Tesla : toujours pas entré dans le S&P 500, le cours plonge durement de 20%

Le par Christian D.  |  5 commentaire(s) | Source : Capital.fr
Tesla Model Y

Après avoir forcé l'admiration par une valorisation à plus de 370 milliards de dollars, Tesla a connu sa pire journée avec un recul de plus de 20% du cours.

Le constructeur de véhicules électriques Tesla a su éviter l'écueil de l'arrêt de l'activité économique provoqué par le coronavirus en début d'année et a même connu une belle progression en maintenant ses volumes de livraisons et en parvenant à maintenir l'entreprise à l'équilibre durant plusieurs trimestres, tout en avançant sur divers projets, dont celui de la voiture autonome.

De quoi donner de l'espoir aux investisseurs déboussolés par la situation économique et laisser entrevoir une entrée dans l'indice S&P 500 des entreprises US les plus performantes, ce qui constituerait une forme de consécration pour le management particulier du milliardaire Elon Musk.

Tesla Model 3

La capitalisation boursière de Tesla n'a donc cessé d'augmenter ces derniers mois, passant le cap des 200 milliards de dollars puis un mois plus tard des 300 milliards de dollars, jusqu'à atteindre une valeur dépassant les grands constructeurs de véhicules mondiaux combinés alors que la firme ne produit qu'une fraction des volumes des autres acteurs du marché.

Dans cette euphorie générale, le refus de faire entrer Tesla dans l'indice S&P 500 a jeté un sérieux coup de froid sur le cours au point que l'entreprise a connu mardi sa pire journée depuis son introduction en Bourse avec un recul de 21% de la valeur de l'action, conduisant à évaporer 156 milliards de dollars de capitalisation en quelques heures.

La déception de ne pas voir Tesla intégrer l'indice n'est évidemment pas la seule cause de cette correction brutale. Plusieurs observateurs avaient déjà averti du danger de la bulle spéculative formée autour de Tesla et du décalage grandissant de sa valeur par rapport à la réalité, tandis que les marchés sont préoccupés du tassement de l'activité observé à la Bourse de New York après une série de progressions qui semblaient défier les inquiétudes macroéconomiques.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
skynet offline Hors ligne VIP icone 80949 points
Le #2107882
"conduisant à évaporer 156 milliards de dollars de capitalisation en quelques heures."

Qui disait déjà que c'était de l'argent virtuel ....

Ils s'amusent bien les traders ....
Anonyme
Le #2107884
skynet a écrit :

"conduisant à évaporer 156 milliards de dollars de capitalisation en quelques heures."

Qui disait déjà que c'était de l'argent virtuel ....

Ils s'amusent bien les traders ....


C'est de l'argent virtuel ! Ces 156 milliards sont purement du vent et heureusement sinon l'entreprise serait au plus mal car cela voudrait dire que tous les actionnaires se sont débarrassés de leurs actions en même temps. Les actionnaires ont vu la valeurs de leurs actions chuter de X% et au final ce n'est pas de la perte réelle sauf pour ceux qui auront acheté les actions plus chères que ce qu'elles valent aujourd'hui.
Ceux qui auront acheté les leurs à bas prix voient leur portefeuille boursier moins rentable que ce qu'il était avant-hier mais bon on ne va pas pleurer non plus car ils ont encore de la marge
saepho offline Hors ligne VIP icone 22856 points
Premium
Le #2107885
skynet a écrit :

"conduisant à évaporer 156 milliards de dollars de capitalisation en quelques heures."

Qui disait déjà que c'était de l'argent virtuel ....

Ils s'amusent bien les traders ....


C'est clair, Tesla serait rentré dans le S&P 500, sa valeur aurait surement pris des milliards. Comme quoi, il suffit d'un rien...


Par contre, je ne suis pas motivé à chercher, quelqu'un peux m'expliquer:
Valorisation de 370 milliards. Perte de 20%, 20% de 370 milliards est égale à 156 milliards. Pour moi, 20% de 370 milliards, cela ne fait pas 156 milliards.

Je dois me tromper quelque part, mais je ne vois pas où...
Anonyme
Le #2107886
saepho a écrit :

skynet a écrit :

"conduisant à évaporer 156 milliards de dollars de capitalisation en quelques heures."

Qui disait déjà que c'était de l'argent virtuel ....

Ils s'amusent bien les traders ....


C'est clair, Tesla serait rentré dans le S&P 500, sa valeur aurait surement pris des milliards. Comme quoi, il suffit d'un rien...


Par contre, je ne suis pas motivé à chercher, quelqu'un peux m'expliquer:
Valorisation de 370 milliards. Perte de 20%, 20% de 370 milliards est égale à 156 milliards. Pour moi, 20% de 370 milliards, cela ne fait pas 156 milliards.

Je dois me tromper quelque part, mais je ne vois pas où...


Aucune idée. Ce sont les joies de l'opacité de ce milieu pour les non initiés
Chitzitoune offline Hors ligne VIP avatar 19363 points
Le #2107901
skynet a écrit :

"conduisant à évaporer 156 milliards de dollars de capitalisation en quelques heures."

Qui disait déjà que c'était de l'argent virtuel ....

Ils s'amusent bien les traders ....


C'est de la spéculation sur l’éventuel prix auquel on espère le vendre c'est purement virtuel
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire