Actualité : ce qu'il ne fallait pas manquer

Le par  |  0 commentaire(s)
GNT new Logo

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente.

GNT new LogoParmi les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente, on rappellera le futur déblocage de la situation pour le recommandé électronique, l'annonce d'une application de la taxe pour la copie privée aux NAS et aux SSD externes, l'encadrement du service Street View de Google en Italie, la proposition de taxation pour financer la fibre optique en France et l'affaire judiciaire pointant Google du doigt pour partage de données confidentielles avec des tiers.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT.


Déblocage de la situation pour le recommandé électronique : la situation est en train de se débloquer en ce qui concerne le recommandé électronique, lequel va ainsi pouvoir se développer massivement. Sollicité par Document Channel, le Conseil d'État a donné six mois au gouvernement pour publier les décrets d'application faisant défaut.


NAS et SSD externes concernés par la taxe pour la copie privée : la rémunération pour copie privée est étendue aux supports de stockage en réseau pour les particuliers et aux solutions de stockage externes de type SSD. Bref, de nouvelles taxes pour les consommateurs.


L'Italie serre la vis en ce qui concerne Street View : le gouvernement italien a décidé d'encadrer le fonctionnement du service Street View proposé par Google sur son territoire, avec des règles strictes et des sanctions financières si elles ne sont pas respectées.


Taxer l'ADSL, les mobiles, les téléviseurs et les consoles pour développer la fibre optique : dans son rapport parlementaire sur le déploiement du très haut débit en France, le sénateur Hervé Maurey préconise de taxer l'Internet fixe et les abonnements mobiles, ainsi que les téléviseurs et les consoles de jeu. Le but est de récolter 660 millions d'euros par an.


Google poursuivi pour partage de données confidentielles : Google est traîné devant la justice US pour partage de données confidentielles, à savoir les requêtes saisies dans son moteur de recherche en ligne, avec des tiers tels que les cabinets de marketing. Selon les plaignants, cela représenterait une atteinte à la vie privée non négligeable au regard de la position dominante du géant californien.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]