macOS 11.3 s'occupe des apps avec puce M1 et de la sécurité

Le par Jérôme G.  |  0 commentaire(s)
safari-big-sur

Une mise à jour macOS 11.3 est proposée par Apple. Elle apporte diverses améliorations et notamment pour les ordinateurs Mac avec puce M1. L'aspect sécurité n'est pas à négliger.

C'est la grande fournée des mises à jour pour les systèmes d'exploitation d'Apple. iOS 14.5, iPadOS 14.5, wathOS 7.4, tvOS 14.5 et également macOS 11.3.

Pour la nouvelle mise à jour de macOS Big Sur, il y a bien évidemment tout ce qui se rapporte au support des AirTags, des améliorations pour diverses applications comme Podcasts et le navigateur Safari, la prise en charge des manettes de jeu Sony PS5 DualSense et Xbox Series X / S.

Plusieurs améliorations sont spécifiques aux applications iOS et iPadOS sur les ordinateurs Mac avec puce M1. Il s'agit pour rappel du MacBook Air, MacBook Pro 13 pouces et Mac mini dévoilés l'année dernière, alors que le nouvel iMac 24 pouces sera disponible après la mi-mai.

Avec la puce Apple M1 à architecture ARM, ces machines sont en mesure d'exécuter nativement des applications iPhone et iPad. Pour macOS 11.3, Apple corrige certains problèmes avec par exemple la possibilité pour les utilisateurs de modifier la taille de la fenêtre d'une application d'iPhone ou iPad, un affichage dans la meilleure définition.

macos-big-sur

À noter aussi la prise en charge du mode hibernation pour les ordinateurs Mac avec puce M1. Le menu en matière de correction de vulnérabilités de sécurité est en outre assez copieux avec macOS 11.3 (comme c'est aussi le cas pour iOS 14.5).

Référencée CVE-2021-30657, une vulnérabilité qui fait parler d'elle a été rapportée par le chercheur en sécurité Cedric Owens et signalée à Apple en mars. Objective-See s'en fait l'écho en indiquant qu'elle permet de contourner les protections et contrôles comme Gatekeeper et se jouer de la procédure pour des applications notariées.

Selon des chercheurs de Jamf, un exploit a été utilisé depuis début janvier dernier par une variante de Shlayer. Avec pour principal objectif de rapatrier et installer des adwares, ce cheval de Troie de type downloader a déjà fait parler de lui par le passé, jusqu'à devenir la menace la plus courante sur la plateforme macOS.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire