SpaceX : 18e mission de l'année réussie avant une grande première lundi

Le par  |  5 commentaire(s)
SpaceX-eshail2

Succès de la 18e mission de l'année pour SpaceX. Quatre autres sont à venir pour boucler une année record. Dès lundi prochain, ce sera une deuxième réutilisation d'une fusée Falcon 9.

Comme prévu, SpaceX vient d'égaler son record de lancements de 2017 avec le succès d'une 18e mission pour cette année 2018. Un record qui ne devrait pas tenir bien longtemps avec une autre mission déjà programmée pour lundi prochain, et trois autres d'ici la toute fin décembre.

Depuis Cap Canaveral en Floride, une fusée Falcon 9 Block 5 a décollé jeudi à 15h46 (heure locale ; 21h46 heure de Paris) avec à bord le satellite Es'hail-2 de 3 tonnes. Près de 32 minutes après le décollage, il a été déployé sur une orbite de transfert géostationnaire.

Pour le compte de Es'hailSat, un opérateur de communications par satellite basé au Quatar, Es'hail-2 fournira des services de distribution télévisuelle couvrant le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. On se souviendra que c'est avec Ariane 5 que Es'hail-1 - premier satellite pour le Quatar en partenariat avec Eutelsat - avait été lancé en 2013.

En plus de services commerciaux, Es'hail-2 fournira par ailleurs de la bande passante pour radioamateur avec un accès du Brésil à la Thaïlande. Es'hail-2 est présenté comme le premier satellite géostationnaire au monde équipé de transpondeurs radiomateur.

Dans le cadre de cette 18e mission, SpaceX a utilisé un premier étage qui avait déjà volé une première fois en juillet. Il a une nouvelle fois été récupéré avec un atterrissage sur une barge automatisée dans l'océan Atlantique.

Lundi prochain, SpaceX a confirmé que sa 19e mission de l'année SSO-A SmallSat Express avec 70 petits satellites (orbite héliosynchrone) se fera avec un premier étage de Falcon 9 (Block 5) ayant déjà réalisé deux missions plus tôt cette année.

Si tout se passe bien, ce sera la première fois qu'un même premier étage sera utilisé pour trois missions, sachant que la fusée Falcon 9 Block 5 est en capacité d'encaisser une dizaine de lancements avec seulement une inspection entre chaque tir. Avec des remises en état, ce serait une centaine de réutilisations.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2040810
Ariane est foutu.....

(A moins d'une reprise en main drastique en mode start-up, ce qui est plus qu’improbable vu son modèle de fonctionnement)
Le #2040849
Orangina_L a écrit :

Ariane est foutu.....

(A moins d'une reprise en main drastique en mode start-up, ce qui est plus qu’improbable vu son modèle de fonctionnement)


Ariane est pour l'instant la seule à pouvoir envoyer des gros satellites
et en polluant largement moins que l'hérésie SpaceX.
Le #2040901
VVonderVVoman a écrit :

Orangina_L a écrit :

Ariane est foutu.....

(A moins d'une reprise en main drastique en mode start-up, ce qui est plus qu’improbable vu son modèle de fonctionnement)


Ariane est pour l'instant la seule à pouvoir envoyer des gros satellites
et en polluant largement moins que l'hérésie SpaceX.


Non des tas de lanceurs, dont la Falcon 9, peuvent lancer de gros satellites. La Falcon 9 a d'ailleurs lancé il-y-a quelque semaines le plus gros satellite jamais placé en orbite géostationnaire.
Et je vois mal par quel miracle une fusée réutilisable serait "plus polluante" qu'une Ariane 5 jetable avec des boosters à poudre ultra-polluants !
Le #2040902
Orangina_L a écrit :

Ariane est foutu.....

(A moins d'une reprise en main drastique en mode start-up, ce qui est plus qu’improbable vu son modèle de fonctionnement)


Pas improbable, complètement impossible.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme