Actualité : ce qu'il ne fallait pas manquer

Le par  |  0 commentaire(s)
GNT new Logo

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente.

GNT new LogoParmi les faits qui ont rythmé l’actualité de la semaine précédente, on rappellera le floutage imposé à Google dans son service Street View avec en plus une vérification manuelle pour éviter les oublis, les 900 millions de dollars que propose Google à Nortel et la condamnation de Google pour ses suggestions automatiques qualifiées de diffamatoires.

Sans oublier d'évoquer les poursuites judiciaires engagées contre la société de location de DVD Zediva et la modification des conditions générales de vente chez Free, avec des frais de résiliation désormais fixes.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT


Floutage obligatoire avec vérification manuelle pour Street View : la justice suisse ordonne à Google de rendre tous les visages et plaques d'immatriculation méconnaissables avant toute publication dans son service de vues panoramiques Street View. Elle exige même le recours à une vérification manuelle, afin d’éviter quelques oublis.


Google propose 900 millions de dollars à Nortel : Google vient de faire une offre à 900 millions de dollars pour mettre la main sur 6 000 brevets détenus par Nortel Networks, des brevets concernant notamment la 4G, l’Internet et les semi-conducteurs. Le but est de se protéger contre les attaques en justice pour violation de brevets qui sont monnaie courante de l'autre côte de l'Atlantique.


La MPAA dénonce l'escroquerie Zediva :  la jeune société Zediva, qui s’annonce comme un loueur de DVD, subit déjà les foudres de la MPAA, qui dénonce une escroquerie pour ne pas avoir à payer les droits d'auteur.


Google condamné pour ses suggestions : Google a une nouvelle fois été condamné par la justice pour son mécanisme de suggestions de recherche. En cause, un entrepreneur italien dont le nom était associé aux mots escroc et escroquerie.


Frais de résiliation fixes chez Free : suite à sa récente condamnation pour pratiques illicites et abusives, l’opérateur Free a modifié ses conditions générales de vente. Il n’est ainsi plus question de frais de résiliation de 96 euros dégressifs à raison de 3 euros par mois ( ou de 1,5 euro dans le cas de l'offre Freebox Révolution ), mais de frais de résiliation de 49 euros fixes.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]