Netflix n'aime vraiment pas la chronologie des médias en France

Le par Jérôme G.  |  33 commentaire(s) | Source : Journal du Dimanche

La chronologie des médias est une nouvelle fois critiquée par Netflix. Son co-PDG n'est par ailleurs pas très clair concernant le devenir du binge watching sur la plateforme.

netflix-tablette

Co-PDG de Netflix, Ted Sarandos a accordé un entretien au Journal du Dimanche dans lequel il annonce que le service de vidéo à la demande par abonnement a franchi le cap des 10 millions d'abonnés en France. Le dernier chiffre officiel connu remontait à 2020 pour 6,7 millions d'abonnés ou plutôt foyers.

Lors de cet entretien, il a également critiqué la chronologie des médias en France comme l'avait fait le mois dernier le directeur du développement de Netflix en France. Il pointe ainsi du doigt un modèle qui " n'est pas soutenable " et " pas adapté aux attentes des consommateurs. "

Netflix a pourtant signé un accord de financement avec le cinéma français qui lui permet de diffuser un film 15 mois après sa sortie en salle et avec une période d'exclusivité de 7 mois. Ted Sarandos plaide pour un délai de " quelques semaines " à la place. Des discussions devraient avoir lieu à partir de septembre.

Publicité, partage de mot de passe, sport et binge watching

Sans donner de date mais en soulignant un lancement mondial, Ted Sarandos a par ailleurs confirmé l'arrivée d'un abonnement avec publicité qui sera proposé à ceux qui veulent payer moins cher et accepte la publicité.

netflix-partage-foyers-option-payante

Le co-PDG de Netflix a également rappelé le test d'un " système de facturation pour des profils supplémentaires ne vivant pas sous le même toit. " Autrement dit, la facturation du partage du mot de passe en dehors du foyer.

Un investissement dans les droits sportifs télévisés ne serait en outre pas à l'ordre du jour. Quant au risque de voir disparaître le binge watching (possibilité de regarder à la suite tous les épisodes d'une série dès sa sortie) qui a contribué à la notoriété de Netflix, la réponse de Ted Sarandos est sibylline.

" Nous continuerons d'offrir plusieurs épisodes simultanément aux consommateurs, même si ce n'est pas la totalité. Si nous ignorons combien d'épisodes un client aime voir d'affilée, nous savons qu'il ne souhaite pas être contraint de n'en voir qu'un seul à la fois. "

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Trier par : date / pertinence
Kimyh offline Hors ligne Vénéré avatar 4964 points
Le #2167438
Payant et avec de la publicité
Devine offline Hors ligne Vétéran icone 2092 points
Le #2167439
Kimyh a écrit :

Payant et avec de la publicité


c'est pas une copie de TF1
saepho offline Hors ligne VIP icone 28949 points
Premium
Le #2167442
Devine a écrit :

Kimyh a écrit :

Payant et avec de la publicité


c'est pas une copie de TF1


Heureusement, avec TF1, ce n'est pas payant (comme on l'entends ici).
machintruc offline Hors ligne Vénéré avatar 2617 points
Le #2167448
Il obtiendra ce qu'il veut, avant 5 ans..
vu la propension de "notre" président, à dilapider nos ressources..
kerlutinoec offline Hors ligne VIP icone 16071 points
Le #2167452
machintruc a écrit :

Il obtiendra ce qu'il veut, avant 5 ans..
vu la propension de "notre" président, à dilapider nos ressources..


De quelles ressources s'agit il ici ?
zzepx online Connecté VIP icone 12235 points
Premium
Le #2167457
kerlutinoec a écrit :

machintruc a écrit :

Il obtiendra ce qu'il veut, avant 5 ans..
vu la propension de "notre" président, à dilapider nos ressources..


De quelles ressources s'agit il ici ?


Peut-être nos industries et les ressources que nous n'avons pas, mais financées par l'emprunt ?

Mais on s'en fout, même Mélenchon dit que l'emprunt on ne le remboursera jamais.
C'est cadeau !
skynet offline Hors ligne VIP icone 91850 points
Le #2167461
Ca va bouger c'est sûr, on peut plus rester sur des délais aussi importants.
Il faut que les salles de ciné s’adaptent aussi, avec une forte plus value par rapport à une TV 4K et des prix qui ne prennent pas 10% par an
BombingBasta offline Hors ligne VIP icone 5161 points
Le #2167466
machintruc a écrit :

Il obtiendra ce qu'il veut, avant 5 ans..
vu la propension de "notre" président, à dilapider nos ressources..


Combien de temps reste un film en salle, 1, 2, 3 mois ?
Quelles est l'objectif d'interdire la diffusion de films pendant 18 ou 15 mois sur les plateformes de VOD ?
À part punir les gens qui ne sont pas allés le voir au ciné, je ne vois pas...
saepho offline Hors ligne VIP icone 28949 points
Premium
Le #2167484
skynet a écrit :

Ca va bouger c'est sûr, on peut plus rester sur des délais aussi importants.
Il faut que les salles de ciné s’adaptent aussi, avec une forte plus value par rapport à une TV 4K et des prix qui ne prennent pas 10% par an


Pour les prix, à part pour celui des enfants, je ne vois pas d'augmentation des prix de 10% par an.

Et encore, pour les gosses, c'est parce qu'on leur avait imposé un prix bas, qu'ils ont remontés à 5,90€.

Pour mes cinémas à côté de chez moi, ca revient à 6,20€ la place si on y va en couple une fois par mois. Je ne trouve pas ce tarif excessif.
Et mieux, le lundi soir, c'est 12€ pour 2 personnes
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 51144 points
Le #2167494
Que ça leur plaise ou pas, comme disait mon papa en colère : "on les emmerde, à pied, à cheval et en voiture !"
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire