Mémoire DDR5 à partir de 2021, LPDDR5 et GDDR6 se généraliseront

Le par Christian D.  |  1 commentaire(s)
SK Hynix DDR5

La mémoire DDR5 fera des débuts timides l'an prochain, tandis que la LPDDR5 et la GDDR6 deviendront plus fréquentes dans leur domaine respectif.

Avec plus de 90% de présence dans les PC et serveurs, la mémoire DDR4 est très bien implantée dans les appareils informatiques et devrait le rester encore un moment.

La génération suivante, DDR5, a été finalisée par le JEDEC en septembre 2019 et ses spécifications ont été validées durant l'été 2020, permettant d'envisager son introduction sur le marché.

DDR5 SK Hynix

DDR5 SK Hynix

Le fabricant de mémoire SK Hynix prépare déjà les premières barettes mémoire DDR5 mais la technologie devrait faire une entrée timide sur le marché l'an prochain avant un démocratisation plus large à partir de 2022.

DDR5 mémoire TrendForce

Le cabinet d'études TrendForce estime ainsi qu'Intel ne va pas se ruer sur la DDR5 dans l'immédiat et que seuls quelques processeurs Tiger Lake-H pourraient y avoir droit l'an prochain, le support complet n'étant promis qu'avec les processeurs Alder Lake en 2022.

Même son de cloche chez AMD qui ne devrait proposer un support de DDR5 qu'en 2022, en partie du fait des coûts supplémentaires induits par la nouvelle technologie.

La DDR5, d'abord dans les serveurs

La DDR5 devrait donc logiquement plutôt trouver en premier lieu sa place du côté des processeurs pour serveurs, moins sensibles aux coûts, et Intel devrait apporter un support avec la plate-forme Eagle Stream attendue au second semestre 2021.

AMD, pour sa part, restera sur de la DDR4 avec sa troisième génération de processeurs pour serveur Epyc Milan avec architecture Zen 3, et ce qu'avec la génération suivante, Genoa en Zen 4, que la DDR5 fera son apparition...et donc pas avant 2022 au mieux.

LPDDR5 s'installe dans les smartphones

Concernant les processeurs d'applications sur smartphones, la mémoire LPDDR5 a déjà commencé à se diffuser sur les modèles haut de gamme, principalement par l'intermédiaire des SoC de Qualcomm, tandis que MediaTek reste en retrait, préférant pour le moment se concentrer sur des SoC de milieu de gamme pour lesquels LPDDR4 constitue toujours une solution attractive.

LPDDR5 Samsung 16 Gb

TrendForce note que la différence de prix entre LPDDR5 et LPDDR4x s'est fortement réduite ces derniers trimestres. On devrait croiser plus largement la dernière génération de mémoire Low Power dans les smartphones l'an prochain avec les nouvelles générations de processeurs mobiles.

La GDDR6 devient la VRAM de choix

En ce qui concerne la VRAM, la mémoire GDDR6 s'installe désormais fermement sur le marché des cartes graphiques grâce à une production désormais maîtrisée. AMD a lancé ses cartes Radeon RX 6000 avec 16 Go de GDDR6 chacune tandis que Nvidia mixe une GDDR6X plus performante (mais plus chère) fournie en exclusivité par Micron sur ses GPU premium RTXD 30 avec de la GDDR6 pour les cartes graphiques plus mainstream.

AMD Radeon RX 6000.

Là encore, la différence de prix entre GDDR6 et GDDR5, de moins de 10%, contribue à la démocratisation de la GDDR6.  Les consoles de jeu de nouvelle génération, PlayStation 5 et Xbox Series X et S, sont elles aussi équipées de généreuses quantités de mémoire GDDR6 (16 Go), supérieures aux cartes graphiques de milieu de gamme.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
FRANCKYIV offline Hors ligne VIP icone 54417 points
Premium
Le #2113795
Merci Christian pour cette actu intéressante ...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire