Ransomware : Renault touché par la cyberattaque mondiale

Le par  |  10 commentaire(s) Source : Reuters
Hacker

Au début de la cyberattaque mondiale qui fait appel à un ransomware diffusé grâce à une faille initialement exploitée par la NSA, la France ne semblait être que peu concernée. Le constructeur Renault a cependant fait savoir qu'une partie de son système informatique avait été touché, perturbant sa production.

Les premiers signalements de la cyberattaque par ransomware qui ont touché de nombreuses enteprises et institutions dans le monde ont repérés au Royaume-Uni, en Espagne et au Portugal mais des dizaines de pays ont en fait été concernés par un piratage d'ampleur mondiale.

Ransomware hopital UKLa France semblait dans un premier temps plutôt épargnée par cette cyberattaque qui exploite une vulnérabilité qui était exploitée par les hackers de la NSA et dont Microsoft avait proposé un correctif en mars dernier.

Le constructeur automobile Renault a cependant fait savoir qu'il avait été partiellement affecté par le ransomware WannaCry qui réclame 300 dollars en bitcoin pour débloquer les fichiers qu'il prend en otage par chiffrement.

La filiale slovène Revoz a notamment été touchée, interrompant l'activité de production du site. Des mesures ont rapidement été prises pour contrer la diffusion du ransomware, ce qui perturbe également les opérations de plusieurs sites français de Renault.

Le parquet de Paris a par ailleurs ouvert une enquête pour "accès et maintien frauduleux dans des systèmes de traitement automatisé de données", "entrave au fonctionnement" des systèmes et "extorsion et tentative d'extorsion".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1964762
Même de ce côté là Renault n'est pas au top !
Le #1964771
Eh bah, c'est la fête en ce moment xD
Le #1964785
Ca me fait penser à "ravages" (Barjavel)...

Quand on sera au tout numérique, ça sera très sympa....
Le #1964791
Pour rappelS : c'est une backdoor qui a été exploitée par la nsa. Tiens, on me prévient sur un réseau que notre armée est sous win. Merci donc de signaler toute ogive nucléaire que vous voyez passer dans le ciel : il nous est nécessaire de les ramener à la maison afin qu'elle ne s'égarent pas trop loin. Si elles se posent, approchez-les avec précaution, il suffit de leur tendre une poignée de croquettes pour chat, elles adorent cela et commencent à ronronner. Si, par contre, le ronronnement devient trop insistant : essayez de courir très vite car il y a risque d'explosion. Les centrales nucléaires, elles, craignent moins le risque de fuir : elles exploseront sur place...
Sinon, ma version de win s'appelle Debian : dois-je faire une mise à nuit, docteur..??
Le #1964814
Ça me fait penser au nuage toxique de Tchernobyl, ce ransomware a traversé le monde entier et s'est arrêté à la frontière française.

L'état français nous prend vraiment pour des chèvres.....
Le #1964815
Safirion a écrit :

Eh bah, c'est la fête en ce moment xD


ho ! oui et c'est pas finie ! ...mais personnellement je ne veut pas que mon système prenne par a la fête , de toute façon cela fait longtemps que je prend met précaution , ce qui est plus malheureux c'est que l'on constate tristement , c'est que beaucoup de grande entreprise tout secteur confondu , n'on pas pris conscience de ce genre de problème(s) beaucoup plus tôt ! et surtout les anticipés
Le #1964818
yvandouest a écrit :

Pour rappelS : c'est une backdoor qui a été exploitée par la nsa. Tiens, on me prévient sur un réseau que notre armée est sous win. Merci donc de signaler toute ogive nucléaire que vous voyez passer dans le ciel : il nous est nécessaire de les ramener à la maison afin qu'elle ne s'égarent pas trop loin. Si elles se posent, approchez-les avec précaution, il suffit de leur tendre une poignée de croquettes pour chat, elles adorent cela et commencent à ronronner. Si, par contre, le ronronnement devient trop insistant : essayez de courir très vite car il y a risque d'explosion. Les centrales nucléaires, elles, craignent moins le risque de fuir : elles exploseront sur place...
Sinon, ma version de win s'appelle Debian : dois-je faire une mise à nuit, docteur..??


C'est vrai qu'on est pas très malin d'être encore sous US patriot OS, surtout pour nos armées...

Merci j'ai bien rigolé en tout cas.
Le #1964820
logredunord a écrit :

Ça me fait penser au nuage toxique de Tchernobyl, ce ransomware a traversé le monde entier et s'est arrêté à la frontière française.

L'état français nous prend vraiment pour des chèvres.....


Peux-tu dire quel représentant de l'état a indiqué que le ransonware s'est arrêté à la frontière ?
Si tu l'as lu sur jinventenimp.com, je te rappelle que ce n'est pas une source sure...
Le #1965728
lebonga a écrit :

Ca me fait penser à "ravages" (Barjavel)...

Quand on sera au tout numérique, ça sera très sympa....


100% d'accord avec toi, et le scénario que tu décris s'est déjà produit... dans une indifférence quasi-générale (le terme précis ici évoqué en l'occurrence s'appelle cyberguerre), en 2007 en Estonie, le pays le plus numérique d'Europe et l'un des plus en pointe dans le monde en la matière.

La chose peut faire sourire certains, mais les gens ne pouvaient plus faire leurs courses, retirer de l'argent liquide, faire le plein de leurs voitures etc...

http://www.linformaticien.com/actualites/id/2168/la-russie-impliquee-dans-la-cyber-attaque-contre-l-estonie.aspx

http://www.usine-digitale.fr/article/etude-exclusive-l-estonie-pays-le-plus-numerique-d-europe-un-modele-pour-la-france.N311177

https://fr.wikipedia.org/wiki/Estonie#Capacit.C3.A9s_militaires

L'avant-gardisme anticipateur de René Barjavel dans Ravage nous montre bien finalement le prix que l'on pourrait payer pour une aussi servile dépendance...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]