La France veut taxer les géants du numérique dès 2019

Le par  |  15 commentaire(s)
Bruno-le-maire-tele-matin

Faute d'accord européen d'ici mars prochain, le ministre Bruno Le Maire hausse le ton et prévient que la France introduira une taxe au niveau national pour les géants du numérique.

Mardi, les ministres des Finances européens n'ont pas trouvé d'accord politique concernant la taxe sur les services numériques (taxe sur le chiffre d'affaires) pour faire suite à une proposition de directive de la Commission européenne en début d'année.

À la dernière minute, la France et l'Allemagne ont tout de même fait une proposition commune avec une entente sur la taxation de la publicité en ligne qui viserait alors essentiellement Google et Facebook, réduisant ainsi largement le champ d'application de la proposition de la Commission.

Tout ceci est anticipé et temporaire en fonction des négociations au niveau international, avec les travaux de l'OCDE. L'entente franco-allemande devra en tout cas convaincre l'ensemble de autres États membres d'ici mars 2019 désormais.

La situation paraît relativement confuse et vire à la cacophonie. Invité ce matin de l'émission " 4 Vérités " sur France 2, Bruno Le Maire, le ministre français de l'Économie et des Finances, a déclaré : " Nous avons obtenu un accord avec le vice-chancelier allemand et je me donne jusqu'au mois de mars pour qu'on obtienne une taxation européenne des géants du numérique. "

Faute de quoi, le ministre prévient que " si les États européens ne prennent pas leurs responsabilités ", une taxation des géants du numérique sera mise en place au niveau national dès 2019. " Les géants du numérique font des profits considérables grâce aux consommateurs français et paient 14 points d'imposition en moins que les autres entreprises, que les TPE, que les PME, que l'industrie française. "

Tout est donc de la faute des géants du numérique… Une solution au niveau national rejoint par exemple l'initiative du Royaume-Uni qui continue néanmoins de travailler avec l'OCDE sur une solution à l'échelle mondiale.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2042968
Si ils y arrivent, bravo, ça sera toujours mieux que de taxer le peuple qui n'en peut déjà plus avec l'impot + TVA + loyer + URSAF...
Le #2042969
Ou bien sinon on envisage de se passer de l'Union Européenne en sortant comme l'Angleterre en activant l'article 50 du Traité sur l'Union Européenne. Et on reprend les manettes et plus personne n'aura à nous dicter quoi que ce soit sur la politique intérieure..
Le #2042971
EzioAuditore a écrit :

Ou bien sinon on envisage de se passer de l'Union Européenne en sortant comme l'Angleterre en activant l'article 50 du Traité sur l'Union Européenne. Et on reprend les manettes et plus personne n'aura à nous dicter quoi que ce soit sur la politique intérieure..


Je te conseille d'attendre de voir dans quelle merdier s'est foutu l'Angleterre avant de suivre aveuglément.
Le #2042975
Perso, je suis assez d'ac' avec EzioAuditore ; l'Europe a montré ses faiblesses faces à tous les lobbyistes...

Les américains nous ont "forcé" a créer une banque centrale qui a détruit l'équilibre monétaire déjà précaire au début des années 2000 et a permis de contrôler massivement les flux (permettant l'évasion fiscale massive, du coup).

La France a, elle, été corrompues sous Sarkozy lorsqu'on est entré dans l'OTAN...

Notre socièté est bâtie différemment avec son système de service public ; il est beaucoup plus facile de les détruire plutôt que d'investir dans les autres pays pour instaurer ce système, coûteux certes, mais permettant une cohésion sociale, financé par l'impôt (par tous et proportionnellement aux revenus, logiquement).

Ca a déjà fonctionné, je ne vois pas pourquoi, en en ayant la volonté, ca ne fonctionnerait plus...

Pourquoi attendre mars 2019 pour taxer, pour laisser le temps de faire des montages fiscaux ?

Y'a pas à gueniller, dès janvier, taxation sur le chiffre d'affaire des GAFAM en France, et si l'Europe veut taxer, qu'elle le fasse aussi.
Le #2042977
EzioAuditore a écrit :

Ou bien sinon on envisage de se passer de l'Union Européenne en sortant comme l'Angleterre en activant l'article 50 du Traité sur l'Union Européenne. Et on reprend les manettes et plus personne n'aura à nous dicter quoi que ce soit sur la politique intérieure..


Je suis aussi d'accord avec @Ezio, sur ce point.
Quelle "connerie" d'avoir fait signé ce traité de Maastricht.

J'envie actuellement les anglais.
Je pense que l'Italie suivra dans quelques années...
Le #2042978
FelaZz a écrit :

EzioAuditore a écrit :

Ou bien sinon on envisage de se passer de l'Union Européenne en sortant comme l'Angleterre en activant l'article 50 du Traité sur l'Union Européenne. Et on reprend les manettes et plus personne n'aura à nous dicter quoi que ce soit sur la politique intérieure..


Je suis aussi d'accord avec @Ezio, sur ce point.
Quelle "connerie" d'avoir fait signé ce traité de Maastricht.

J'envie actuellement les anglais.
Je pense que l'Italie suivra dans quelques années...


Ce qui est bien avec le processus en cours, c'est qu'on pourra observer ce qu'il se passe réellement, on a droit à un laboratoire en temps réel.
L’Angleterre est un grand pays, du niveau de la France. On va voir comment ça se passe chez eux dans quelques temps, si on assiste à un miracle économique ou à un naufrage ...
Le #2042979
skynet a écrit :

FelaZz a écrit :

EzioAuditore a écrit :

Ou bien sinon on envisage de se passer de l'Union Européenne en sortant comme l'Angleterre en activant l'article 50 du Traité sur l'Union Européenne. Et on reprend les manettes et plus personne n'aura à nous dicter quoi que ce soit sur la politique intérieure..


Je suis aussi d'accord avec @Ezio, sur ce point.
Quelle "connerie" d'avoir fait signé ce traité de Maastricht.

J'envie actuellement les anglais.
Je pense que l'Italie suivra dans quelques années...


Ce qui est bien avec le processus en cours, c'est qu'on pourra observer ce qu'il se passe réellement, on a droit à un laboratoire en temps réel.
L’Angleterre est un grand pays, du niveau de la France. On va voir comment ça se passe chez eux dans quelques temps, si on assiste à un miracle économique ou à un naufrage ...


On voit très bien que la finance a été bousculée outre-Manche (j'ai lu kekpar que la City se délocalisait petit à petit vers Paris...)

Là, ils sont dans les cordes et il va falloir qu'ils se disent que le rêve est fini...

Il faut que le peuple soit beaucoup plus impliqué qu'à travers les députés et les sénateurs qui se laissent corrompre par les lobbies...

En suisse ils ont le système de votation qui pourrait, à mon avis, permettre d'impliquer plus la population et de la re-socialiser s'il était appliqué ne serait-ce que localement (au niveau communal)....
Le #2042982
lebonga a écrit :

skynet a écrit :

FelaZz a écrit :

EzioAuditore a écrit :

Ou bien sinon on envisage de se passer de l'Union Européenne en sortant comme l'Angleterre en activant l'article 50 du Traité sur l'Union Européenne. Et on reprend les manettes et plus personne n'aura à nous dicter quoi que ce soit sur la politique intérieure..


Je suis aussi d'accord avec @Ezio, sur ce point.
Quelle "connerie" d'avoir fait signé ce traité de Maastricht.

J'envie actuellement les anglais.
Je pense que l'Italie suivra dans quelques années...


Ce qui est bien avec le processus en cours, c'est qu'on pourra observer ce qu'il se passe réellement, on a droit à un laboratoire en temps réel.
L’Angleterre est un grand pays, du niveau de la France. On va voir comment ça se passe chez eux dans quelques temps, si on assiste à un miracle économique ou à un naufrage ...


On voit très bien que la finance a été bousculée outre-Manche (j'ai lu kekpar que la City se délocalisait petit à petit vers Paris...)

Là, ils sont dans les cordes et il va falloir qu'ils se disent que le rêve est fini...

Il faut que le peuple soit beaucoup plus impliqué qu'à travers les députés et les sénateurs qui se laissent corrompre par les lobbies...

En suisse ils ont le système de votation qui pourrait, à mon avis, permettre d'impliquer plus la population et de la re-socialiser s'il était appliqué ne serait-ce que localement (au niveau communal)....


C'est ce que j'ai compris aussi, et j'entrevois plutôt une belle recession là bas, mais peut être me trompe-je, je ne suis pas expert.

C'est pour ça que j'attends de voir, patiemment. Les financiers disent ce qu"ils veulent, la population également. Seul l'avenir nous le dira ou pas.

Si jamais ça marche bien là bas dans 2-3 ans, bien qu'étant fortement européen convaincu, je me poserai quand même la question, dégoûté par certains choix débiles de l'union, comme l'ouverture sans fin à de nouveaux pays entraînant une dilution et une impossibilité de voter quoi que ce soit (et là on entre dans le sujet de cet article).
Le #2042983
il faut passer a la Fédération Européenne
Le #2042987
skynet a écrit :

FelaZz a écrit :

EzioAuditore a écrit :

Ou bien sinon on envisage de se passer de l'Union Européenne en sortant comme l'Angleterre en activant l'article 50 du Traité sur l'Union Européenne. Et on reprend les manettes et plus personne n'aura à nous dicter quoi que ce soit sur la politique intérieure..


Je suis aussi d'accord avec @Ezio, sur ce point.
Quelle "connerie" d'avoir fait signé ce traité de Maastricht.

J'envie actuellement les anglais.
Je pense que l'Italie suivra dans quelques années...


Ce qui est bien avec le processus en cours, c'est qu'on pourra observer ce qu'il se passe réellement, on a droit à un laboratoire en temps réel.
L’Angleterre est un grand pays, du niveau de la France. On va voir comment ça se passe chez eux dans quelques temps, si on assiste à un miracle économique ou à un naufrage ...


L’Angleterre va le faire parce qu'elle pourra.

https://www.latribune.fr/technos-medias/internet/le-royaume-uni-taxera-les-gafa-a-partir-de-2020-795804.html

Nous faut attendre que les 28 soient d'accord.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme