne cherche les moyens d'écarter en douceur le groupe chinois Huawei des futurs coeurs de réseau 5G, la France ne semblait pas jusqu'à présent vouloir en arriver à ce point, tout en se déclarant attentive à la situation, histoire de ne pas froisser ses relations avec la Chine.

5G logoLe journal Les Echos relève toutefois que le gouvernement français envisagerait lui aussi de prendre des mesures pour éviter la main-mise du géant chinois sur les réseaux 5G français dont les premiers allumages sont attendus d'ici 2020.

Le quotidien économique indique que cela pourrait passer par une "extension du pouvoir d'agrément de l'Anssi" (agence nationale de la sécurité des systèmes d'information), avec un amendement à la loi Pacte.

Opérateurs, régulateurs et Anssi se seraient ainsi rencontrés à ce sujet le 16 janvier dernier. Il s'agirait de donner à cette dernière une capacité de contrôle en amont de l'installation de nouveaux équipements mais aussi a posteriori et sur un spectre plus large d'équipements télécom et les mises à jour, avec même une possibilité de surveillance rétroactive sur les équipements 3G / 4G.

Cette solution éviterait une interdiction directe des matériels Huawei dans les réseaux télécom français tout en se donnant des moyens de contrôle poussés et en impliquant les opérateurs...qui n'apprécient guère cette responsabilité qu'on veut leur imposer et craignent que cela n'engendre des délais supplémentaires, alors que la France n'est déjà pas spécialement en avance sur la question de la 5G.

Si les opérateurs sont tenus de respecter certaines règles implicites (ne pas utiliser d'équipements Huawei de coeur de réseau en Ile-de-France, et pas plus de 50% d'équipements sur les réseaux), la volonté de SFR de passer outre ces mesures en région parisienne aurait incité le gouvernement à prendre les devants, tout en essayant de ne pas froisser le géant des télécoms (et le gouvernement chinois), bien implanté en France par ses multiples centres de recherche.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2048260
Juste une idée faire en sorte que fabriquer en Chine ou ailleurs soit "fiscalement" et "écologiquement" moins intéressant que de fabriquer en France.
Mais c'est sur que ça va faire perdre un pognon dingue à 26 personnes.
Le #2048285
jacob13 a écrit :

Juste une idée faire en sorte que fabriquer en Chine ou ailleurs soit "fiscalement" et "écologiquement" moins intéressant que de fabriquer en France.
Mais c'est sur que ça va faire perdre un pognon dingue à 26 personnes.


Ecologiquement ca va être dur tres dur

Et il faudra quand même acheter les terres rares à la chine donc ca va être un peu compliqué

"bonjour on fabrique plus chez vous et on n'achète plus votre matos mais on aimerai bien quand même vous acheter la matière première"

Le #2048361
mickeymouse3d a écrit :

jacob13 a écrit :

Juste une idée faire en sorte que fabriquer en Chine ou ailleurs soit "fiscalement" et "écologiquement" moins intéressant que de fabriquer en France.
Mais c'est sur que ça va faire perdre un pognon dingue à 26 personnes.


Ecologiquement ca va être dur tres dur

Et il faudra quand même acheter les terres rares à la chine donc ca va être un peu compliqué

"bonjour on fabrique plus chez vous et on n'achète plus votre matos mais on aimerai bien quand même vous acheter la matière première"


actuellement on leurs vends notre bois de chêne et on leurs rachète du bois travaillé garantie chêne français .
Et comment fond les autres fabricants de composants électroniques.
Le #2048381
jacob13 a écrit :

mickeymouse3d a écrit :

jacob13 a écrit :

Juste une idée faire en sorte que fabriquer en Chine ou ailleurs soit "fiscalement" et "écologiquement" moins intéressant que de fabriquer en France.
Mais c'est sur que ça va faire perdre un pognon dingue à 26 personnes.


Ecologiquement ca va être dur tres dur

Et il faudra quand même acheter les terres rares à la chine donc ca va être un peu compliqué

"bonjour on fabrique plus chez vous et on n'achète plus votre matos mais on aimerai bien quand même vous acheter la matière première"


actuellement on leurs vends notre bois de chêne et on leurs rachète du bois travaillé garantie chêne français .
Et comment fond les autres fabricants de composants électroniques.


Ils fabriquent tous en chine enfin les composants certain ensemble chez eux mais ca doit être de plus en plus rare (y a Taiwan aussi mais bon c la chine )

le plus gros Foxconn mais y en a une ribambelle tu imagine même pas

y a le sous traitant du sous traitant qui sous traite à foxconn qui lui meme fabrique les iphone ipad en sous traitance pour Apple tu vois le tableau

Les Japs font pas mal de matos mais ils achetent les terres rares à la chine et ca les faits bien chiéés
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme