Ah la sale bête !

Le
Ghost Rider
J'tais tranquillement en train de pourchasser grands cris une trou=
pe
de moineaux, pour tenter de faire, enfin, une bonne photo d'oiseaux,
comme JC Pclard et quelques autres (il m'agace avec ses cincles), quan=
d
un ragondin s'est invit la fte.

Alors voil:
http://cjoint.com/?dflkSbKFsa
Etangs de Villepey, Frjus, Var.
On voit les petites papattes de la bbte en train de manger un bout =
de
pain.
Olympus E20, multiplicateur 3x, non recadr.
1/500, f4, 160 ISO, focale quivalente 420mm.

Ghost Rider
Vos réponses Page 9 / 13
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
ricco
Le #1828046
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle" <"YoudontNeedThatNeither wrote:

Il suffirait pourtant de réintroduire le loup dans sa biotope.
Comment se fait-il que personne n'y ait songé ?
En plus, ça ferait des occasions de photos : les ragondins fuyant le
loup, le loup mangeant un ragondin etc


Faudrait des loups qui nagent très bien...Des crocodiles, ça serait
plus efficace, même si j'ai plus un faible pour les loups :) .




des sortes de CrocoTirelou


ricco
Le #3590971
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle" <"YoudontNeedThatNeither wrote:

Il suffirait pourtant de réintroduire le loup dans sa biotope.
Comment se fait-il que personne n'y ait songé ?
En plus, ça ferait des occasions de photos : les ragondins fuyant le
loup, le loup mangeant un ragondin etc


Faudrait des loups qui nagent très bien...Des crocodiles, ça serait
plus efficace, même si j'ai plus un faible pour les loups :) .




des sortes de CrocoTirelou


dominique
Le #1828040
Il a une certaine tendance à adorer les oeufs des oiseaux qui nichent
dans les roseaux. Et vu sa taille, els autres ont du mal à survivre.
D'où une espècde qui colonise les zones humides au détriment d'espèce
protégées et qui ont encore plsu de mal à survivre


Il est toujours délicat d'introduire, volontairement ou non d'ailleurs,
des espèces exogènes dans un biotope (ragondin, rat musqué, vison
américain, écureuil de Corée, tortue de Floride, ibis sacré...). Les
résultats sont souvent inattendus.
Voici une lettre de l'Office nationale de la chasse et de la faune
sauvage (ONCFS) sur le thème des ibis :
http://www.oncfs.gouv.fr/events/point_faune/suivi-sanitaire/ibis_sacres_sagir160.pdf
Le bilan n'est pas très heureux !
On peut se poser la question des équilibres naturels sous deux angles :
laisser la nature trouver son nouvel équilibre au risque d'une perte
grave en biodiversité ou préserver la biodiversité en chassant les
espèces invasives.
Laisser faire la nature ? Un chiffre ! Les sangliers prolifèrent en
France. Pourtant, 700 000 animaux ont été tués en 2006. Imaginons un
instant de ne plus chasser les sangliers...
Et comment laisser de grands prédateurs maintenir les équilibres dans
des milieux fortement peuplés ? Peut-on penser à des horde de loups
arpentant la forêt de Rambouillet et la vallée de Chevreuse ?
Alors, quelle solution ?
Bonne journée,
Dominique
qui travaille à l'ONCFS et qui n'a jamais tenu un fusil de sa vie !

dominique
Le #3590941
Il a une certaine tendance à adorer les oeufs des oiseaux qui nichent
dans les roseaux. Et vu sa taille, els autres ont du mal à survivre.
D'où une espècde qui colonise les zones humides au détriment d'espèce
protégées et qui ont encore plsu de mal à survivre


Il est toujours délicat d'introduire, volontairement ou non d'ailleurs,
des espèces exogènes dans un biotope (ragondin, rat musqué, vison
américain, écureuil de Corée, tortue de Floride, ibis sacré...). Les
résultats sont souvent inattendus.
Voici une lettre de l'Office nationale de la chasse et de la faune
sauvage (ONCFS) sur le thème des ibis :
http://www.oncfs.gouv.fr/events/point_faune/suivi-sanitaire/ibis_sacres_sagir160.pdf
Le bilan n'est pas très heureux !
On peut se poser la question des équilibres naturels sous deux angles :
laisser la nature trouver son nouvel équilibre au risque d'une perte
grave en biodiversité ou préserver la biodiversité en chassant les
espèces invasives.
Laisser faire la nature ? Un chiffre ! Les sangliers prolifèrent en
France. Pourtant, 700 000 animaux ont été tués en 2006. Imaginons un
instant de ne plus chasser les sangliers...
Et comment laisser de grands prédateurs maintenir les équilibres dans
des milieux fortement peuplés ? Peut-on penser à des horde de loups
arpentant la forêt de Rambouillet et la vallée de Chevreuse ?
Alors, quelle solution ?
Bonne journée,
Dominique
qui travaille à l'ONCFS et qui n'a jamais tenu un fusil de sa vie !

markorki
Le #1828038

Laisser faire la nature ? Un chiffre ! Les sangliers prolifèrent en
France. Pourtant, 700 000 animaux ont été tués en 2006. Imaginons un
instant de ne plus chasser les sangliers...


Il ne s'agit pas de sangliers, mais de cochongliers: hybrides de
porc/sanglier avec de grandes portées analogues à celles du porc, et des
petits de moins en moins rayés (en fait très souvent pas du tout)

Il s'agit d'un animal **domestique** introduit dans la nature pour
satisfaire des maniaques de la gachette, et tant pis pour certains
cultivateurs obligés de clore (électriquement) leurs champs pour
protéger leurs cultures contre le cheptel des chasseurs...
C'est la guerre éleveurs (à fusil) contre fermiers/cultivateurs ;-)

mais que fait Lucky Luke ?

markorki
Le #3590921

Laisser faire la nature ? Un chiffre ! Les sangliers prolifèrent en
France. Pourtant, 700 000 animaux ont été tués en 2006. Imaginons un
instant de ne plus chasser les sangliers...


Il ne s'agit pas de sangliers, mais de cochongliers: hybrides de
porc/sanglier avec de grandes portées analogues à celles du porc, et des
petits de moins en moins rayés (en fait très souvent pas du tout)

Il s'agit d'un animal **domestique** introduit dans la nature pour
satisfaire des maniaques de la gachette, et tant pis pour certains
cultivateurs obligés de clore (électriquement) leurs champs pour
protéger leurs cultures contre le cheptel des chasseurs...
C'est la guerre éleveurs (à fusil) contre fermiers/cultivateurs ;-)

mais que fait Lucky Luke ?

Emma
Le #1828036
Il a une certaine tendance à adorer les oeufs des oiseaux qui nichent
dans les roseaux. Et vu sa taille, els autres ont du mal à survivre.
D'où une espècde qui colonise les zones humides au détriment d'espèce
protégées et qui ont encore plsu de mal à survivre


Il est toujours délicat d'introduire, volontairement ou non d'ailleurs,
des espèces exogènes dans un biotope (ragondin, rat musqué, vison
américain, écureuil de Corée, tortue de Floride, ibis sacré...). Les
résultats sont souvent inattendus.
Voici une lettre de l'Office nationale de la chasse et de la faune
sauvage (ONCFS) sur le thème des ibis :
http://www.oncfs.gouv.fr/events/point_faune/suivi-sanitaire/ibis_sacres_sagir160.pdf


En LR, dans des zones humides il y a le problème d'une réserve africaine
d'où s'échappent des oiseaux : ibis sacré , pélicans.

Le bilan n'est pas très heureux !
On peut se poser la question des équilibres naturels sous deux angles :
laisser la nature trouver son nouvel équilibre au risque d'une perte
grave en biodiversité ou préserver la biodiversité en chassant les
espèces invasives.


C'est l'homme qui est responsable. Il n'assume pas ....

Laisser faire la nature ? Un chiffre ! Les sangliers prolifèrent en
France. Pourtant, 700 000 animaux ont été tués en 2006. Imaginons un
instant de ne plus chasser les sangliers...


Les sangliers ne proliféraient pas avant que les chasseurs indélicats ,
interessés et inconscients ne lachent des truies pour augmenter leur
"rendement". Maintenant, les croisements ont des portées bcp plus
importantes. Les chasseurs peuvent aller faire mu-muse dans la garrigue
et organiser des battues à la demande de propriétaires-agriculteurs chez
qui ces animaux font des dégâts.
D'autre part, la carte pour la chasse au sanglier est devenue la
ressource principale des fédérations de chasse car les autres espèces
sont malades (lapins : maladie introduite), ou disparaissent (faisans :
pesticides).

Toutes ces infos je les tiens de chasseurs eux-mêmes découragés ou
dégoûtés, et de garde chasse (parfois la cible aussi des chasseurs.

Et comment laisser de grands prédateurs maintenir les équilibres dans
des milieux fortement peuplés ? Peut-on penser à des horde de loups
arpentant la forêt de Rambouillet et la vallée de Chevreuse ?
Alors, quelle solution ?
Bonne journée,
Dominique
qui travaille à l'ONCFS et qui n'a jamais tenu un fusil de sa vie !


Emma
à qd un forum ornitho ?

--
(répondre en direct : virer le lezard qui sommeille dans mon adresse)


Emma
Le #3590911
Il a une certaine tendance à adorer les oeufs des oiseaux qui nichent
dans les roseaux. Et vu sa taille, els autres ont du mal à survivre.
D'où une espècde qui colonise les zones humides au détriment d'espèce
protégées et qui ont encore plsu de mal à survivre


Il est toujours délicat d'introduire, volontairement ou non d'ailleurs,
des espèces exogènes dans un biotope (ragondin, rat musqué, vison
américain, écureuil de Corée, tortue de Floride, ibis sacré...). Les
résultats sont souvent inattendus.
Voici une lettre de l'Office nationale de la chasse et de la faune
sauvage (ONCFS) sur le thème des ibis :
http://www.oncfs.gouv.fr/events/point_faune/suivi-sanitaire/ibis_sacres_sagir160.pdf


En LR, dans des zones humides il y a le problème d'une réserve africaine
d'où s'échappent des oiseaux : ibis sacré , pélicans.

Le bilan n'est pas très heureux !
On peut se poser la question des équilibres naturels sous deux angles :
laisser la nature trouver son nouvel équilibre au risque d'une perte
grave en biodiversité ou préserver la biodiversité en chassant les
espèces invasives.


C'est l'homme qui est responsable. Il n'assume pas ....

Laisser faire la nature ? Un chiffre ! Les sangliers prolifèrent en
France. Pourtant, 700 000 animaux ont été tués en 2006. Imaginons un
instant de ne plus chasser les sangliers...


Les sangliers ne proliféraient pas avant que les chasseurs indélicats ,
interessés et inconscients ne lachent des truies pour augmenter leur
"rendement". Maintenant, les croisements ont des portées bcp plus
importantes. Les chasseurs peuvent aller faire mu-muse dans la garrigue
et organiser des battues à la demande de propriétaires-agriculteurs chez
qui ces animaux font des dégâts.
D'autre part, la carte pour la chasse au sanglier est devenue la
ressource principale des fédérations de chasse car les autres espèces
sont malades (lapins : maladie introduite), ou disparaissent (faisans :
pesticides).

Toutes ces infos je les tiens de chasseurs eux-mêmes découragés ou
dégoûtés, et de garde chasse (parfois la cible aussi des chasseurs.

Et comment laisser de grands prédateurs maintenir les équilibres dans
des milieux fortement peuplés ? Peut-on penser à des horde de loups
arpentant la forêt de Rambouillet et la vallée de Chevreuse ?
Alors, quelle solution ?
Bonne journée,
Dominique
qui travaille à l'ONCFS et qui n'a jamais tenu un fusil de sa vie !


Emma
à qd un forum ornitho ?

--
(répondre en direct : virer le lezard qui sommeille dans mon adresse)


Ghost Rider
Le #1828030


Voici une lettre de l'Office nationale de la chasse et de la faune
sauvage (ONCFS) sur le thème des ibis :
http://www.oncfs.gouv.fr/events/point_faune/suivi-sanitaire/ibis_sacres _sagir160.pdf

Le bilan n'est pas très heureux !


Je tombe sur cette étude, très intéressante, du même auteur:
http://w3.rennes.inra.fr/scribe/document/ibis_v2.pdf

L'écureuil de Corée semble avoir disparu du parc de Sceaux où il
proliférait.
N'est-il pas mignon tout plein ?
http://cjoint.com/?dhkVwG7JUQ
En revanche, les perruches à collier sont de plus en plus envahissantes .
Vont-elles provoquer la disparition des corneilles ?
Du point de vue du chant, on n'a rien à y gagner, hélas.
Mais sur le plan esthétique, il n'y a pas photo:
http://cjoint.com/?dhk21GJBGd

Ghost Rider

Ghost Rider
Le #3590891


Voici une lettre de l'Office nationale de la chasse et de la faune
sauvage (ONCFS) sur le thème des ibis :
http://www.oncfs.gouv.fr/events/point_faune/suivi-sanitaire/ibis_sacres _sagir160.pdf

Le bilan n'est pas très heureux !


Je tombe sur cette étude, très intéressante, du même auteur:
http://w3.rennes.inra.fr/scribe/document/ibis_v2.pdf

L'écureuil de Corée semble avoir disparu du parc de Sceaux où il
proliférait.
N'est-il pas mignon tout plein ?
http://cjoint.com/?dhkVwG7JUQ
En revanche, les perruches à collier sont de plus en plus envahissantes .
Vont-elles provoquer la disparition des corneilles ?
Du point de vue du chant, on n'a rien à y gagner, hélas.
Mais sur le plan esthétique, il n'y a pas photo:
http://cjoint.com/?dhk21GJBGd

Ghost Rider

Publicité
Poster une réponse
Anonyme