72 dpi - 300 dpi

Le
Cromagnon
Bonjour tout le monde et Bonne Année 2008 !

Alors voilà, je travaille avec un Nikon D200, en mode "Large" et "Fine"
[images jpg]. Est-ce normal que mes photographies réalisées ainsi présentent
la caractéristique "72 dpi" lorsque je les examine avec PhotoShop par
exemple ?

Par ailleurs, on demande pour un concours photo que les images envoyées
soient "au moins à 300 dpi". Mais si je transforme une image de 72 dpi en
300 dpi, ça me fait une image énorme. Bref, je pige pas bien tout ça.

Votre éclairage serait franchement le bienvenu.

Merci d'avance chaleureusement.
Vos réponses Page 2 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Claude Ghislain
Le #1825728

C'est pourtant simple :
Tu notes par exemple la largeur, 3500 pixels par exemple.
Tu passes les DPI de 72 à 300.
Tu remets la largeur à 3500.


Dit comme ça, c'est un conseil empoisonné. Il risque de
sur-échantillonné et puis de sous-échantillonner pour revenir à la
largeur de départ, son image ne sera plus la même du tout !

Autant lui apprendre que tout bon logiciel peut varier les dpi sans
toucher aux pixels, généralement une simple case à cocher.

--
Jean-Claude Ghislain
www.grimart.com

daniel patin
Le #1825726
Jean-Claude Ghislain wrote:

C'est pourtant simple :
Tu notes par exemple la largeur, 3500 pixels par exemple.
Tu passes les DPI de 72 à 300.
Tu remets la largeur à 3500.


Dit comme ça, c'est un conseil empoisonné. Il risque de
sur-échantillonné et puis de sous-échantillonner pour revenir à la
largeur de départ, son image ne sera plus la même du tout !

Autant lui apprendre que tout bon logiciel peut varier les dpi sans
toucher aux pixels, généralement une simple case à cocher.



mais que fait papy bernard??

--
daniel.patin (et non pas marcel.dugenou)
http://leinad-fr.net le blog
http://www.daniel-patin.net sur mon mac
http://daniel.patin.adsl.free.fr/ quelques photos


Papy Bernard
Le #1825721
Bonjour

De daniel patin

mais que fait papy bernard??


Après un très agréable repas, en une non-moins agréable compagnie, j'ai
passé le reste de mon après-midi au jardin putôt que derrière mon écran.

Bonne soirée Daniel.

--
A+
Papy Bernard

Papy Bernard
Le #1825719
Bonjour

De Cromagnon

Bonjour tout le monde... et Bonne Année 2008 !...

Alors voilà, je travaille avec un Nikon D200, en mode "Large" et
"Fine" [images jpg]. Est-ce normal que mes photographies réalisées
ainsi présentent la caractéristique "72 dpi" lorsque je les examine
avec PhotoShop par exemple ?...

Par ailleurs, on demande pour un concours photo que les images
envoyées soient "au moins à 300 dpi". Mais si je transforme une image
de 72 dpi en 300 dpi, ça me fait une image énorme. Bref, je pige pas
bien tout ça.



1/ Pourquoi 72 dpi et pas quarante-douze ?
Par défaut, les programmes cloquent la valeur de 72 à une information (in
english dans le texte : resolution (verticale comme horizontale) qui fait
partie de l'*entête des fichiers* d'images quelqu'ils soient.
La valeur de 72 est une survivance des écrans (CRT) dont la définition ne
permettait pas mieux.

2/ Conséquence de la valeur de cette "resolution".
AUCUNE à l'affichage.
Indépendamment des caractéristiques de couleurs/N&B, une image est définie
par sa taille en pixels. POINT BARRE.

3/ A quoi sert donc cette "resolution" en dpi ?
Cette "resolution", tout au moins sa valeur, détermine les dimensions de
l'impression à raison de :
Xpixel/pouce.

Une image de 1500 pixels de large;imprimée sous une "resolution" de 300 dpi
donnera une image imprimée de :
1500 / 300 = 5" * 2.54 = 12.7 cm ?

La même image, imprimée sous nue "resoutionde 600 dpi donnera une image de
6.35 cm de large.

Capito ?

4/ Pourquoi réclamer, voire exiger une "resolution" de 300 dpi ?
Cette valeur est *totalement* arbitraire. Les imprimantes affichent la
possibilité de plusieurs qualités d'impression : brouillon, texte, texte+
photo, photo, etc....
Il fût un temps où à ces différentes "définitions" correspondaient des
valeurs de "dpi" : respectivement : 180, 360, 720, 1440, etc..., la
consommation d'encre étant multipliée grossièrement par un facteur 4 en
passant d'une "qualité" à la suivante. Pour ceux qui aiment faire le bonheur
des vendeurs de cnsommables.

Pourquoi *totalement* arbitraire ?.
UN pixel sous 300 dpi est imprimé sous moins d'un DIXIÈME de millimètre. QUI
est capable d'apprécier, si tant est qu'on regarde une photo à une telle
distance, à 25 cm (punctum proximum) sauf à savoir un pied à coulisse dans
l'oeil ?
Pour être cohérent avec le système métrique -impression d'un 10x15 par
exemple-, il faudrait une "resolution" de 254 dpi -un pixel = 1/10 de mm-
pour conserver la définition de l'affichage. Quoique !!!!! Au delà -300
dpi-, cela devient de la confiture : mixage, interpolation et compagnie,
etc.....


Foutre dieu que de "DPI" (in english dans le texte "Dot Per Inch" ou encore
ppi -point per inch- ou en french "point par pouce" -Un pouce = 2;54 cm-)
!!!!!

Et encore, il n'est pas question ici des dpi de numérisation.

--
A+
Papy Bernard

Ricco
Le #1825718
Jean-Claude Ghislain wrote:

Il me faudrait peut-être un petit vin de messe pour me donner le
courage...


une petite bière d'abbaye pourait faire l'affaire ?
--
--
Ricco

Ricco
Le #1825717
daniel patin wrote:
Jean-Claude Ghislain wrote:

C'est pourtant simple :
Tu notes par exemple la largeur, 3500 pixels par exemple.
Tu passes les DPI de 72 à 300.
Tu remets la largeur à 3500.


Dit comme ça, c'est un conseil empoisonné. Il risque de
sur-échantillonné et puis de sous-échantillonner pour revenir à la
largeur de départ, son image ne sera plus la même du tout !

Autant lui apprendre que tout bon logiciel peut varier les dpi sans
toucher aux pixels, généralement une simple case à cocher.



mais que fait papy bernard??


j'allais le dire, tu m'as eu
par parenthèse les organisateurs de ce concours m'ont l'air d'être de grans
connaisseurs, c'est où, photopassion ou un truc comme ça ?

--
--
Ricco



Ricco
Le #1825716
Papy Bernard wrote:
Bonjour

De daniel patin

mais que fait papy bernard??


Après un très agréable repas, en une non-moins agréable compagnie,
j'ai passé le reste de mon après-midi au jardin putôt que derrière
mon écran.

bon comme tu dois être en forme , fais lui une petite leçon, sinon on est
bons pour huit jours :=)


--
--
Ricco


John Kelly
Le #1825715
Papy Bernard wrote:
Bonjour

De Cromagnon

Bonjour tout le monde... et Bonne Année 2008 !...

Alors voilà, je travaille avec un Nikon D200, en mode "Large" et
"Fine" [images jpg]. Est-ce normal que mes photographies réalisées
ainsi présentent la caractéristique "72 dpi" lorsque je les examine
avec PhotoShop par exemple ?...

Par ailleurs, on demande pour un concours photo que les images
envoyées soient "au moins à 300 dpi". Mais si je transforme une image
de 72 dpi en 300 dpi, ça me fait une image énorme. Bref, je pige pas
bien tout ça.



1/ Pourquoi 72 dpi et pas quarante-douze ?
Par défaut, les programmes cloquent la valeur de 72 à une information
(in english dans le texte : resolution (verticale comme horizontale)
qui fait partie de l'*entête des fichiers* d'images quelqu'ils soient.
La valeur de 72 est une survivance des écrans (CRT) dont la
définition ne permettait pas mieux.

2/ Conséquence de la valeur de cette "resolution".
AUCUNE à l'affichage.
Indépendamment des caractéristiques de couleurs/N&B, une image est
définie par sa taille en pixels. POINT BARRE.

3/ A quoi sert donc cette "resolution" en dpi ?
Cette "resolution", tout au moins sa valeur, détermine les dimensions
de l'impression à raison de :
Xpixel/pouce.

Une image de 1500 pixels de large;imprimée sous une "resolution" de
300 dpi donnera une image imprimée de :
1500 / 300 = 5" * 2.54 = 12.7 cm ?

La même image, imprimée sous nue "resoutionde 600 dpi donnera une
image de
6.35 cm de large.

Capito ?

4/ Pourquoi réclamer, voire exiger une "resolution" de 300 dpi ?
Cette valeur est *totalement* arbitraire. Les imprimantes affichent la
possibilité de plusieurs qualités d'impression : brouillon, texte,
texte+ photo, photo, etc....
Il fût un temps où à ces différentes "définitions" correspondaient des
valeurs de "dpi" : respectivement : 180, 360, 720, 1440, etc..., la
consommation d'encre étant multipliée grossièrement par un facteur 4
en passant d'une "qualité" à la suivante. Pour ceux qui aiment faire
le bonheur des vendeurs de cnsommables.

Pourquoi *totalement* arbitraire ?.
UN pixel sous 300 dpi est imprimé sous moins d'un DIXIÈME de
millimètre. QUI est capable d'apprécier, si tant est qu'on regarde
une photo à une telle distance, à 25 cm (punctum proximum) sauf à
savoir un pied à coulisse dans l'oeil ?
Pour être cohérent avec le système métrique -impression d'un 10x15 par
exemple-, il faudrait une "resolution" de 254 dpi -un pixel = 1/10
de mm- pour conserver la définition de l'affichage. Quoique !!!!! Au
delà -300 dpi-, cela devient de la confiture : mixage, interpolation
et compagnie, etc.....


Foutre dieu que de "DPI" (in english dans le texte "Dot Per Inch" ou
encore ppi -point per inch- ou en french "point par pouce" -Un pouce
= 2;54 cm-) !!!!!

Et encore, il n'est pas question ici des dpi de numérisation.


Bravo, même moi j'ai compris, enfin j'espère :-)
JK


Pierre Pallier
Le #1825714
Hello, Papy Bernard a écrit dans

2/ Conséquence de la valeur de cette "resolution".
AUCUNE à l'affichage.
Indépendamment des caractéristiques de couleurs/N&B, une image est définie
par sa taille en pixels. POINT BARRE.


Pour être honnête, certains logiciels très mal faits utilisent cette notion
de DPI dans l'image pour l'afficher à l'écran... Mais bon, ils sont très mal
faits, donc on peut les éviter. Quand c'est possible.
Par exemple, la fonction Aperçu que j'ai sur un Mac (en OS 10.3.9), ben elle
utilise ça.
« Respecter image PPP pour la "Taille réelle" » que ça s'appelle...
Et ça ne doit pas être le seul soft...
--
Pierre.
Mes photographies : La FAQ de frp : Les news avec 40tude Dialog : http://perso.wanadoo.fr/pierre.pallier/Dialog

Papy Bernard
Le #1825706
Bonjour

De Pierre Pallier

Pour être honnête, certains logiciels très mal faits utilisent cette
notion de DPI dans l'image pour l'afficher à l'écran... Mais bon, ils
sont très mal faits, donc on peut les éviter. Quand c'est possible.
Par exemple, la fonction Aperçu que j'ai sur un Mac (en OS 10.3.9),
ben elle utilise ça.
« Respecter image PPP pour la "Taille réelle" » que ça s'appelle...
Et ça ne doit pas être le seul soft...


On *sombre* là dans les manoeuvres/explications/simplifications *dilatoires*
qui occultent la réalité/principes de base qui sont bien dans l'air du temps
et qui tendent à nous faire gober tout et le reste à la fois.
Reste néanmoins quelques-uns pour s'interroger. HEUREUSEMENT !!!!

--
A+
Papy Bernard

Publicité
Poster une réponse
Anonyme