StopCovid : l'application de tracing attend un effort d'Apple sur le Bluetooth

Le par  |  4 commentaire(s) Source : BFMTV
Bluetooth

Le calendrier de l'application StopCovid est suspendu par le bon vouloir d'Apple sur la gestion du Bluetooth. Sans accord, elle ne pourra être prête dans les temps.

Pour faciliter le confinement, le gouvernement travaille sur une application mobile StopCovid de tracing qui alertera la population d'une mise en contact avec une personne contaminée.

Pour éviter d'en faire une application de " tracking " identifiant les personnes, de nombreuses précautions sont prises afin de maintenir l'anonymat de chacun, personnes saines comme contaminées, tout en jouant malgré tout un rôle préventif.

Pour reconstituer un historique des relations sociales, c'est la technologie sans fil Bluetooth, présente sur tous les smartphones, qui jouera le rôle de liant entre les personnes sans trop en dévoiler.

Mais Cédric O, secrétaire d'Etat chargé du numérique, a mis en lumière un obstacle dans la conception de l'application StopCovid et sa disponibilité dans le calendrier du déconfinement lors de son audition par la commission des lois au Sénat.

coronavirus

Il a indiqué rencontrer des difficultés avec Apple qui refuse pour le moment d'assurer le maintien du fonctionnement de la connectivité Bluetooth lorsque l'application n'est pas active, pour des questions de respect de la vie privée.

Sans cette capacité de signalement permanente, l'application risque de perdre de son pouvoir préventif et de ne pas permettre d'alerter les personnes saines. Google serait de son côté plus enclin à transiger sur ce point pour son système d'exploitation mobile Android, présent massivement dans les smartphones.

Si Apple acceptait de faire de même pour son système iOS embarqué dans les iPhone, Cédric O a indiqué à la commission que l'application pourrait alors être prête pour le 11 mai, date de début du déconfinement.

En attendant un éventuel déblocage de la situation, le secrétaire d'Etat a réaffirmé la volonté de ne proposer l'application StopCovid que sur la base du volontariat. De son côté, Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur, a rappelé que la participation d'Apple et de Google au développement de l'application ne relève que des questions d'interopérabilité des OS mobiles, " et de rien d'autre".

Pas question d'en profiter pour récupérer ou exploiter des données personnelles dans le cadre de ce programme qui est avant tout un outil de plus au service de la réussite du déconfinement.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2097435
Soyons positifs, ça sera prêt pour la prochaine pandémie...
Le #2097441
je pense, peut être à tors, que ça risque de poser un gros probleme de batterie le bluetooth qui scanne en permanence. google est moins concerné directement car c les constructeurs qui vont être plus ou moins impactés, mais comme apple fait soft et hard pour tous ses produits , c plus problématique.
Le #2097446
A partir de la version 4.0 le Bluetooth est devenu "low energy" soit moins de 10mw de conso.
C'est pas ça qui va faire tomber la batterie....

Il y a bien d'autres applications sur les Smartphones qui consomment plus en tâche de fond...Et personne ne pleure
Le #2097449
Donc Cédric O espère qu'Apple qui a fait un magnifique doigt d’honneur au FBI va changer d'avis...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme