Rachat de Qualcomm par Broadcom : Donald Trump fait bloquer la transaction au nom de la sécurité nationale

Le par  |  12 commentaire(s) Source : Bloomberg
Qualcomm logo pro

Le président des Etats-Unis Donald Trump suit l'avis du CFIUS et est intervenu pour faire bloquer la tentative de rachat de Qualcomm par Broadcom au nom de la sécurité nationale.

Après l'avis défavorable du CFIUS (Committee on Foreign Investment in the US) qui supervise les acquisitions d'entreprises américaines par des sociétés étrangères, le président des Etats-Unis Donald Trump est logiquement allé dans le même sens en faisant bloquer la tentative de rachat de Qualcomm par Broadcom, estimant qu'elle constitue une menace pour la sécurité nationale.

Broadcom-logoPour rappel, Broadcom, qui avait été racheté par Avago Technologies en 2015, a son siège social à Singapour. La promesse d'un retour des quartiers généraux aux Etats-Unis et la récente visite de son CEO Hock Tan au Pentagone n'ont donc pas suffi à dissiper les craintes.

Ces dernières se focalisent sur la supposition que Broadcom pourrait décider de réduire les investissements en R&D pour maximiser les profits à court terme, permettant à la concurrence chinoise, notamment celle de Huawei, de prendre le dessus et de devenir l'acteur dominant de la 5G.

Or Huawei fait déjà l'objet d'une forte défiance aux Etats-Unis en tant qu'équipementier télécom mais aussi fabricant de smartphones, le gouvernement US déconseillant à ses agences gouvernementales d'utiliser ses produits.

La décision intervient quelques mois seulement après que Donald Trump a déjà fait bloquer le rachat d'un autre acteur US des semiconducteurs, Lattice Semiconductor, par un fonds d'investissement chinois.

Il faut dire que la Chine est en train de s'organiser et de dépenser sans compter pour devenir l'une des premières puissances en matière de conception et de production de semiconducteurs, n'hésitant pas à racheter de nombreuses entreprises étrangères pour intégrer leur savoir-faire à son industrie.

Un blocage...avant même que la transaction ne soit entérinée

L'agence Bloomberg rappelle que l'intervention directe d'un président des Etats-Unis pour bloquer un deal sur la base d'un risque pour la sécurité nationale n'est intervenue que quatre fois en 25 ans, tandis que le CFIUS a fait stopper au moins une demi-douzaine de transactions sous l'ère Trump.

Bloomberg note également que l'investigation du CFIUS et la décision présidentielle ont été déclenchées avant même que Broadcom n'obtienne le soutien des actionnaires de Qualcomm, et donc que la transaction soit potentiellement validée.

Broadcom tente toujours de convaincre Qualcomm que sa proposition à 117 milliards de dollars, soit 79 dollars par action, constitue sa meilleure offre possible, alors que la direction et les actionnaires souhaiteraient un prix plus proche des 85 dollars par action, mettant en avant le potentiel de Qualcomm dans la 5G et les véhicules connectés et autonomes.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2004639
Mais Monsieur Trump, vous qui aimez tant "partager" vos coups de sang et coups de gueule sur Tweeter, partagez le reste aussi alors... Visiblement vous êtes du principe : tout ce qui est à toi est à moi mais tout ce qui est à moi reste à moi !
Anonyme
Le #2004642
Ulysse2K a écrit :

Mais Monsieur Trump, vous qui aimez tant "partager" vos coups de sang et coups de gueule sur Tweeter, partagez le reste aussi alors... Visiblement vous êtes du principe : tout ce qui est à toi est à moi mais tout ce qui est à moi reste à moi !


C'est "égoïste", mais il protège les intérêts industriels & stratégiques des EU et il a bien raison, c'est son rôle après tout. Emmanuel Premier devrait en prendre de la graine, plutôt que de lécher les bottes des GAFAM, des chinois, et du Qatar
Le #2004647
MiloYiannopoulos a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Mais Monsieur Trump, vous qui aimez tant "partager" vos coups de sang et coups de gueule sur Tweeter, partagez le reste aussi alors... Visiblement vous êtes du principe : tout ce qui est à toi est à moi mais tout ce qui est à moi reste à moi !


C'est "égoïste", mais il protège les intérêts industriels & stratégiques des EU et il a bien raison, c'est son rôle après tout. Emmanuel Premier devrait en prendre de la graine, plutôt que de lécher les bottes des GAFAM, des chinois, et du Qatar


De sa part c'est égoïste et hypocrite : le libéralisme l'arrangeait bien quand il s'agissait de s'enrichir à milliards... Mais il n'est pas à une incohérence près...
Le #2004650
C'est le libéralisme à sens unique.
Mais bon, on fait pas mieux chez nous.

