Un milliard de puces GPS vendues annuellement en 2013

Le par  |  2 commentaire(s)
logo ABI Research

La déferlante GPS dans les téléphones portables et autres appareils mobiles sera telle que le milliard de puces GPS écoulées annuellement sera atteint en 2013, selon le cabinet d'études ABI Research.

logo ABI ResearchLes ventes de PND ( Personal Navigation Devices ) ne faiblissent pas et celles des téléphones avec fonctionnalités GPS s'apprêtent à décoller. Ajoutons à cela les multiples annonces de rapprochements et acquisitions dans ce domaine et l'on peut annoncer sans crainte de se tromper un beau succès pour le GPS dans les cinq années à venir.

Le cabinet d'études ABI Research se risque à une quantification en indiquant qu'il devrait se vendre un milliard de puces GPS d'ici 2013, porté par une chute des prix des appareils les contenant compensée par les revenus tirés des services à valeur ajoutée.

Pour Jamie Joss, analyste chez ABI, trois facteurs sont à prendre en compte :
  • la baisse du prix moyen des récepteurs GPS, qui va tomber à moins de 3,50 dollars l'unité d'ici la fin de l'année 2008, ce qui va encourager l'adoption de cette technologie
  • l'introduction de terminaux GPS à bas prix, facilitant la pénétration du marché
  • les acquisitions fondeurs / spécialistes du GPS, permettant de proposer des plates-formes "tout-en-un" combinant GPS et autres technologies sans fil ( cellulaire, Bluetooth, WiFi, etc )

Une restructuration active du marché
Nous en avons déjà suivi plusieurs, comme le rachat de Global Locate par Broadcom, celui de GloNav par NXP, l'acquisition de u-Nav par Atheros ou encore l'initiative eGPS du spécialiste britannique du Bluetooth CSR. A noter toutefois que 70% du marché du GPS était détenu en 2007 par SiRF Technology, qui cherche également à proposer des plates-formes à tout faire depuis son rapprochement avec Centrality Communications.

Et la concurrence s'annonce serrée : " en termes de performances absolues, il y aura peu de différences entre les différentes fabricants ", explique Jamie Moss. " Pour remporter les contrats, les chipsets devront être aussi peu chers que possible et suffisamment flexibles pour permettre l'intégration de connectivités Bluetooth, WiFi, Radio FM et cellulaires.

Comme pour le Bluetooth en son temps, il n'y a pas de demande active du public pour le GPS, mais une fois que la technologie est présente, les consommateurs l'utiliseront et la réclameront. "
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #199143
@christian, je suppose que tu voulais dire:
"un milliard de puces GPS auront été écoulées d'ici 2013"
Car je vois mal comment on peut écouler un millard de puces par an
Le #199151
"A new study from ABI Research forecasts GPS IC shipments to reach one billion annually in 2013".
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]