IHM: identification des icones vieillissantes

Le
Yannick Patois
Bonjour,

J'avais déjà pensé à cela, mais en voici un exemple concret.

Un gamin me demande comment enregistrer son fichier. Réponse évidente:
cliquer sur la disquette en icône sur le bandeau.

C'est en effet une réponse évidente pour un dinosaure, mais le gamin:
"c'est quoi une disquette?", je cherche un peu dans le bureau; bien sûr
y'en a plus, il me faut descendre à la cave pour en retrouver une.

- Voilà, c'est ça, on l'utilisait auparavant pour enregistrer les
documents, d'où cette icône incompréhensible pour toi.
- Au Moyen-Âge?
- Non, un peu plus tard quand même

Bref, je vois encore des applications video qui s'identifient par une
bande de film 35mm perforées (en voie de disparition rapide) ou
photographique par une cartouche de pellicule, des icônes de CD/DVD, etc.

En fait tout un langage du siècle dernier qui me semble de plus en plus
incompréhensible aux générations présentes.

Le problème étant que l'abstraction numérique aidant, les objets
révèlent de moins en moins leur fonction par leur apparence. Une carte
SD contient de la video comme de la photo ou de l'audio. Un téléphone
portable ressemble assez vite à un lecteur ogg ou à une console de jeu.

L'iconographie du XXIe siècle me parait encore être à inventer

Qu'en pensez-vous?

Yannick

PS: Le rapport avec Linux? Pas pire que bien d'autres fils ;) Et je ne
saurais pas où poster ça ailleurs

PS: Le dico de thunderbird ne connaît même pas le terme "disquette"!

--
_/ Yannick Patois ___________________________________________________
| web: http://feelingsurfer.net/garp/ | Garp sur irc undernet |
| email: patois@altespace.org | |
Vos réponses Page 5 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Tonton Th
Le #24143411
On 01/08/2012 03:44 PM, Dellara wrote:

Je peux piquer des images sur le Net et m'en octroyer la
paternité sans grand risque de me faire avoir.



http://www.tineye.com/


--

Nous vivons dans un monde étrange/
http://foo.bar.quux.over-blog.com/
Stephane CARPENTIER
Le #24143511
*. -pipolin-. * wrote:

c'est une constante dans le communautarisme, c'est toujours une poigné
de tocard qui fout la merde mais toujours avec la complicité du reste
de cette communauté, qui préfère largement ne pas voir les dérives
interne et préfère stigmatisé celles qui sont externes.



Je ne perds ps de temps à lire Averell parce qu'il est trop con. Je ne perds
pas plus de temps à lire Dellara pour les mêmes raisons.

Ce n'est pas pour ça que je suis d'accord avec l'un des deux. Même si tu
continues à prétendre que ceux qui ne disent rien sont d'accord. M'obliger à
lire l'un des deux boulets (entre autre, ils ne sont malheureusement pas les
deux seuls parasites) ne m'apporterait rien et leur répondre
systématiquement ne ferait qu'inonder le forum de messages inutiles.

N'importe qui disposant de deux neurones doit se rendre compte tout seul que
leurs messages sont vides. Je ne vois pas pour quelle raison, je devrais
expliquer des évidences aux autres lecteurs.
Dellara
Le #24143821
Stephane CARPENTIER wrote:

N'importe qui disposant de deux neurones doit se rendre compte tout
seul que leurs messages sont vides. Je ne vois pas pour quelle raison,
je devrais expliquer des évidences aux autres lecteurs.



Et tu tentes de discuter avec Pipolin? Ben mon vieux depuis le temps
qu'il sévit sur ce forum, tu as du temps à perdre, y'a pas à dire.

--
Quand le dernier arbre sera coupé
Quand le dernier poisson sera pêché
Quand le dernier ruisseau sera pollué
Alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas
Hugolino
Le #24143961
Le 07-01-2012, Yannick Patois
Bonjour,

J'avais déjà pensé à cela, mais en voici un exemple concret.

Un gamin me demande comment enregistrer son fichier. Réponse évidente:
cliquer sur la disquette en icône sur le bandeau.

C'est en effet une réponse évidente pour un dinosaure, mais le gamin:
"c'est quoi une disquette?", je cherche un peu dans le bureau; bien sûr
y'en a plus, il me faut descendre à la cave pour en retrouver une.

- Voilà, c'est ça, on l'utilisait auparavant pour enregistrer les
documents, d'où cette icône incompréhensible pour toi.
- Au Moyen-Âge?
- Non, un peu plus tard quand même...

Bref, je vois encore des applications video qui s'identifient par une
bande de film 35mm perforées (en voie de disparition rapide) ou
photographique par une cartouche de pellicule, des icônes de CD/DVD, etc.

En fait tout un langage du siècle dernier qui me semble de plus en plus
incompréhensible aux générations présentes.

Le problème étant que l'abstraction numérique aidant, les objets
révèlent de moins en moins leur fonction par leur apparence. Une carte
SD contient de la video comme de la photo ou de l'audio. Un téléphone
portable ressemble assez vite à un lecteur ogg ou à une console de jeu.

L'iconographie du XXIe siècle me parait encore être à inventer...

Qu'en pensez-vous?



J'imagine que cela est dû à deux principaux facteurs :

1) L'informatique évolue relativement rapidement, et effectivement une
disquette représente un moyen de stockage qui n'est plus guère utilisé.

2) Le problème ne se poserait pas (ou de manière moins aigue) si les
djeunz étaient davantage cultivés.
Plus exactement, s'ils arrivaient à imaginer que la culture peut les
aider à avoir des représentations communes.

D'un autre coté, pourquoi vouloir leur expliquer ce qu'est une disquette
puisque ça ne peut pas les aider à retenir que l'icône d'une disquette
sert à enregistrer le document, justement parce qu'il ne savent pas ce
qu'est une disquette ?

La question que tu soulèves est intéressante, elle permettrait un
échange d'idée d'un niveau vraisemblablement plus élevé qu'à l'habitude,
mais comme tu as pu le voir, le niveau des tributeurs de ce ng est
déplorable. Les seules réactions pas complètement débiles que tu as
reçues en retour concernait ta remarque à propos du dico de
thunderbird...

PS: Le dico de thunderbird ne connaît même pas le terme "disquette"!




--
C'est pas E. Florac qui répondait un jour à Naibed que certains VMS
faisaient des uptimes de 15 ans ?


Avec Naibed, en 15 ans, ils ont dû en voir, des trucs !
Hugo (né il y a 1 505 406 682 secondes)
Yannick Patois
Le #24144471
On 01/08/2012 07:23 PM, *.-pipolin-.* wrote:
Yannick Patois avait énoncé :
On 01/08/2012 06:03 PM, *.-pipolin-.* wrote:
Le 1/8/2012, Yannick Patois a supposé :


N'est-ce pas? Alors on se rencontre quand et où ? ;)


en ce moment je suis sur Londre, jusqu'a la fin du mois, si tu passes
par là, tu le dis...



Désolé, je n'y passerai pas d'ici la fin du mois, à voir une autre fois.

Yannick

--
_/ Yannick Patois ___________________________________________________
| web: http://feelingsurfer.net/garp/ | Garp sur irc undernet |
| email: | |
leeed
Le #24144791
Le 09-01-2012, Hugolino
Le 07-01-2012, Yannick Patois
Bonjour,

J'avais déjà pensé à cela, mais en voici un exemple concret.

Un gamin me demande comment enregistrer son fichier. Réponse évidente:
cliquer sur la disquette en icône sur le bandeau.

C'est en effet une réponse évidente pour un dinosaure, mais le gamin:
"c'est quoi une disquette?", je cherche un peu dans le bureau; bien sûr
y'en a plus, il me faut descendre à la cave pour en retrouver une.

- Voilà, c'est ça, on l'utilisait auparavant pour enregistrer les
documents, d'où cette icône incompréhensible pour toi.
- Au Moyen-Âge?
- Non, un peu plus tard quand même...

Bref, je vois encore des applications video qui s'identifient par une
bande de film 35mm perforées (en voie de disparition rapide) ou
photographique par une cartouche de pellicule, des icônes de CD/DVD, etc.

En fait tout un langage du siècle dernier qui me semble de plus en plus
incompréhensible aux générations présentes.

Le problème étant que l'abstraction numérique aidant, les objets
révèlent de moins en moins leur fonction par leur apparence. Une carte
SD contient de la video comme de la photo ou de l'audio. Un téléphone
portable ressemble assez vite à un lecteur ogg ou à une console de jeu.

L'iconographie du XXIe siècle me parait encore être à inventer...

Qu'en pensez-vous?



J'imagine que cela est dû à deux principaux facteurs :

1) L'informatique évolue relativement rapidement, et effectivement une
disquette représente un moyen de stockage qui n'est plus guère utilisé.

2) Le problème ne se poserait pas (ou de manière moins aigue) si les
djeunz étaient davantage cultivés.



Ça me rappelle un article (il me semble sur Slate) il y a quelques mois,
où un universitaire reconnu en sciences de l'informatique expliquait que
les jeunes, actuellement, alors qu'ils utilisent l'outil informatique
quotidiennement, ne sont plus (pour la plupart) intéressés par son
fonctionnement interne, et se désintéressent de la programmation, entre
autres.
J'essaie de retrouver le lien dans la journée, mais c'est pas gagné
(boulot boulot boulot, tout ça…)
JKB
Le #24144851
Le 09 Jan 2012 11:36:21 GMT,
leeed
Le 09-01-2012, Hugolino
Le 07-01-2012, Yannick Patois
Bonjour,

J'avais déjà pensé à cela, mais en voici un exemple concret.

Un gamin me demande comment enregistrer son fichier. Réponse évidente:
cliquer sur la disquette en icône sur le bandeau.

C'est en effet une réponse évidente pour un dinosaure, mais le gamin:
"c'est quoi une disquette?", je cherche un peu dans le bureau; bien sûr
y'en a plus, il me faut descendre à la cave pour en retrouver une.

- Voilà, c'est ça, on l'utilisait auparavant pour enregistrer les
documents, d'où cette icône incompréhensible pour toi.
- Au Moyen-Âge?
- Non, un peu plus tard quand même...

Bref, je vois encore des applications video qui s'identifient par une
bande de film 35mm perforées (en voie de disparition rapide) ou
photographique par une cartouche de pellicule, des icônes de CD/DVD, etc.

En fait tout un langage du siècle dernier qui me semble de plus en plus
incompréhensible aux générations présentes.

Le problème étant que l'abstraction numérique aidant, les objets
révèlent de moins en moins leur fonction par leur apparence. Une carte
SD contient de la video comme de la photo ou de l'audio. Un téléphone
portable ressemble assez vite à un lecteur ogg ou à une console de jeu.

L'iconographie du XXIe siècle me parait encore être à inventer...

Qu'en pensez-vous?



J'imagine que cela est dû à deux principaux facteurs :

1) L'informatique évolue relativement rapidement, et effectivement une
disquette représente un moyen de stockage qui n'est plus guère utilisé.

2) Le problème ne se poserait pas (ou de manière moins aigue) si les
djeunz étaient davantage cultivés.



Ça me rappelle un article (il me semble sur Slate) il y a quelques mois,
où un universitaire reconnu en sciences de l'informatique expliquait que
les jeunes, actuellement, alors qu'ils utilisent l'outil informatique
quotidiennement, ne sont plus (pour la plupart) intéressés par son
fonctionnement interne, et se désintéressent de la programmation, entre
autres.
J'essaie de retrouver le lien dans la journée, mais c'est pas gagné
(boulot boulot boulot, tout ça…)



C'est vrai un peu partout. En mécanique automobile, c'est pareil, tu
trouves des jeunes capables de changer une pièce, mais quand il
s'agit de faire de la vraie mécanique (avec une clef de 12 et un jeu
de cales), il n'y a plus personne. Et je ne te parle pas de la
photo, lorsque tu dois faire réparer un Zeiss ou un Blad, voire une
montre Lip (une vrai d'avant 1973), c'est vraiment difficile.

JKB

--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
Publicité
Poster une réponse
Anonyme