Contrat JEDI : Amazon obtient la suspension aux dépens de Microsoft

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Reuters
amazon-web-services

Amazon Web Services fait mettre en pause l'application du contrat cloud JEDI du Pentagone attribué à Microsoft.

Dans sa contestation de l'attribution du contrat JEDI à Microsoft, Amazon (Amazon Web Services) obtient une injonction d'un juge pour suspendre temporairement son application. Cette suspension vient en réponse à l'action intentée en justice par Amazon.

Amazon devra néanmoins s'acquitter de 42 millions de dollars afin de couvrir les dommages-intérêts s'il s'avère que l'injonction a été au final accordée de manière abusive.

Fin 2019, le département de la Défense des États-Unis a attribué à Microsoft le contrat Joint Enterprise Defense Infrastructure (JEDI) pour la modernisation de son infrastructure de cloud computing. Il est d'un montant de jusqu'à 10 milliards de dollars sur dix ans.

pentagone

Dans ce processus d'attribution, Microsoft (Azure) était en lice face à Amazon Web Services. La contre-attaque d'Amazon laisse notamment entendre des pressions exercées par le président des États-Unis Donald Trump qui nourrit une animosité à l'encontre de Jeff Bezos, le patron d'Amazon.

Microsoft se dit déçu du délai supplémentaire, mais assure avoir confiance dans le département de la Défense. " Nous pensons que les faits montreront qu'il a mené une procédure détaillée, approfondie et équitable. "

Pour le Pentagone, " les actions prises dans le cadre de ce litige ont inutilement retardé la mise en œuvre de la stratégie de modernisation du département de la Défense et ont privé nos combattants d'un ensemble de capacités dont ils ont un besoin urgent. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2091168
Tss. Mauvais joueurs.
Le #2091174
LOL Mais sérieux quoi !
Le #2091178
ilyon a écrit :

Tss. Mauvais joueurs.


La question est de savoir qui est le mauvais joueur...

Amazon qui a perdu le contrat, ou Microsoft qui, en voyant qu'il perdrait le contrat, a été mauvais joueur en appelant Donald Trump à la rescousse pour faire pression ?
Le #2091204
saepho a écrit :

ilyon a écrit :

Tss. Mauvais joueurs.


La question est de savoir qui est le mauvais joueur...

Amazon qui a perdu le contrat, ou Microsoft qui, en voyant qu'il perdrait le contrat, a été mauvais joueur en appelant Donald Trump à la rescousse pour faire pression ?


Est-ce que Microsoft à demandé quoi que ce soit est une autre question.
Trump aurait pu mettre la pression sans la demande de Microsoft.
Le #2091235
justme123 a écrit :

saepho a écrit :

ilyon a écrit :

Tss. Mauvais joueurs.


La question est de savoir qui est le mauvais joueur...

Amazon qui a perdu le contrat, ou Microsoft qui, en voyant qu'il perdrait le contrat, a été mauvais joueur en appelant Donald Trump à la rescousse pour faire pression ?


Est-ce que Microsoft à demandé quoi que ce soit est une autre question.
Trump aurait pu mettre la pression sans la demande de Microsoft.


Tout à fait, et donc on peut rajouter, est-ce que c'était Donald Trump qui était mauvais joueur et ne voulait pas voir son pire ennemi gagner un contrat d’État
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme