mort du CD journal metro

Le
strix-uralensis
journal gratuit metro jeudi 18 janvier 2007

titre en une de couv :

Un pas de plus vers la mort du CD

Les ventes mondiales de disques ont baissé de 23 pour cent entre 2000 et
2005

Les ventes de musique numérique représentent 10 pour cent des ventes
mondiales

virginmega.fr et fnac.com proposent à la vente 350 000 titres non protégés

page 2 :

Le CD en chute libre

L'achat de musique numérique ne compense pas la baisse des ventes de disques

..Le DRM, un système de protection déjà contesté.

interview de Pascal Nègre (président Universal music France) : Si la
question est : " Le CD est-il mort ? " la réponse est non. En revanche,
est-ce que le CD disparaîtra un jour ? Les études disent que ce sera aux
alentours de 2025, 2030..

14.4 pour cent selon une étude Gfk, les ventes de CD en France en 2006 ont
baissé de 14.4 pour cent en valeur et de 19.1 pour cent en volume, soit 1.3
milliard d'euros et 94.9 millions d'unités.

www.metrofrance.com

Remarque de l'internaute :

Si l'on extrapole pour le DVD HD et Blue-Ray, on pourrait en conclure que le
téléchargement de films tuera également ces deux nouveaux supports vidéo
numériques.

Il ne faut pas oublier que :

a.. télécharger nécessite un abonnement mensuel payant (provider),
b.. il faut sauvegarder ses fichiers musicaux sur DVD ou CD (prend du
temps, a un coût), le disque dur n'est pas un média indestructible,
c.. imprimer ses pochettes de fichiers musicaux (coûte cher et prend du
temps)
d.. le mp3 comprimé n'est pas un format audiophile (c'est bon dans une
bagnole et la cuisine)
e..
f.. Bref : on revient en arrière.
  • Partager ce contenu :
Vos réponses Page 1 / 5
Trier par : date / pertinence
jfc
Le #13391961
strix-uralensis a écrit :
journal gratuit metro jeudi 18 janvier 2007

titre en une de couv :

Un pas de plus vers la mort du CD

Les ventes mondiales de disques ont baissé de 23 pour cent entre 2000 et
2005



Il serait interessant de comparer la courbe de vente des CD avec celle
des DVD. Les porte monnaie n'étant pas extensibles à l'infini, il me
parait probable qu'une bonne partie du budget dévolu au CD soit passé
dans l'achat de DVD. Ca pourrait relativiser la baisse de vente des CD,
même si ca ne fait pas l'affaire des éditeurs de musique. Au passage je
remarque que les rayons des DVD musicaux tendent à s'étoffer, parfois
c'est le CD qui s'accompagne d'un DVD comme le CD d'Eric Clapton
"Session for Robert J" très chouette CD bluesy que j'ai acheté recemment
à la FNAC pour 8E prix nouveauté.
Ensuite si la piraterie ou la vente au rabais engendre un réél manque à
gagner, celui ci doit être pondéré dans la mesure ou la valeur piratée
ne saurait correspondre à ce qui aurait rééllement été *acheté* si la
piraterie n'existait pas. Les portes monnaie ne sont pas extensibles à
l'infini.
Maintenant si on sait quand est né officiellement en france le CD, mars
1983 au festival du son, palais des congrès (et non en 1985 comme l'a
écrit le journal Libération et d'autres médias, 1985 c'est le CDROM)
bien malin celui qui peut dire quand le CD disparaitra ? de toutes
facons, comme tout support, rouleau de cire, disque, cassette etc... il
est destiné à ceder un jour la place à autre chose...
Jean-Pierre Roche
Le #13391951
strix-uralensis a écrit :

interview de Pascal Nègre (président Universal music France) : Si la
question est : " Le CD est-il mort ? " la réponse est non. ...En revanche,
est-ce que le CD disparaîtra un jour ? Les études disent que ce sera aux
alentours de 2025, 2030........



Bof... Il paraît qu'on vend encore des vinyles... Les
prédictions c'est assez rigolo à lire si on regarde celle du
siècle dernier !

a.. télécharger nécessite un abonnement mensuel payant (provider),
b.. il faut sauvegarder ses fichiers musicaux sur DVD ou CD (prend du
temps, a un coût), le disque dur n'est pas un média indestructible,
c.. imprimer ses pochettes de fichiers musicaux (coûte cher et prend du
temps)
d.. le mp3 comprimé n'est pas un format audiophile (c'est bon dans une
bagnole et la cuisine)
e..
f.. Bref : on revient en arrière.



Et naturellement les enregistrements sur cassette étaient
toujours bien meilleurs que le mp3 actuel ? Car c'était bien
ça l'équivalent du mp3 !

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/
grenault
Le #13391941
Jean-Pierre Roche a écrit :
>
Et naturellement les enregistrements sur cassette étaient
toujours bien meilleurs que le mp3 actuel ? Car c'était bien
ça l'équivalent du mp3 !

--
Jean-Pierre Roche



Oui avec certaines cassettes Metal qui montaient jusqu'à 20000 Hz et
avaient une bonne dynamique. Pour les standards, non.

grenault.net
Jean-Pierre Roche
Le #13391931
a écrit :

Oui avec certaines cassettes Metal qui montaient jusqu'à 20000 Hz et
avaient une bonne dynamique. Pour les standards, non.



A l'époque de la cassette je connaissais très bien la chose.
Très peu de gens enregistraient et écoutaient des cassettes
sur un matériel décent... Cassettes métal ou pas c'est pas
le problème. D'autant plus que leur pourcentage en termes de
vente a toujours été négligeable.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/
grenault
Le #13391921
Jean-Pierre Roche a écrit :
a écrit :

> Oui avec certaines cassettes Metal qui montaient jusqu'à 20000 Hz et
> avaient une bonne dynamique. Pour les standards, non.

A l'époque de la cassette je connaissais très bien la chose.
Très peu de gens enregistraient et écoutaient des cassettes
sur un matériel décent... Cassettes métal ou pas c'est pas
le problème. D'autant plus que leur pourcentage en termes de
vente a toujours été négligeable.

--
Jean-Pierre Roche



Oui, mais on pouvait, si on le voulait, avoir un son plus que correct
et je
dirais meilleur que la plupart des MP3. C'est vrai que les K7 Metal
étaient
très chères. J'ai pas mal d'amis qui se servaient aussi des Metal.

Guy
Jean-Pierre Roche
Le #13391911
a écrit :


Oui, mais on pouvait, si on le voulait, avoir un son plus que correct



On peut avoir un son correct avec du MP3 si on le crée
correctement....

C'est vrai que les K7 Metal étaient
très chères. J'ai pas mal d'amis qui se servaient aussi des Metal.



Le problème n'était pas tellement dans la nature de la
cassette (les enregistrements du commerce rentraient dans la
dynamique d'une bonne cassette "chrome") mais dans le
principe même de la cassette : une restitution précise de
l'aigu exige un azimutage parfait de la tête. Et seul un
modèle Nakamachi hors de prix en était capable grâce à des
têtes spéciales qui analysaient la phase et réglait l'azimut
des têtes de lecture... A moins de ne lire que sur
l'appareil qui a servi à l'enregistrement mais ça exclut
tout usage nomade ou voiture.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/
Jean-Pierre Roche
Le #13391871
François Yves Le Gal a écrit :

Et ils se vendent de mieux en mieux, certes en repartant de très loin.



La nostalgie et le snobisme restent des valeurs sures...

On voit même le retour de platines TD au catalogue de nombreux
constructeurs. Dernier en date, Goldmund, bien connue dans les années '70 et
'80 pour ses TD "audiophiles" à bras tangentiel, qui relance sa Reference en
version II pour 300 000 USD (oui, vous avez bien lu, 300 000 USD la platine
TD)...



Ben oui, tant qu'à faire... Le snobisme a toujours été de
bon rapport.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/
luc
Le #13391831
On Fri, 19 Jan 2007 11:25:33 +0100, François Yves Le Gal


Et ils se vendent de mieux en mieux, certes en repartant de très loin.



welcome back :)
luc
Alain Brillant
Le #13391721
"Jean-Pierre Roche" news:

l'aigu exige un azimutage parfait de la tête. Et seul un modèle Nakamachi
hors de prix en était capable grâce à des têtes spéciales qui analysaient
la phase et réglait l'azimut des têtes de lecture... A moins de ne lire
que sur l'appareil qui a servi à l'enregistrement mais ça exclut tout
usage nomade ou voiture.



J'avais un Alpage AL300 sur lequel on pouvait régler l'azimutage et la
préaccentuation. Avec des K7 Metal on obtenait un son de très bonne qualité.
Alain Brillant
Le #13391711
"François Yves Le Gal"

Et ils se vendent de mieux en mieux, certes en repartant de très loin.



Je salue ton retour parmi nous.
Poster une réponse
Anonyme