Je pense qu'Intel a fait aussi pression : http://www.zdnet.fr/actualites/pourquoi-l-alliance-broadcom-qualcomm-est-un-danger-mortel-pour-intel-39865362.htm
Le #2004687
Kiriito a écrit :

MiloYiannopoulos a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Mais Monsieur Trump, vous qui aimez tant "partager" vos coups de sang et coups de gueule sur Tweeter, partagez le reste aussi alors... Visiblement vous êtes du principe : tout ce qui est à toi est à moi mais tout ce qui est à moi reste à moi !


C'est "égoïste", mais il protège les intérêts industriels & stratégiques des EU et il a bien raison, c'est son rôle après tout. Emmanuel Premier devrait en prendre de la graine, plutôt que de lécher les bottes des GAFAM, des chinois, et du Qatar


De sa part c'est égoïste et hypocrite : le libéralisme l'arrangeait bien quand il s'agissait de s'enrichir à milliards... Mais il n'est pas à une incohérence près...


C'est le libéralisme à sens unique mais aujourd'hui personne ne proteste contre le libéralisme qui permet a une multinationale de payer moins de 5 % d'impôt et d'être en concurrence avec des petites sociétés ou artisans qui eux en payent entre 30 et 40 % .
Le #2004704
Pendant ce temps la Macrotte et avant lui Hollande dilapident tous les bijoux de familles.....
Le #2004818
MiloYiannopoulos a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Mais Monsieur Trump, vous qui aimez tant "partager" vos coups de sang et coups de gueule sur Tweeter, partagez le reste aussi alors... Visiblement vous êtes du principe : tout ce qui est à toi est à moi mais tout ce qui est à moi reste à moi !


C'est "égoïste", mais il protège les intérêts industriels & stratégiques des EU et il a bien raison, c'est son rôle après tout. Emmanuel Premier devrait en prendre de la graine, plutôt que de lécher les bottes des GAFAM, des chinois, et du Qatar


L’égoïsme, un sentiment particulièrement bien développé chez cet homme. Hormis son son prestige, le pouvoir et l'argent, rien ne l'intéresse ce béotien. Même pas son pays dont il ne connaît même pas l’hymne : https://www.youtube.com/watch?v=qNB8pW0E8nA

La France devrait suivre son exemple de protectionnisme ? La bonne blague. Et avec quoi ? On importe tout ! Ce n'est pas avec notre fromage et notre vin qu'on va pouvoir dicter nos conditions économiques aux autres pays.

On plie l'échine devant les GAFAM et la Chine ? Mais que pouvons-nous faire d'autre ? S'isoler comme la Corée du Nord ? Regarde la Grande Bretagne qui se mord déjà les doigts de son Brexit utopique. Et pour les GAFAM, les donneurs de leçons sont ceux qui utilisent le plus ces lobbies (surtout FB et Cie)

Alors, il est aisé de critiquer la politique de Macron mais jusqu'à preuve du contraire, aucun autre président n'a pu faire mieux et c'est pas ce rêveur de Mélenchon au allure de prolétaire qui changera les choses. Le Grand Soir, cela fait un siècle qu'on l'attend
Anonyme
Le #2004855
Ulysse2K a écrit :

MiloYiannopoulos a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Mais Monsieur Trump, vous qui aimez tant "partager" vos coups de sang et coups de gueule sur Tweeter, partagez le reste aussi alors... Visiblement vous êtes du principe : tout ce qui est à toi est à moi mais tout ce qui est à moi reste à moi !


C'est "égoïste", mais il protège les intérêts industriels & stratégiques des EU et il a bien raison, c'est son rôle après tout. Emmanuel Premier devrait en prendre de la graine, plutôt que de lécher les bottes des GAFAM, des chinois, et du Qatar


L’égoïsme, un sentiment particulièrement bien développé chez cet homme. Hormis son son prestige, le pouvoir et l'argent, rien ne l'intéresse ce béotien. Même pas son pays dont il ne connaît même pas l’hymne : https://www.youtube.com/watch?v=qNB8pW0E8nA

La France devrait suivre son exemple de protectionnisme ? La bonne blague. Et avec quoi ? On importe tout ! Ce n'est pas avec notre fromage et notre vin qu'on va pouvoir dicter nos conditions économiques aux autres pays.

On plie l'échine devant les GAFAM et la Chine ? Mais que pouvons-nous faire d'autre ? S'isoler comme la Corée du Nord ? Regarde la Grande Bretagne qui se mord déjà les doigts de son Brexit utopique. Et pour les GAFAM, les donneurs de leçons sont ceux qui utilisent le plus ces lobbies (surtout FB et Cie)

Alors, il est aisé de critiquer la politique de Macron mais jusqu'à preuve du contraire, aucun autre président n'a pu faire mieux et c'est pas ce rêveur de Mélenchon au allure de prolétaire qui changera les choses. Le Grand Soir, cela fait un siècle qu'on l'attend


"la Grande Bretagne qui se mord déjà les doigts de son Brexit utopique"
=> Les seulrs problèmes "causés par le Brexit" sont plutôt des problèmes causés par l'UE en représaille. Cette UE si gentille et bienveillante... ah ben non en fait.

"On plie l'échine devant les GAFAM et la Chine ? Mais que pouvons-nous faire d'autre ?"
=> Mettre à jour notre fiscalité pour que les GAFAM y soient autant soumis que nos entreprises, pour commencer ? Faire appliquer nos lois de protection de la vie privée aussi à ces hors-la-loi, ensuite ?
Ca sert à quoi d'être dans l'UE, une entité largement plus grande et plus puissante que la Russie, si on n'est pas capable, par exemple, de dire comme Poutine à Suckerberg : "tu mets tes données chez nous ou tu te casses pov con" ?

" Et pour les GAFAM, les donneurs de leçons sont ceux qui utilisent le plus ces lobbies (surtout FB et Cie)"
=>T'es en train de m'expliquer que j'aurais un compte Facebook dont je n'aurais pas connaissance et que j'utiliserais Google la nuit en somnanbule ?
Le #2004860
MiloYiannopoulos a écrit :

Ulysse2K a écrit :

MiloYiannopoulos a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Mais Monsieur Trump, vous qui aimez tant "partager" vos coups de sang et coups de gueule sur Tweeter, partagez le reste aussi alors... Visiblement vous êtes du principe : tout ce qui est à toi est à moi mais tout ce qui est à moi reste à moi !


C'est "égoïste", mais il protège les intérêts industriels & stratégiques des EU et il a bien raison, c'est son rôle après tout. Emmanuel Premier devrait en prendre de la graine, plutôt que de lécher les bottes des GAFAM, des chinois, et du Qatar


L’égoïsme, un sentiment particulièrement bien développé chez cet homme. Hormis son son prestige, le pouvoir et l'argent, rien ne l'intéresse ce béotien. Même pas son pays dont il ne connaît même pas l’hymne : https://www.youtube.com/watch?v=qNB8pW0E8nA

La France devrait suivre son exemple de protectionnisme ? La bonne blague. Et avec quoi ? On importe tout ! Ce n'est pas avec notre fromage et notre vin qu'on va pouvoir dicter nos conditions économiques aux autres pays.

On plie l'échine devant les GAFAM et la Chine ? Mais que pouvons-nous faire d'autre ? S'isoler comme la Corée du Nord ? Regarde la Grande Bretagne qui se mord déjà les doigts de son Brexit utopique. Et pour les GAFAM, les donneurs de leçons sont ceux qui utilisent le plus ces lobbies (surtout FB et Cie)

Alors, il est aisé de critiquer la politique de Macron mais jusqu'à preuve du contraire, aucun autre président n'a pu faire mieux et c'est pas ce rêveur de Mélenchon au allure de prolétaire qui changera les choses. Le Grand Soir, cela fait un siècle qu'on l'attend


"la Grande Bretagne qui se mord déjà les doigts de son Brexit utopique"
=> Les seulrs problèmes "causés par le Brexit" sont plutôt des problèmes causés par l'UE en représaille. Cette UE si gentille et bienveillante... ah ben non en fait.

"On plie l'échine devant les GAFAM et la Chine ? Mais que pouvons-nous faire d'autre ?"
=> Mettre à jour notre fiscalité pour que les GAFAM y soient autant soumis que nos entreprises, pour commencer ? Faire appliquer nos lois de protection de la vie privée aussi à ces hors-la-loi, ensuite ?
Ca sert à quoi d'être dans l'UE, une entité largement plus grande et plus puissante que la Russie, si on n'est pas capable, par exemple, de dire comme Poutine à Suckerberg : "tu mets tes données chez nous ou tu te casses pov con" ?

" Et pour les GAFAM, les donneurs de leçons sont ceux qui utilisent le plus ces lobbies (surtout FB et Cie)"
=>T'es en train de m'expliquer que j'aurais un compte Facebook dont je n'aurais pas connaissance et que j'utiliserais Google la nuit en somnanbule ?


pour la fiscalité il faudrait que toute l'Europe soit au diapason sinon c'est un coup d'épée dans l'eau.
Anonyme
Le #2004871
skynet a écrit :

MiloYiannopoulos a écrit :

Ulysse2K a écrit :

MiloYiannopoulos a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Mais Monsieur Trump, vous qui aimez tant "partager" vos coups de sang et coups de gueule sur Tweeter, partagez le reste aussi alors... Visiblement vous êtes du principe : tout ce qui est à toi est à moi mais tout ce qui est à moi reste à moi !


C'est "égoïste", mais il protège les intérêts industriels & stratégiques des EU et il a bien raison, c'est son rôle après tout. Emmanuel Premier devrait en prendre de la graine, plutôt que de lécher les bottes des GAFAM, des chinois, et du Qatar


L’égoïsme, un sentiment particulièrement bien développé chez cet homme. Hormis son son prestige, le pouvoir et l'argent, rien ne l'intéresse ce béotien. Même pas son pays dont il ne connaît même pas l’hymne : https://www.youtube.com/watch?v=qNB8pW0E8nA

La France devrait suivre son exemple de protectionnisme ? La bonne blague. Et avec quoi ? On importe tout ! Ce n'est pas avec notre fromage et notre vin qu'on va pouvoir dicter nos conditions économiques aux autres pays.

On plie l'échine devant les GAFAM et la Chine ? Mais que pouvons-nous faire d'autre ? S'isoler comme la Corée du Nord ? Regarde la Grande Bretagne qui se mord déjà les doigts de son Brexit utopique. Et pour les GAFAM, les donneurs de leçons sont ceux qui utilisent le plus ces lobbies (surtout FB et Cie)

Alors, il est aisé de critiquer la politique de Macron mais jusqu'à preuve du contraire, aucun autre président n'a pu faire mieux et c'est pas ce rêveur de Mélenchon au allure de prolétaire qui changera les choses. Le Grand Soir, cela fait un siècle qu'on l'attend


"la Grande Bretagne qui se mord déjà les doigts de son Brexit utopique"
=> Les seulrs problèmes "causés par le Brexit" sont plutôt des problèmes causés par l'UE en représaille. Cette UE si gentille et bienveillante... ah ben non en fait.

"On plie l'échine devant les GAFAM et la Chine ? Mais que pouvons-nous faire d'autre ?"
=> Mettre à jour notre fiscalité pour que les GAFAM y soient autant soumis que nos entreprises, pour commencer ? Faire appliquer nos lois de protection de la vie privée aussi à ces hors-la-loi, ensuite ?
Ca sert à quoi d'être dans l'UE, une entité largement plus grande et plus puissante que la Russie, si on n'est pas capable, par exemple, de dire comme Poutine à Suckerberg : "tu mets tes données chez nous ou tu te casses pov con" ?

" Et pour les GAFAM, les donneurs de leçons sont ceux qui utilisent le plus ces lobbies (surtout FB et Cie)"
=>T'es en train de m'expliquer que j'aurais un compte Facebook dont je n'aurais pas connaissance et que j'utiliserais Google la nuit en somnanbule ?


pour la fiscalité il faudrait que toute l'Europe soit au diapason sinon c'est un coup d'épée dans l'eau.


Oui bien entendu, mais justement à quoi sert l'UE si elle est incapable de présenter un tel front commun ? Soit on est dans une UE utile (capable d'agir), soit on fait comme les anglais et on se prend en main nous-mêmes.

Là on est dans une espèce d'entre-deux, où l'UE est incapable de peser à l'échelle mondiale mais bien capable de plomber complètement toute action individuelle de ses membres.
Par exemple, il me semble qu'on ne peut pas manipuler la TVA comme bon nous semble sans l'accord de Bruxelles. Pourtant, ça serait si simple de supprimer tous les impôts et de remplacer ça par juste une TVA forte : simplification administrative massive + proportionalité (les consommateurs-pollueurs sont les payeurs selon leur consommation) + égalité de taxation entre nos entrepreprises et les entreprises étrangères sans avoir recours au protectionisme, et hop le tour est joué.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme