Actualité : ce qu'il ne fallait pas manquer

Le par  |  1 commentaire(s)
GNT new Logo

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente.

GNT new LogoParmi les faits à retenir de la semaine précédente, on rappellera le moteur de recherche Google qui a été qualifié de colporteur de rumeurs par la classe politique, l'Hadopi qui a présenté son dernier bilan et la France qui semble afficher un sérieux retard en matière de déploiement pour la fibre optique.

Sans oublier d'évoquer la coupure d’Internet et de téléphone que l’on doit à un agriculteur et la peine de 18 ans de prison dont a écopé un Américain pour avoir harcelé son voisin via Internet.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT.


Google participerait aux rumeurs sur Internet : le service Google Suggest, qui permet d'aiguiller les internautes lorsqu'ils saisissent l'objet de leur recherche, est pointé du doigt pour sa participation à la circulation de nombreuses rumeurs et fausses informations qui ternissent notamment l'image des personnalités politiques.


Nombreux avertissements envoyés par l’Hadopi : bilan chiffré de l'Hadopi, qui a pour le moment adressé plus de 470 000 premiers avertissements. Plus de dix abonnés sont concernés par une convocation après récidive suite à deux recommandations.


La France accuse un certain retard dans le déploiement du très haut débit : le sénateur de l'Eure, Hervé Maurey, vient d'annoncer le retard critique du déploiement de l'Internet très haut débit en France, en raison de la liberté laissée aux opérateurs privés quant aux coûts des installations.


Un agriculteur prive 15 000 foyers d'Internet : un agriculteur a endommagé de manière accidentelle un réseau fibre optique et ainsi privé de téléphone et d'Internet 15 000 foyers situés aux alentours d'Autun, en Saône-et-Loire.


18 ans de prison pour avoir harcelé son voisin via Internet : Barry Ardolf, un Américain de 46 ans, a écopé de 18 ans de prison pour avoir piraté le réseau sans-fil de son voisin et s'être fait passer pour ce dernier afin d'envoyer des e-mails pédopornographiques aux collègues et patron de sa victime, ainsi que des insultes au vice-président des USA.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #808511
Sans vouloir passer pour un spammeur, ayant déjà posté plusieurs commentaires à ce sujet sur GNT, il y a à mon avis une vraie alternative à la fois à hadopi est à la licence globale (qui serait en fait la pire des solutions, et de fait non solution), alternative qui créerait une vraie plus value au fait d'acheter des œuvres (du fait de ne pas avoir à s'occuper de fichiers copies backup en aucune manière pour les œuvres achetées), et si répression sur le piratage, ce devrait être sur les centres (qui se mettent toujours en place du fait du besoin de catalogues) et non sur les utilisateurs finaux ou échanges de fichiers en cours d'écoles.
Plus développé ci dessous :
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc/
http://iiscn.wordpress.com/2011/07/03/licence-globale/
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-numerique-draft/

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]