IBM Power10 : le processeur pour serveur cloud passe à la gravure en 7 nm

Le par Christian D.  |  3 commentaire(s)
IBM Power10

La famille de processeurs IBM Power va s'agrandir avec un IBM Power10 passant à la gravure en 7 nm de Samsung pour les besoins des clouds hybrides professionnels et du big data.

Avec cinq années de maturation et des centaines de brevets impliqués dans sa conception, le nouveau processeur IBM Power10 veut répondre aux besoins à venir des entreprises en matière de cloud hybride.

C'est le premier processeur du groupe à exploiter une gravure en 7 nm fournie par le géant coréen Samsung, ce qui annonce déjà trois fois plus d'efficacité énergétique et de capacité de traitement de charge de travail que son précédesseur IBM Power9 (présent par exemple dans le supercalculateur Summit, l'un des plus puissants au monde).

Ses coeurs 64-bit fonctionnent en SMT8 (1 coeur gère 8 threads en simultané) et peuvent grimper jusqu'à 4 GHz, avec 120 Mo de cache L3 et le support de la future interface PCIe 5. Si le processeur peut utiliser jusqu'à 15 coeurs dans ses propositions commerciales, le die de 602 mm2 contient en fait 16 coeurs.

IBM Power10 die

Cette disposition avec un coeur de secours permet d'améliorer significativement  le rendement de production des processeurs comptant le maximum de coeurs et qui sont aussi les plus demandés.

IBM Power10 gravure 7 nm

Il présente une nouvelle architecture de coeur pour gérer de 10 à 20 fois plus vite les traitements d'inférence d'intelligence artificielle (x10 en FP32, x15 en BFloat16 et x20 en INT8) par socket tout en offrant de nouvelles couches de sécurité (et 4 fois plus de moteurs de chiffrement AES que IBM Power9) avec la perspective de répondre aux besoins de futurs standards cryptographiques et un système de container sécurisé permettant de cloisonner les données et d'éviter un accès généralisé si l'un des containers est compromis, y compris lorsque d'autres containers lui sont liés au sein de la même machine virtuelle.

IBM Power10 IA inference

Le processeur IBM Power10 sera également capable de supporter des clusters de mémoire de plusieurs pétaoctets en cloud via une nouvelle technologie Memory Inception qui permettra de supporter de très lourdes tâches d'inférence IA ou des charges de travail importantes pour des éditeurs de logiciels Big Data.

Ce système a l'avantage d'offrir une certaine flexibilité dans la gestion de configurations hétérogènes mais aussi de permettre un fonctionnement avec un plus petit nombre de serveurs mettant en commun leurs ressources.

Le hardware reste optimisé pour la plate-forme de containers Red Hat OpenShift et la disponibilité du processeur IBM Power 10 est fixée au second semestre 2021. On devrait le retrouver au coeur des supercalculateurs de nouvelle génération et la promesse est d'offrir 30% de performance en plus par rapport à l'actuel Power9.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 31709 points
Le #2106140
15 cœurs , SMT8, 120Mo de cache !!! Ca doit usiner sévère !!!!
Illuminati offline Hors ligne Vénéré avatar 2775 points
Le #2106181
lebonga a écrit :

15 cœurs , SMT8, 120Mo de cache !!! Ca doit usiner sévère !!!!


L'AMD EPYC 7742 a 64 cœurs, 128 threads, 256 Mo de cache, et ne coûte que 7936€.
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 31709 points
Le #2106209
Illuminati a écrit :

lebonga a écrit :

15 cœurs , SMT8, 120Mo de cache !!! Ca doit usiner sévère !!!!


L'AMD EPYC 7742 a 64 cœurs, 128 threads, 256 Mo de cache, et ne coûte que 7936€.


Ce ne sont pas des processeurs grand public.

Un petit comparo...

https://www.phoronix.com/scan.php?page=article&item=rome-power9-arm&num=1
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire