La NASA repense à la conception de lanceurs nucléaires pour faciliter les voyages vers Mars

Le par  |  15 commentaire(s) Source : Bloomberg
SpaceX-Falcon-9-trajectoires

Les lanceurs actuels sont adaptés pour placer des charges utiles en orbite autour de la Terre ou même jusqu'à la Lune mais pour accélérer les voyages vers Mars, il faudra sans doute trouver d'autres solutions. Comme les lanceurs avec moteur nucléaire.

Alors que la colonisation de Mars se prépare et n'est plus tout à fait un rêve lointain, les capacités des lanceurs actuels risquent de ne pas suffire pour assurer les allers et retours nécessaires pour alimenter une colonie lointaine.

Les lanceurs conventionnels peuvent réaliser cette tâche mais ils doivent embarquer de grandes quantités de carburant, au détriment de leur charge utile. La NASA réfléchit donc sur d'autres moyens de propulsion.

Mars colonisationL'agence Bloomberg rapporte que l'agence spatiale américaine s'est rapprochée de la société BWXT Nuclear Energy pour relancer un projet de lanceur à moteur nucléaire.

Plus précisément, un tel moteur exploiterait la chaleur dégagée par la partie nucléaire pour échauffer un propergol et réaliser la poussée, permettant d'embarquer moins de combustible et d'imaginer des véhicules spatiaux plus compacts et rapides.

Des technologies de propulsion nucléaire ont fait l'objet de recherches au sein de la NASA dans les années 1950 à 1970 avant d'être remisées pour des questions de coûts.

De telles fusées pourraient pourtant jouer un rôle crucial dans la conquête de l'espace lointain. Outre les USA, la Russie veut aussi tirer avantage de son savoir-faire en matière de réacteurs nucléaires pour engins spatiaux, tandis que la Chine envisage des navettes alimentées à l'énergie nucléaire d'ici quelques dizaines d'années.

Outre les moteurs de lanceurs, la NASA pense aussi à équiper les futures colonies spatiales de mini-réacteurs nucléaires, à l'image du projet Kilopower en cours de test.

Kilopower

Ce type de source d'énergie nucléaire pourrait résoudre la problématique de l'approvisionnement immédiat en énergie des colonies extraterrestres nouvellement formées avant que ces dernières ne commencent à exploiter des énergies locales.

Du côté des alternatives privées préparant une colonisation martienne, SpaceX teste un moteur oxygène liquide / méthane tandis que Blue Origin étudie un réacteur mélangeant oxygène liquide et gaz naturel liquéfié, indique encore Bloomberg.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #2001258
"les capacités des lanceurs actuels risquent de ne pas suffire pour assurer les allers et retours nécessaires pour alimenter une colonie lointaine."

http://reponses.wikia.com/wiki/Quelle_est_la_distance_entre_Mars_et_la_Terre
C'est pourquoi la distance varie entre 56 millions de kilomètres (périgée) et 400 millions de kilomètres (apogée)

lllllllllooooooooooooolllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll
Le #2001259
En proposant de tels projets irréalisables à moyen terme, La NASA (à travers l'administration US) tente t-elle de freiner le programme d'exploration spatiale habitée des mondes lointains ?
Je recommande à tous et à toutes de lire "Cap sur MARS" (The case for mars) de R. Zubrin. Vous y découvrirez que contrairement à ce que divulguent régulièrement les Cassandres, Mars est d'ores et déjà à portée de tir.
Je pense à titre personnel, que E. Musk et ses ingénieurs le savent et que pour concevoir leur propre programme, ils se sont inspirés de ce bouquin en lui apportant des améliorations basées sur les progrès techniques réalisés depuis la première édition du livre (1996).

Anonyme
Le #2001264
yotta a écrit :

En proposant de tels projets irréalisables à moyen terme, La NASA (à travers l'administration US) tente t-elle de freiner le programme d'exploration spatiale habitée des mondes lointains ?
Je recommande à tous et à toutes de lire "Cap sur MARS" (The case for mars) de R. Zubrin. Vous y découvrirez que contrairement à ce que divulguent régulièrement les Cassandres, Mars est d'ores et déjà à portée de tir.
Je pense à titre personnel, que E. Musk et ses ingénieurs le savent et que pour concevoir leur propre programme, ils se sont inspirés de ce bouquin en lui apportant des améliorations basées sur les progrès techniques réalisés depuis la première édition du livre (1996).



"ils se sont inspirés de ce bouquin"

lllllllllooooooooooooolllllllllllllllllllllllllllllllllll

edit:https://fr.wikipedia.org/wiki/On_a_march%C3%A9_sur_la_Lune
Le #2001271
Non. C'est une nouvelle course qui démarre face à la Chine. Sans doute personne ne tiendra les délais annoncés, mais c'est bien à qui y parviendra le premier.
Le #2001272
Et bientot dans nos voitures? une voiture avec une mini centrale nucléaire le graal pour les USA?
Le #2001274
Tu ne crois pas si bien dire. L'heure est bien à la miniaturisation du nucléaire. Même si le moteur de voiture n'est pas encore envisagé, cela pourrait venir un jour, à condition de ne connaître aucune guerre nucléaire dans les 50 prochaines années, et ça en revanche, c'est une condition qui sera difficile à tenir.
Ce sera(it ) le coup d'arrêt pour la course à l'espace également.
Le #2001275
perspective a écrit :

Tu ne crois pas si bien dire. L'heure est bien à la miniaturisation du nucléaire. Même si le moteur de voiture n'est pas encore envisagé, cela pourrait venir un jour, à condition de ne connaître aucune guerre nucléaire dans les 50 prochaines années, et ça en revanche, c'est une condition qui sera difficile à tenir.
Ce sera(it ) le coup d'arrêt pour la course à l'espace également.


Bein on a jamais eu de guerre nucléaire... Je compte pas le Japon en 45 car c'était unilatéral... Donc depuis 1945 il y a jamais eu de guerre nucléaire.
Je vois pas pourquoi dans moins de 50 ans il y en aurait une...
Il y a aura pas de voiture au nucléaire, c'est inimaginable. Surtout qu'on veux arrêter le nucléaire pour la production d’électricité, donc en mettre dans des voitures
l'Hydrogène si on améliore la production est pour moi le prochain moteur des voitures.
Le #2001276
Je te rassure, j'ai employé le conditionnel et mis des réserves.
J'ajoute que je t'envies ta jeunesse.
A ce jour, personne n'a raison.
L'avenir nous dira...
Le #2001282
On pense, on repense, on cogite... Beaucoup d'hypothèses mais peu de certitudes au final. Aussi bien techniques que financières.

A part faire rêver un tas de personnes, je crois que le pas sur Mars pour 2030 va se transformer en 3020. Dyslexie avouée, dyslexie à moité pardonnée
Le #2001295
yves64 a écrit :

"les capacités des lanceurs actuels risquent de ne pas suffire pour assurer les allers et retours nécessaires pour alimenter une colonie lointaine."

http://reponses.wikia.com/wiki/Quelle_est_la_distance_entre_Mars_et_la_Terre
C'est pourquoi la distance varie entre 56 millions de kilomètres (périgée) et 400 millions de kilomètres (apogée)

lllllllllooooooooooooolllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll


mdr rien que la phrase que tu cites montres que l'auteur de l'article n'a rien compris
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme