Amazon : le laboratoire secret Lab126 californien cache encore de nombreux projets connectés

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Reuters
Amazon Fire Phone

Après les tablettes Kindle Fire et le smartphone Fire Phone, le groupe Amazon prévoit sans doute le lancement d'autres gadgets connectés et compte augmenter l'effectif de son laboratoire de développement secret Lab126 dans la Silicon Valley.

Si Google dispose d'un laboratoire secret Google X pour ses projets technologiques les plus fous, le groupe Amazon dispose aussi d'une structure dans la Silicon Valley pour ses projets de long terme. Le Lab126 d'Amazon a ainsi travaillé plusieurs années durant sur la conception du smartphone Fire Phone annoncé au début de l'été et doté d'une interface innovante.

Fire Phone Firefly   Le groupe d'e-commerce américain y prépare ses nouveaux produits et services et il pourrait s'intéresser plus avant à la tendance des gadgets connectés que beaucoup de groupes d'électronique grand public voient comme un relais de croissance.

Selon l'agence Reuters, Amazon envisage d'augmenter l'effectif de son Lab126 d'au moins 27% sur les cinq prochaines années afin de développer et tester des gadgets connectés qui pourraient faciliter l'accès à son portail en ligne et permettre de passer commande en appuyant sur un bouton.

Amazon drone La firme américaine a beaucoup d'idées en cours de maturation pour accélérer la livraison des produits vendus sur son portail, en faisant appel à une logistique optimisée au niveau local et peut-être dans le futur en passant par des drones pour les colis légers, et elle a besoin de matière grise pour les concrétiser.

Cette montée en puissance est apparue de façon indirecte après un accord entre Amazon et l'Etat de Californie portant sur une réduction de 1,2 millions de dollars de ses taxes en échange de la promesse d'un investissement de 55 millions de dollars dans les sites de sa division à Sunnyvale et à Cupertino.

Elle suggère également que le groupe ne va pas se contenter de regarder Google et Apple se développer sur ces nouveaux segments et qu'il compte bien faire partie du mouvement et proposer ses propres solutions.

Reuters évoque la piste de systèmes connectés en WiFi pouvant être placés dans la cuisine et permettant de commander un produit courant d'un simple appui sur un bouton. D'autres projets portent sur des vêtements connectés et plus généralement sur des dispositifs permettant d'alerter sur la nécessité de racheter un produit (via les services d'Amazon, bien sûr) mais rien ne dit encore qu'ils sortiront des laboratoires.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1810366
Le progrès pour tous !
Pourvu qu'Amazon nous tire pas dans le dos ... je la sent mal leur affaire
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]