HarmonyOS : une commission de 10 à 15% seulement pour les applications mobiles ?

Le par  |  10 commentaire(s) Source : Reuters
HarmonyOS

La plate-forme mobile HarmonyOS est annoncée mais il reste encore à attirer les développeurs. En proposant une commission plus basse que la concurrence ?

Sans abandonner Android, le groupe Huawei a dévoilé en ouverture de son événement développeur HDC 2019 son propre OS mobile baptisé HarmonyOS et dont la déclinaison chinoise sera bien HongmengOS.

Le géant chinois pose ainsi les bases d'une alternative potentielle qui vise un usage large et polyvalent (objets connectés, smartphones, écrans interactifs, voire ordinateurs) et une conception moderne et distribuée évitant certains écueils d'Android.

HarmonyOS 02

Si un premier smartphone utilisant ce nouvel OS mobile pourrait faire son apparition en Chine prochainement, HarmonyOS est un projet de longue haleine, en développement depuis plusieurs années et qui ne verra des déploiements conséquents que d'ici un à deux ans.

Car tout reste à faire, ou presque. Et au-delà de ses caractéristiques, il y a une bataille difficile à remporter : celles des applications mobiles. Bien des OS mobiles ont cru pouvoir s'établir sur le marché mais se sont écroulés faute de disposer d'une masse d'applications mobiles suffisantes. Plus que le nombre, c'est la présence de certaines applications indispensables qui peut faire ou défaire un OS mobile.

Réduire la commission sur les revenus des applications

Et si Huawei affirme pouvoir déjà compter sur quelque 800 000 développeurs pour son nouvel écosystème, il va falloir trouver des incitations. L'une d'elle pourrait venir des montants prélevés sur les revenus générés par les applications mobiles.

Là où Google et Apple récupèrent 30% de ces revenus, qu'il s'agisse d'achat d'application, d'achat in-app ou d'abonnement, Richard Yu, responsable de la branche grand public de Huawei, a laissé entendre que cette commission pourrait tomber à 10 ou 15% avec HarmonyOS.

Huawei AppGallery

Huawei AppGallery

Huawei peut en plus compter plusieurs atouts : la puissance du marché mobile chinois (le premier au monde) et la part de marché que le fabricant y détient grâce à son leadership.

C'est sans doute aussi l'une des raisons pour lesquelles HarmonyOS / Hongmeng OS se déployé d'abord en Chine puis dans le reste du monde. Mais il ne s'agira pas de concurrencer Android frontalement : la nature ouverte et polyvalente du nouvel OS mobile le rapproche plutôt de l'initiative Fuchsia OS chez Google et c'était vraisemblablement son rôle premier avant que Donald Trump n'en décide autrement par son décret au nom de la sécurité nationale.

Ces obstacles vont d'ailleurs logiquement empêcher Huawei d'atteindre son objectif d'écouler 300 millions de smartphones, ce qui lui aurait permis de devenir numéro un mondial, devant Samsung, dès la fin de l'année.

Il reste à voir si le géant chinois parviendra à atteindre les 270 millions de smartphones écoulés cette année, qui constituent son nouvel objectif et qui seraient déjà une belle progression par rapport au volume de 208 millions d'unités écoulées en 2018.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2075085
Cette fois je suis sûr que ça ne critiquera pas de la même manière qu'Epic Games est arrivé sur le marché.

La monopolisation des marchés n'est pas une bonne chose, en reprenant l'exemple d'Epic Games, on a pu voir des jeux fleurir, des projets en droit chemin grâce au financement d'Epic Games, tout est pour le moment fait pour que les devs et les joueurs puissent passer un bon moment. Steam ne l'avait jamais encore fait, il a innové des choses, mais pas forcément dans le bon sens, il y a beaucoup trop de jeux, trop de commission, on s'y perd facilement.

Espérons justement que Harmony OS disposera d'un store propre et orienté pour tout le monde avec des applications qui rapporteront un peu plus aux devs.

Mais j'ai une question concernant les "applications/jeux" gratuits qui dépendaient de la publicité fourni par Google, Huawei à sa propre régie publicitaire ou dépendra de Baidu?
Le #2075090
Tiens , les Chinois aussi en veulent à nos données personnelles

Peut-être qu'ils réussiront là ou Microsoft s'est cassé le dents parce qu'ils ont la puissance du marché asiatique pour le faire , mais ça reste quand même un fork compatible avec les applications android , et un store Huawei pour des applications sino-gouvernementales compatibles

Reste à voir quelle sera la réaction de Google … leur retireront ils la licence android et les droits d'accès aux applis du Playstore ?
Le #2075095
iFlo59 a écrit :

Cette fois je suis sûr que ça ne critiquera pas de la même manière qu'Epic Games est arrivé sur le marché.

La monopolisation des marchés n'est pas une bonne chose, en reprenant l'exemple d'Epic Games, on a pu voir des jeux fleurir, des projets en droit chemin grâce au financement d'Epic Games, tout est pour le moment fait pour que les devs et les joueurs puissent passer un bon moment. Steam ne l'avait jamais encore fait, il a innové des choses, mais pas forcément dans le bon sens, il y a beaucoup trop de jeux, trop de commission, on s'y perd facilement.

Espérons justement que Harmony OS disposera d'un store propre et orienté pour tout le monde avec des applications qui rapporteront un peu plus aux devs.

Mais j'ai une question concernant les "applications/jeux" gratuits qui dépendaient de la publicité fourni par Google, Huawei à sa propre régie publicitaire ou dépendra de Baidu?


Je doute que HarmonyOS de Huawei réussisse là où Tizen de Samsung a échoué.
Le #2075097
vida18 a écrit :

iFlo59 a écrit :

Cette fois je suis sûr que ça ne critiquera pas de la même manière qu'Epic Games est arrivé sur le marché.

La monopolisation des marchés n'est pas une bonne chose, en reprenant l'exemple d'Epic Games, on a pu voir des jeux fleurir, des projets en droit chemin grâce au financement d'Epic Games, tout est pour le moment fait pour que les devs et les joueurs puissent passer un bon moment. Steam ne l'avait jamais encore fait, il a innové des choses, mais pas forcément dans le bon sens, il y a beaucoup trop de jeux, trop de commission, on s'y perd facilement.

Espérons justement que Harmony OS disposera d'un store propre et orienté pour tout le monde avec des applications qui rapporteront un peu plus aux devs.

Mais j'ai une question concernant les "applications/jeux" gratuits qui dépendaient de la publicité fourni par Google, Huawei à sa propre régie publicitaire ou dépendra de Baidu?


Je doute que HarmonyOS de Huawei réussisse là où Tizen de Samsung a échoué.


Il ne faut pas tout mélanger, Tizen est encore en fonction et est utilisé dans diverses appareils "Samsung" : https://wiki.tizen.org/Devices malgré que ce dernier perds du terrain, mais la donne pourrait changer dans les mois à venir avec l'autre américain qui sanctionne et nous ponds des taxes à tout va

De plus Harmony OS dispose de son propre compilateur ARK qui permet de porter les APPS Android (APK) sur Harmony OS, ça le permettra également d'adapter les APPS sur pratiquement toutes les appareils sous Harmony OS.

Il y a une forte chance qu'HUAWEI réussisse son pari, vu la situation actuelle
Le #2075098
Si les apk sont toutes compatibles ça ne peut être qu'une réussite.
Je suis impatient de lire tests des premiers smartphones.
Le #2075104
Je ne manque pas d'appli et ça fait longtemps que les stores c'est mort pour mon utilisation, regarder vos applications et quelles sont les mises à jours qui sont à votre avantage en faite je reviens à une utilisation traditionnel .

1 jeu qui a de nouveau niveau des corrections de bug ou des pubs en plus et mécanisme de paiement ?

Aurora store, fdroid, apk mirror, les sauvegardes d'apk, github, xda.

Ma dernière grosse mise à jour, c'est lexplorateur de fichier que javais depuis 2014 pour mixexplorer ça passe https://forum.xda-developers.com/showthread.php?t=1523691

(Au moins mixexplorer n'envoie pas de donner)

C'est pareil pour les os soit disant mise à jour par quelques constructeurs, on s'aperçoit que les patchs de sécurité ne sont même pas appliqué lors des mise à jours.
Le #2075105
iFlo59 a écrit :

vida18 a écrit :

iFlo59 a écrit :

Cette fois je suis sûr que ça ne critiquera pas de la même manière qu'Epic Games est arrivé sur le marché.

La monopolisation des marchés n'est pas une bonne chose, en reprenant l'exemple d'Epic Games, on a pu voir des jeux fleurir, des projets en droit chemin grâce au financement d'Epic Games, tout est pour le moment fait pour que les devs et les joueurs puissent passer un bon moment. Steam ne l'avait jamais encore fait, il a innové des choses, mais pas forcément dans le bon sens, il y a beaucoup trop de jeux, trop de commission, on s'y perd facilement.

Espérons justement que Harmony OS disposera d'un store propre et orienté pour tout le monde avec des applications qui rapporteront un peu plus aux devs.

Mais j'ai une question concernant les "applications/jeux" gratuits qui dépendaient de la publicité fourni par Google, Huawei à sa propre régie publicitaire ou dépendra de Baidu?


Je doute que HarmonyOS de Huawei réussisse là où Tizen de Samsung a échoué.


Il ne faut pas tout mélanger, Tizen est encore en fonction et est utilisé dans diverses appareils "Samsung" : https://wiki.tizen.org/Devices malgré que ce dernier perds du terrain, mais la donne pourrait changer dans les mois à venir avec l'autre américain qui sanctionne et nous ponds des taxes à tout va

De plus Harmony OS dispose de son propre compilateur ARK qui permet de porter les APPS Android (APK) sur Harmony OS, ça le permettra également d'adapter les APPS sur pratiquement toutes les appareils sous Harmony OS.

Il y a une forte chance qu'HUAWEI réussisse son pari, vu la situation actuelle


Oui Samsung a conçu Tizen pour être multiplateforme. Mais les smartphones sous Tizen n'ont pas eu un franc succès, ce qui a obligé Samsung a vendre ses nouveaux smartphones sous Android. Du coup, le seul environnement qui utilise Tizen, c'est les téléviseurs Samsung. LG a le même problème avec webOS.
Le #2075108
Misstigry a écrit :

Tiens , les Chinois aussi en veulent à nos données personnelles

Peut-être qu'ils réussiront là ou Microsoft s'est cassé le dents parce qu'ils ont la puissance du marché asiatique pour le faire , mais ça reste quand même un fork compatible avec les applications android , et un store Huawei pour des applications sino-gouvernementales compatibles

Reste à voir quelle sera la réaction de Google … leur retireront ils la licence android et les droits d'accès aux applis du Playstore ?


Google interdit à ses partenaires constructeurs d'utiliser un fork de leur OS open source (AOSP) en même temps que sa version commerciale (android) mais, en l'occurence, il ne s'agit pas ici d'un fork. Et d'un autre côté, si Google ne fait rien pour rendre ses services moins à la merci de la politique de Trump avec cette interdiction concernant Huawei d'utiliser Android, Huawei n'a alors aucune raison en retour de chercher à ne pas contrarier Google de quelque manière que ce soit.
Le #2075117
Ils ont raison j'espère que ça marchera pour avoir une alternative à Google, le monopole n'est jamais bon pour le consommateur
Le #2075118
Misstigry a écrit :

Tiens , les Chinois aussi en veulent à nos données personnelles

Peut-être qu'ils réussiront là ou Microsoft s'est cassé le dents parce qu'ils ont la puissance du marché asiatique pour le faire , mais ça reste quand même un fork compatible avec les applications android , et un store Huawei pour des applications sino-gouvernementales compatibles

Reste à voir quelle sera la réaction de Google … leur retireront ils la licence android et les droits d'accès aux applis du Playstore ?


Ce n'est pas un fork.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme