AMD tente de répliquer face à Intel

Le par  |  1 commentaire(s)
AMD_logo

Les futurs Core i7, dont les premiers modèles seront lancés en fin d'année, risquent de ne pas arranger la situation pour AMD, déjà en position délicate. Face à Intel, AMD semble néanmoins déployer une certaine énergie. Voici une compilation des informations qui ont couru la semaine dernière.

AMD_logoFace à la déferlante Core i7 d'Intel, les rumeurs et annonces se multiplient du côté d'AMD. Beaucoup se demandent en effet quelle stratégie va adopter le fondeur. Pour ce qui est des PC, AMD n'arrive déjà pas actuellement à rivaliser avec le haut de gamme Intel. Les Core i7, dont les premiers tests font état de gains de 30 à 40 % par rapport aux actuels Penryn, compliqueront plus encore la situation d'AMD.

Nous savions déjà que le passage au 45 nm permettrait à AMD de réduire sa consommation, d'augmenter sa rentabilité mais aussi de gagner entre 10 et 15 % de performances à fréquence égale. Le site anglophone XBit Labs a dévoilé il y a quelques jours que les premiers processeurs 45 nm devraient être disponibles le 8 janvier 2009. Mieux, il s'agirait de Phenom X4 montés à des fréquences encore inconnues pour les quad-core AMD : 2,8 et 3 GHz. Actuellement, rappelons que le 9950 n'est cadencé qu'à 2,6 GHz : cela  confirme que le passage au 45 nm permettra à AMD une meilleure montée en fréquence.

Cependant, si l'on se réfère aux tests de certains de nos confrères, un Phenom X4 surcadencé à 3 GHz équivaudrait à un Core 2 Q6600 de 2,4 GHz. L'augmentation du cache L3, de 2 à 6 Mo, devrait cependant améliorer ce pré-constat. Ces deux Phenom X4 conserveraient  assez étonnamment un TDP élevé de 125 W alors que l'on pouvait s'attendre à une baisse considérable.


Des Phenom X2 à X12AMD Phenom
Si actuellement, les Phenom sont déclinés en triple et quadruple coeur, il se pourrait bien que des versions dual-core fassent bientôt leur apparition. HardwareInfos a en effet relevé que plusieurs sites avaient enregistré des Phenom X2 dans leurs comparateurs de prix. Ces X2 seraient dénommés GE-6400, GE-6500 et GE-6600 et cadencés de 1,9 à 2,3 GHz. Ils devraient être gravés en 65 nm mais aucune date n'a encore été dévoilée. Étant donnée la fréquence de fonctionnement, ces CPU lutteront difficilement contre les Core 2 E8x00 d'Intel.

Intel a  confirmé à l'IDF que les Core i7 auraient des déclinaisons à 6 voire 8 coeurs. AMD envisage également depuis un certain temps de multiplier le nombre de cœurs dans ses Phenom. Il semblerait que les premiers CPU à 6 coeurs sortent lors du second semestre 2009 mais AMD souhaite aller encore plus loin : en 2010, le Phenom nom de code Magny-Cours devrait disposer de 12 cœurs et de 12 Mo de cache L3.

Pour ce qui est de la concurrence à l'Atom d'Intel et au Nano de VIA, nous avons vu récemment qu'AMD allait lancer un Athlon 64 2000+ basse consommation et que celui-ci se révélait tout à fait intéressant. Un autre concurrent potentiel à l'Atom sera lancé en octobre par AMD. Deux processeurs Sempron, 200U et 210U, feront en effet leur apparition. Le premier sera cadencé à 1 GHz pour un TDP de 8 W et le second à 1,5 GHz pour 15 W annoncés en charge. Il n'est cependant pas assuré qu'ils soient utilisés sur des machines grand public.


Falcon, une première puce Fusion basse consommation
Enfin, quelques précisions ont été dévoilées par un site chinois sur AMD Fusion. La puce regroupant CPU et GPU Falcon sera vraisemblablement dédiée au secteur de la très basse consommation (5 à 8 W en charge). Pour cette version, un processeur cadencé à 600 ou 800 MHz prendra place au côté d'un circuit graphique proche du futur RV710 (l'entrée de gamme HD4xxx, prévu pour le mois prochain). Des déclinaisons Fusion plus puissantes devraient faire leur apparition en 2009 voire courant 2010.

Si ces dates peuvent paraître tardives, rappelons que seul le haut de gamme Nehalem sera disponible en toute fin d'année 2008, les autres séries faisant leur apparition tout au long de l'année 2009. AMD risque de devoir jouer sa compétitivité sur des prix agressifs.

Il faudra cela dit attendre de premiers tests approfondis pour se faire une réelle idée de la nouvelle gamme de CPU AMD. L'évolution de techniques comme CUDA de Nvidia pourrait également changer la donne. En effet, aujourd'hui, avec une entrée de gamme en général largement suffisante pour la plupart des usages d'un ordinateur, la course à la puissance a perdu de son intérêt. Elle reste cependant importante dans certains cas pour les particuliers, par exemple pour le traitement ou la conversion vidéo. Avec une généralisation de logiciels permettant de prendre appui sur les GPU, l'utilité pour le grand public de processeurs à plusieurs centaines d'euros pourrait décroître.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #313721
hmmm c'est pas bon ca. si ca continue, on va se retrouver avec une seul boite qui va imposer ces prix ! vous pensiez que les proco intel étaient cher ? si ca continue vous n'avez encore rien vu !!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]