SpaceX : le tir des 60 satellites Starlink reporté d'une semaine

Le par  |  7 commentaire(s)
SpaceX Starlink satellites

Le tir d'essai devant mettre en orbite 60 nano-satellites pour le futur réseau Starlink est reporté d'une semaine.

Le premier tir d'essai devant déployer pas moins de 60 nano-satellites pour préparer le déploiement d'une constellation Starlink qui permettra d'assurer un accès Internet depuis l'espace ne sera finalement pas tenté cette semaine par la firme SpaceX.

Des conditions météo contraires ont d'abord obligé à reporter le tir et l'entreprise a finalement décidé de décaler le lancement d'une semaine pour tout revérifier. SpaceX ne donne pas de raisons particulières à ce report mais Elon Musk, son patron, a indiqué qu'une mise à jour logicielle serait effectuée à cette occasion.

SpaceX Starlink satellites

Pour rappel, la constellation Starlink doit se composer de plusieurs milliers de petits satellites en orbite basse pour apporter des capacités d'accès à Internet depuis le ciel, avec la possibilité de combiner les flux localement pour accroître les débits.

Si la constellation finale rassemblera potentiellement jusqu'à 11 000 satellites, un service basique pourra être proposé dès que plusieurs centaines d'entre eux auront été déployés.

Ce premier tir doit permettre de tester la mise en orbite et le déploiement de plusieurs dizaines de satellites en même temps, puis de tester les communications avec le sol. En revanche, les communications entre satellites ne seront pas encore activées.

Elon Musk relevait il y a peu qu'un premier service pourra être lancé après 6 lancements et qu'une couverture moyenne pourrait être établie au bout de 12 déploiements. Ce premier tir d'essai doit conditionner le nombre de lancements réalisables cette année et donc la rapidité à mettre en service le réseau Starlink.

Le succès du futur réseau est aussi conditionné par le calendrier imposé par la FCC (Federal Communications Commission) qui impose les premiers déploiements d'ici l'été 2019. Par ailleurs, d'autres projets similaires sont en cours d'élaboration, à commencer par l'initiative OneWeb et le projet Kuiper d'Amazon.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2063476
.
Oups, une mise à jour logicielle, "de dernière heure", serait effectuée !
Le #2063494
j'espère que c'est pas une MàJ windows....
Le #2063497
Mouve92 a écrit :

.
Oups, une mise à jour logicielle, "de dernière heure", serait effectuée !


C'est mieux que de se balader là-haut avec sa clé USB
Le #2063519
lebonga a écrit :

j'espère que c'est pas une MàJ windows....


'Dredi tout est permis
Le #2063520
Lustuccc a écrit :

Mouve92 a écrit :

.
Oups, une mise à jour logicielle, "de dernière heure", serait effectuée !


C'est mieux que de se balader là-haut avec sa clé USB



Le #2063528
lebonga a écrit :

j'espère que c'est pas une MàJ windows....


Non pas chez SpaceX c'est que du Linux

/troll on
En fait c'est des dual boot, si l'autodestruction doit être réalisée ça reboot sous Windows ME, plus simple aucun code à ajouter l'OS de base s'occupe de tout
/troll off

rhoo ralez pas c'est 'dredi
-->[]
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme