Actualité : ce qu'il ne fallait pas manquer

Le par  |  0 commentaire(s)
GNT new Logo

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente.

GNT new LogoParmi les faits marquants de la semaine précédente, on peut rappeler le faux positif à cause duquel avast! a vu le mal partout sur le Web, le débat sur l’harmonisation de la taxe copie privée que s’apprête à relancer Bruxelles et la biographie officielle de Steve Jobs qui a été annoncée pour l’année prochaine et qui sera certainement très attendue.

Sans oublier la demande de réparation à Facebook pour avoir censuré un internaute et l’amende de dix millions d’euros que va devoir payer France Télécom à Numéricâble.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT.


avast! a vu le mal partout sur le Web : victime d'un faux positif, l'antivirus avast! a catalogué une bonne partie du Web comme malsaine. Des sites populaires à l’image de l’encyclopédie communautaire Wikipédia ou du réseau communautaire Facebook étaient ainsi considérés comme des sites infectés.


Bruxelles veut harmoniser la taxe copie privée : après deux échecs, la Commission de Bruxelles s'apprête à relancer le débat sur l’harmonisation de la redevance pour la copie privée au sein de l’Union européenne. Un médiateur sera chargé de parvenir à un compromis avec les ayants droit.


La biographie officielle de Steve Jobs bientôt disponible : ceux qui voudraient en savoir plus sur le gourou de la firme à la pomme vont être servis avec la publication à venir d’une biographie des plus officielles. L'arrivée dans les librairies est prévue en début d'année prochaine.


Censuré par Facebook, il veut réparation : un internaute porte plainte contre Facebook France suite à la désactivation de son compte qui comptait près de 800 amis. Sur son profil, apparaissait une image du tableau L'Origine du Monde, représentant un sexe féminin.


France Télécom va verser 10 millions d’euros à Numéricâble : l'opérateur historique français a été condamné par le Tribunal de commerce de Paris à verser dix millions d'euros à Numéricâble pour des pratiques anti-concurrentielles passées sur le marché de l'accès à Internet.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]