Enfin des visages humains

Le
Birdy
Et des échanges sans insectes, couchers de soleil etc
Premières photos d'agriculteurs bio de Poitou-Charentes, avec une
excellente interview sur les orientations du secteur agricole
maraîcher. 3 Photos choisies d'entre une centaine vite fait, pour
maquette de livre
Hésitation : laquelle garder pour une prémaquette ?

http://cjoint.com/?DKco4B6PZxf
http://cjoint.com/?DKco5Rj0JEx

ou
http://cjoint.com/?DKcpeDGzuqN recadrée plus serrée pour le visage

Prudent, feuille de cession de droits signée ;
Vos réponses Page 2 / 6
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Birdy
Le #26319444
Ricco
Le 02/11/2014, GhostRaider a supposé :
Le 02/11/2014 15:07, Birdy a écrit :
Birdy
Et des échanges sans insectes, couchers de soleil etc...
Premières photos d'agriculteurs bio de Poitou-Charentes, avec une
excellente interview sur les orientations du secteur agricole
maraîcher. 3 Photos choisies d'entre une centaine vite fait, pour
maquette de livre
Hésitation : laquelle garder pour une prémaquette ?

http://cjoint.com/?DKco4B6PZxf





Pourquoi pas ?

http://cjoint.com/?DKco5Rj0JEx





Non.

ou
http://cjoint.com/?DKcpeDGzuqN recadrée plus serrée pour le visage...





Pourquoi pas ?

Prudent, feuille de cession de droits signée ;



Ou encore, contre toute règle, :-)) personnage tourné vers l'extérieur,
anti point-fortiste ?

http://cjoint.com/?DKcpl47dr3N



C'est encore la mieux.



moi, je les trouve froides, distantes, impersonnelles en plus le mec a l'air
accablé, je ne sais pas ce qu'il est censé dire, montrer, mais au lieu de
contempler ses salades d'un air profondément attristé, tu n'aurais pas pu lui
en mettre une dans la main, qu'il la montre
fièrement ?
je reviens dans peu de temps !



c'est un ensemble de sons d'écrit et il a de quoi être triste dans le
contexte agricole productiviste plus les contraintes de
l'adminidstration.auquel lui et d'autres essaient de domestiquer un peu
en se regroupant, en ayant de plus en plus de clients dans les AMAP, la
vente directe, les marchés etc.
Et pour les photos et la discussion, une heure et demi au plus,
après.. camion et chauffeur quelque part à dépanner loin de la ferme.
Cela me pose prblème. Comment laisser du temps au temps. Je croyais
naïvement que pour qu'un arbre prenne racine ou qu'une laitue pousse,
on avait un peu de loisir pour autre chose. Tiens exemple, mes laitues
dans les bacs à fleurr trois à quatre semaines... Et puis avoir une
solution pour savoir comment dégager une quelconque race d'insectes ou
des cagouilles qui me font des trous dans les feuilles. Parfois du marc
de café. Mais il paraît que çà dépend du type d'insecte. M'en fous. Je
n'ai pas la main verte,moi.
GhostRaider
Le #26319493
Le 02/11/2014 19:03, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 02/11/2014 18:32, GhostRaider a écrit :

C'est quand on est confronté à ce problème qu'on comprend pourquoi on
utilise encore des sténographes ou des sténotypistes dans de nombreux
cas de réunions où il est important de conserver exactement ce qui est
dit : débats parlementaires, procès etc..
Il faudrait que tu te dédoubles : un 1/2 Birdy interviewer et un 1/2
Birdy sténotypiste. Les machines actuelles sont connectables à un PC qui
traduit les signes.
Tu pourrais aussi te trouver une gentille secrétaire retraitée qui
s'ennuie et qui se fera un plaisir de transcrire les interviews du grand
journaliste.




en même faut redescendre sur Terre, c'est pas le procès de Nuremberg
à retranscrire, c'est de la pauvre interview style stage étudiant comme
on en a tous fait à la Fac ...



Oui, mais c'est bien plus difficile encore. A Nuremberg, il y avait le
délai de traduction qui permettait aux sténotypistes d'oeuvrer.
Là, ce sont des gens du fin fond du Poitou qui parlent leur patois qui,
comme seuls les ignorants l'ignorent, est la langue mère de l'Italien et
de l'Espagnol, tout en provenant en ligne directe du Sanscrit :
http://books.google.fr/books?idµMCAAAAQAAJ&printsec=frontcover#v=onepage&q&fúlse
Il faut donc que Birdy, non seulement se fasse comprendre en Français,
mais encore comprenne les réponses en patois poitevin et les
retranscrive en français, et cela, tout seul ! Une gentille secrétaire
bilingue du crû dans la soixantaine devrait lui rendre la tâche plus facile.
GhostRaider
Le #26319491
Le 02/11/2014 19:38, Ricco a écrit :
Le 02/11/2014, GhostRaider a supposé :

http://cjoint.com/?DKcpl47dr3N



C'est encore la mieux.



moi, je les trouve froides, distantes, impersonnelles en plus le mec a
l'air accablé, je ne sais pas ce qu'il est censé dire, montrer, mais au
lieu de contempler ses salades d'un air profondément attristé, tu
n'aurais pas pu lui en mettre une dans la main, qu'il la montre
fièrement ?
je reviens dans peu de temps !



Attention, le bio, c'est du sérieux, on ne rigole pas avec le bio !
Ricco
Le #26319490
GhostRaider avait soumis l'idée :
Le 02/11/2014 17:52, Birdy a écrit :
GhostRaider


http://cjoint.com/?DKcpl47dr3N



C'est encore la mieux.



Merci. Ce n'est qu'une photo parmi d'autres, et probablement la
meilleure de ce que je suis appelé à choisir plus tard sur plusieurs
dizaines d'agriculteurs. Mais il fallait bien commencer et je pourrai
montrer un début de maquette à mes interlocuteurs avec mise en page et
texte à convertir en écrit à partir d'enregistrements son. L'idéal
serait de convertir avec Dragon naturaly speaking en word par lecture
directe devant le haut parleur du magnéto. ou sur haut parleur externe.
J'ai essayé mais je n'arrive pas à créer un modèle de voix en plus de la
mienne, qui soit parfaitement reconnu pour la dictée vocale. Cà n'a
l'air de rien mais la transcription, l'élagage ou la réécriture
d'interviews longues de l'ordre de 30" à une heure, prend énormément de
temps. Ma solution actuelle est d'écouter l'enregistrement par casque et
de relire à haute voix, mais c'est aussi long. Je l'ai fait par le passé
avec des ITW d'une vingtaine d'élus du 17. Très, très, long. Il est
parfois utile d'avoir une écriture exacte pour ne pas trahir la pensée
des interlocuteurs. Je ne suis pas acheté par le pouvoir politique et à
leur botte comme la majorité des médias :-)



C'est quand on est confronté à ce problème qu'on comprend pourquoi on utilise
encore des sténographes ou des sténotypistes dans de nombreux cas de réunions
où il est important de conserver exactement ce qui est dit : débats
parlementaires, procès etc..
Il faudrait que tu te dédoubles : un 1/2 Birdy interviewer et un 1/2 Birdy
sténotypiste. Les machines actuelles sont connectables à un PC qui traduit
les signes.
Tu pourrais aussi te trouver une gentille secrétaire retraitée qui s'ennuie
et qui se fera un plaisir de transcrire les interviews du grand journaliste.



moui, perso, les photos si c'est pour leur faire de la pub, moi, le mec
si j'ajoute des bulles, ça donne plutôt ça :
http://cjoint.com/?DKcur0rhuoP
le mec n'a pas l'air passionné par son truc, on dirait vraiment le
contraire :
http://cjoint.com/?DKcuq3FSxhc

ça ne sent pas le mec heureux de son travail ?
Birdy
Le #26319489
Chair de Moules
Birdy a écrit :
Et des échanges sans insectes, couchers de soleil etc...
Premières photos d'agriculteurs bio de Poitou-Charentes, avec une
excellente interview sur les orientations du secteur agricole maraîcher. 3
Photos choisies d'entre une centaine vite fait, pour maquette de livre
Hésitation : laquelle garder pour une prémaquette ?



http://cjoint.com/?DKco4B6PZxf
http://cjoint.com/?DKco5Rj0JEx



ou
http://cjoint.com/?DKcpeDGzuqN recadrée plus serrée pour le visage...



Prudent, feuille de cession de droits signée ;



Impossible à dire sans savoir ce que ça va illustrer.
Sujet du bouquin ? Ligne directrice ? Pour montrer (démontrer) quoi ?


Attends, je ne vais pas tout vous raconter.
A part le fait qu'il s'agit de promouvoir une agriculture diversifiée,
non productiviste par de nombreux exemples. Pour le reste si tu veux
absolument comprendre, tu lis Jacques Caplat "Changeons d'agriculture"
par exemple.
Dans l'absolu, la dernière est la "meilleure".



Ce n'est qu'à peu près satisfaisant, et je verrai par la suite si
c'est celles-là que j'utilise, ou si je recommence tout simplement. car
j'ai une idée assez précise de ce que je veux.Il y aur apludsieurs
thèmes, fermiers genre d'entreprise dans tous les domaines couvrant
légumineuses, arboriculture, production de céréales, etc.
Birdy
Le #26319476
GhostRaider
Le 02/11/2014 19:03, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 02/11/2014 18:32, GhostRaider a écrit :

C'est quand on est confronté à ce problème qu'on comprend pourquoi on
utilise encore des sténographes ou des sténotypistes dans de nombreux
cas de réunions où il est important de conserver exactement ce qui est
dit : débats parlementaires, procès etc..
Il faudrait que tu te dédoubles : un 1/2 Birdy interviewer et un 1/2
Birdy sténotypiste. Les machines actuelles sont connectables à un PC qui
traduit les signes.
Tu pourrais aussi te trouver une gentille secrétaire retraitée qui
s'ennuie et qui se fera un plaisir de transcrire les interviews du grand
journaliste.




en même faut redescendre sur Terre, c'est pas le procès de Nuremberg
à retranscrire, c'est de la pauvre interview style stage étudiant comme
on en a tous fait à la Fac ...



Oui, mais c'est bien plus difficile encore. A Nuremberg, il y avait le délai
de traduction qui permettait aux sténotypistes d'oeuvrer.
Là, ce sont des gens du fin fond du Poitou qui parlent leur patois qui, comme
seuls les ignorants l'ignorent, est la langue mère de l'Italien et de
l'Espagnol, tout en provenant en ligne directe du Sanscrit :
http://books.google.fr/books?idµMCAAAAQAAJ&printsec=frontcover#v=onepage&q&fúlse
Il faut donc que Birdy, non seulement se fasse comprendre en Français, mais
encore comprenne les réponses en patois poitevin et les retranscrive en
français, et cela, tout seul ! Une gentille secrétaire bilingue du crû dans
la soixantaine devrait lui rendre la tâche plus facile.



Amusant, j'en connais, j'étais invité avant-hier soir au 25e
anniversaire des ééditions du Croît-Vif où j'ai pu rencontrer plein de
mes relations comme Guernut, la traductrice en saintongeais de Tintin!
l'inamovible JD dont des photos illustrent "Ces Charentes auxquelles on
s'attache" qui vient de sortir et la majorité des membres de l'Académie
de Saintonge. Je baigne un peu dans ce jus fortement promotionné par
l'ancien et nouveau président du Conseil général du 17 (Claude Belot et
D. Bussereau) ainsi que l'éditeur François-Julien Labruyère.
Ce n'est pas pour montrer que je connais des gens, d'ailleurs Ricco va
se précipiter pour faire mention de ma 8e vie !
Je recherche dans mes archives un ancien photomontage de ma tête en
Goulebenèze ce célèbre paysan patoisant du XIX siècle :-)
Voilà
http://cjoint.com/?DKcuUAr2KGc
GhostRaider
Le #26319474
Le 02/11/2014 20:19, Ricco a écrit :

moui, perso, les photos si c'est pour leur faire de la pub, moi, le mec
si j'ajoute des bulles, ça donne plutôt ça :
http://cjoint.com/?DKcur0rhuoP
le mec n'a pas l'air passionné par son truc, on dirait vraiment le
contraire :
http://cjoint.com/?DKcuq3FSxhc

ça ne sent pas le mec heureux de son travail ?



Et les subventions de la PAC ? Il devrait sourire.
Birdy
Le #26319473
Ricco
GhostRaider avait soumis l'idée :
Le 02/11/2014 17:52, Birdy a écrit :
GhostRaider


http://cjoint.com/?DKcpl47dr3N



C'est encore la mieux.



Merci. Ce n'est qu'une photo parmi d'autres, et probablement la
meilleure de ce que je suis appelé à choisir plus tard sur plusieurs
dizaines d'agriculteurs. Mais il fallait bien commencer et je pourrai
montrer un début de maquette à mes interlocuteurs avec mise en page et
texte à convertir en écrit à partir d'enregistrements son. L'idéal
serait de convertir avec Dragon naturaly speaking en word par lecture
directe devant le haut parleur du magnéto. ou sur haut parleur externe.
J'ai essayé mais je n'arrive pas à créer un modèle de voix en plus de la
mienne, qui soit parfaitement reconnu pour la dictée vocale. Cà n'a
l'air de rien mais la transcription, l'élagage ou la réécriture
d'interviews longues de l'ordre de 30" à une heure, prend énormément de
temps. Ma solution actuelle est d'écouter l'enregistrement par casque et
de relire à haute voix, mais c'est aussi long. Je l'ai fait par le passé
avec des ITW d'une vingtaine d'élus du 17. Très, très, long. Il est
parfois utile d'avoir une écriture exacte pour ne pas trahir la pensée
des interlocuteurs. Je ne suis pas acheté par le pouvoir politique et à
leur botte comme la majorité des médias :-)



C'est quand on est confronté à ce problème qu'on comprend pourquoi on
utilise encore des sténographes ou des sténotypistes dans de nombreux cas
de réunions où il est important de conserver exactement ce qui est dit :
débats parlementaires, procès etc..
Il faudrait que tu te dédoubles : un 1/2 Birdy interviewer et un 1/2 Birdy
sténotypiste. Les machines actuelles sont connectables à un PC qui traduit
les signes.
Tu pourrais aussi te trouver une gentille secrétaire retraitée qui s'ennuie
et qui se fera un plaisir de transcrire les interviews du grand
journaliste.



moui, perso, les photos si c'est pour leur faire de la pub, moi, le mec si
j'ajoute des bulles, ça donne plutôt ça :
http://cjoint.com/?DKcur0rhuoP
le mec n'a pas l'air passionné par son truc, on dirait vraiment le contraire
:
http://cjoint.com/?DKcuq3FSxhc

ça ne sent pas le mec heureux de son travail ?



Tu délires? Le paysan était simplement surchargé de travail et
préoccupé. là pour moi, ces bulles c'est d'un goût... douteux. Mais je
ne me sens pas mis en cause. Toi oui.
Birdy
Le #26319486
GhostRaider
Le 02/11/2014 19:38, Ricco a écrit :
Le 02/11/2014, GhostRaider a supposé :



http://cjoint.com/?DKcpl47dr3N



C'est encore la mieux.



moi, je les trouve froides, distantes, impersonnelles en plus le mec a
l'air accablé, je ne sais pas ce qu'il est censé dire, montrer, mais au
lieu de contempler ses salades d'un air profondément attristé, tu
n'aurais pas pu lui en mettre une dans la main, qu'il la montre
fièrement ?
je reviens dans peu de temps !



Attention, le bio, c'est du sérieux, on ne rigole pas avec le bio !



Surtout les bobos. Les producteurs n'utilisent pas le mot.
Stephane Legras-Decussy
Le #26319502
Le 02/11/2014 20:20, Birdy a écrit :

A part le fait qu'il s'agit de promouvoir une agriculture diversifiée,
non productiviste par de nombreux exemples.



oui donc pas avec des photos illustrant des agriculteurs
au bord du suicide...

c'est quand même pas dur de faire une putain de photo
d'un mec souriant avec une belle citrouille dans les bras ... !
Publicité
Poster une réponse
Anonyme