Snapdragon 875 : un coeur Prime reposant sur l'ARM Cortex-X1 ?

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s) | Source : Wccftech
Snapdragon 865 Kryo 585

Avec l'annonce des nouvelles architectures de coeurs CPU mobiles, les spéculations vont bon train concernant la composition du processeur du futur SoC Snapdragon 875 de Qualcomm.

La firme britannique ARM a dévoilé cette semaine les architectures des coeurs CPU des processeurs mobiles de prochaine génération, avec d'une part le coeur ARM Cortex-A78, successeur direct de l'actuel A77, et d'autre part un premier coeur custom ARM Cortex-X1 offrant encore plus de puissance.

Ces différents coeurs devraient logiquement se retrouver dans les plates-formes matérielles mobiles de 2021 et les premières hypothèses commencent déjà à circuler concernant le futur SoC Snapdragon 875 de Qualcomm.

En décembre dernier, lors de sa présentation officielle au Snapdragon TechSummit, la firme avait détaillé la composition de la configuration octocore du Snapdragon 865 en la décomposant en un tri cluster de coeurs Kryo 585 reposant sur l'architecture ARM Cortex-A77, avec un coeur survitaminé cadencé à 2,84 GHz, trois coeurs puissants à 2,4 GHz et 4 coeurs ARM Cortex-A55.

Snapdragon 865 Kryo 585

Kryo 585 et tri-cluster sur le Snapdragon 865

OnePlus 8

669€€ sur Amazon* * Prix initial : 669€€.

Avec les annonces réalisées par ARM, il n'est pas difficile de supposer que le prochain SoC Snapdragon 875 passera à des coeurs Kryo 685 qui exploiteront des coeurs puissants ARM Cortex-A78, avec le SoC ARM Cortex-X1 constituant le nouveau coeur surpuissant d'une structure octocore en tri-cluster, ce dernier apportant un gain intrinsèque de puissance par rapport au A78.

L'hypothèse est logique mais il est évidemment encore trop tôt pour affirmer que ce sera bien le choix réalisé par Qualcomm.

Il y a aussi de fortes chances que l'ARM Cortex-A78, et peut-être même l'ARM Cortex-X1, soient présents au coeur du prochain processeur mobile de Samsung, l'Exynos 1000 (dénomination supposée, après l'actuel Exynos 990). D'autres concepteurs de puces mobiles, comme MediaTek ou HiSilicon, devraient également y faire appel.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire