SnapDragon 8cx : le processeur ARM gravé en 7 nm pour PC portables qui vient défier Intel

Le par  |  5 commentaire(s)
SnapDragon 8cx 01

Après avoir présenté des plates-formes SnapDragon 835 et 850 dérivées des SoC pour smartphones et adaptées à Windows on ARM, Qualcomm dévoile la plate-forme SnapDragon 8cx spécifiquement pensée pour les ordinateurs portables mais profitant de l'expertise acquise avec les appareils mobiles.

Cherchant de nouvelles opportunités pouvant tirer parti de son savoir-faire en matière de conception de plates-formes pour smartphones, Qualcomm a commencé à collaborer avec Microsoft pour créer un hardware Windows on SnapDragon faisant tourner Windows sur des processeurs ARM.

Il y a tout juste un an, la firme levait le voile sur le couple Windows 10 on ARM / SnapDragon 835, avant d'annoncer quelques mois plus tard l'évolution SnapDragon 850.

Ces systèmes restent très liés à l'univers des smartphones mais ont cherché à développer un nouveau type d'ordinateur portable always on always connected, ultrafin, sans ventilateur et offrant une excellente autonomie.

Ces premières moutures peuvent être intéressantes par leurs connectivités et la présence d'un modem 4G LTE Gigabit mais les restrictions de la plate-forme en matière d'utilisation des applications courantes et les performances limitées par rapport aux ordinateurs portables exploitant les processeurs Intel x86 en font des machines cherchant encore leur public.

SnapDragon 8cx 01

Voulant répondre à ces critiques initiales et démontrer que l'initiative est sérieuse, d'autant plus qu'elle est menée sur plusieurs années, Qualcomm dévoile donc la plate-forme SnapDragon 8cx conçue spécifiquement pour répondre aux besoins d'ordinateurs portables sous architecture ARM tout en profitant des dernières avancées des smartphones.

SnapDragon 8cx 07

Le SnapDragon 8cx repose ainsi sur une partie CPU octocore gravée en 7 nm et constituée de coeurs Kryo 495 en configuration 4 + 4. Les fréquences n'ont pas été communiquées mais il semble que les coeurs puissants de l'ensemble soient cadencés à 2,75 GHz.

SnapDragon 8cx 04

Qualcomm les annonce en tous les cas comme les coeurs SnapDragon les plus puissants jamais créés et s'est permis de moquer le concurrent Intel, dont les processeurs sont toujours gravés en 14 nm, en attendant de passer au 10 nm à partir de fin 2019. Le SoC SnapDragon 8cx s'offre ainsi une belle mise en avant avec sa gravure en 7 nm, même si les technologies de gravure ne sont pas forcément directement comparables.

SnapDragon 8cx 06

On trouvera également un GPU Adreno 680 compatible DirectX12, capable de décodage VP9 et H.265 mais aussi pouvant gérer l'affichage de 2 écrans externes 4K.

SnapDragon 8cx 05

La plate-forme se dote également d'un gros DSP Hexagon 690, avec des capacités pour les traitements d'intelligence artificielle, similaire à celui présent dans le SoC SnapDragon 855 annoncé le 5 décembre, mais qui intègre pour sa part des coeurs Kryo 485 pour le CPU et un GPU Adreno 640.

Snapdragon 8cx 08

L'intérêt du SnapDragon 8cx est de pouvoir se libérer en partie des contraintes très fortes de design des plates-formes pour smartphones tout en restant dans des contraintes thermiques très faibles pour du hardware destiné à des ordinateurs portables.

Le TDP du SnapDragon 8cx est 7 Watts, permettant d'aller plus loin en termes de performances par rapport aux SnapDragon 835 / 850 tout en maintenant des capacités de communications sans fil diversifiées (WiFi, modem 4G SnapDragon X24, en attendant l'intégration de la 5G) et une autonomie annoncée de plusieurs jours.

SnapDragon 8cx wafer

Wafer du SnapDragon 8cx

Qualcomm n'hésite pas à annoncer des performances deux fois supérieures à la concurrence (c'est à dire Intel) pour une plate-forme 7 Watts, avec une consommation d'énergie bien moindre.

Cette montée en puissance de la plate-forme ARM va cependant permettre de proposer Windows 10 Enterprise sur les machines sous SnapDragon 8cx et de permettre ainsi de séduire un peu plus le secteur professionnel. Les connectivités cellulaires et la présence d'un module GPS faciliteront par exemple le tracking des machines.

SnapDragon 8cx 11

SnapDragon 8cx 12

Avec son support ARM64 natif, le nouveau processeur ARM devrait assurer une compatibilité élargie avec de multiples applications, des incontournables comme Office (Microsoft oblige) aux applications de divertissement. En conséquence, le navigateur Web Edge ne devrait plus être la seule option pour les utilisateurs et l'on devrait pouvoir utiliser Firefox ou même Chromium, dont le support devrait être assuré d'ici la fin de l'année.

SnapDragon 8cx ref design 02

SnapDragon 8cx ref design 03

SnapDragon 8cx ref design

On notera également le support des interfaces USB 3.1 et PCIe de troisième génération et une capacité de recharge rapide Quick Charge 4+. Il s'agit ici d'une première prise de contact, le SoC SnapDragon 8cx commençant seulement à être livré sous forme d'échantillons aux fabricants de PC.

Qualcomm annonce l'arrivée des premiers PC portables sous SnapDragon 8cx pour le troisième trimestre 2019. Asus et Lenovo figurent parmi les premiers acteurs qui devraient lancer cette nouvelle catégorie d'ordinateurs portables ARM.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #2043059
Mouais j'attends de voir plus de retour personnellement pour me faire un avis objectif.
Le #2043062
Qualcomm persiste. Ils veulent vraiment tenter de bouleverser le marché et même de renverser tout le paradigme posé sur l'architecture x86.
Cela dit y'a toujours un gouffre de performances dans les usages traditionnels de PC (pas brut, mais bien dans les applications utilisées), et à mon avis il faudra attendre encore quelques itérations pour que le RQP balance en la faveur d'ARM. Mais voir Qualcomm toujours y croire, c'est encourageant sur leur vision du futur : ils veulent tenter un truc nouveau, et ils lâchent pas l'affaire à la première déconvenue.
Le #2043094
Mouais j'attends les benchmark pour voir si vraiment ça écrase Intel...
Le #2043180
J'ai hâte de voir ce que ça va donner !
Le #2043224
JCDentonMale a écrit :

Mouais j'attends les benchmark pour voir si vraiment ça écrase Intel...


C'est en fait EVIDENT que ça va donner des résultats très faibles. Actuellement ça doit être entre un atom et un celeron selon les applications.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme