Apple : plus d'une vingtaine d'acquisitions de startup en 18 mois

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Digits (Wall Street Journal)
Apple invitation logo

En matière de rachat de sociétés, on voit souvent Google ou Facebook à la manoeuvre, parfois sur les mêmes entreprises, mais Apple ne reste pas inactive en la matière même si ses acquisitions se font généralement en toute discrétion.

Pour rester à la pointe de la technologie et trouver les prochaines idées innovantes qui feront leur succès, les grands groupes surveillent les startups où maturent une foule de projets et rachètent les entreprises, parfois à un prix très élevé lorsqu'ils sont plusieurs à tenter leur chance.

Plusieurs acquisitions récentes ont défrayé la chronique par leur montant comparé à la taille de la startup, comptant parfois tout juste une quinzaine de salariés. Et ce sont souvent des rachats initiés par des géants comme Google ou Facebook, attentifs à acquérir du savoir-faire avant que la concurrence ne s'en empare.

logo_pro_apple Le groupe Apple est également régulièrement en quête de nouveaux projets innovants mais ses acquisitions sont généralement dévoilées de façon indirecte ou confirmée du bout des lèvres par les intéressés.

Cela donne l'impression que la firme de Cupertino n'est pas très active en matière de rachat d'autres sociétés...ce qui se révèle en fait faux. Tim Cook, CEO du groupe, a indiqué lors de la conférence de présentation des résultats financiers pour le premier trimestre de l'année qu'Apple avait racheté plus d'une vingtaine de sociétés en l'espace d'un an et demi.

Il a souligné que son groupe restait très attentif aux projets technologiques et n'hésitait pas à racheter le savoir-faire qui peut être intégré dans ses produits, actuels et à venir, même s'il n'y a pas de règles établies pour réaliser ces emplettes.

De fait, la plupart des acquisitions se sont négociées à moins de 1 milliard de dollars mais le CEO d'Apple n'écarte pas la possibilité d'une grosse acquisition. Tout simplement, " nous ne cherchons pas à payer le plus pour une société pour en tirer un maximum de buzz", a-t-il indiqué, évoquant les généreux rachats de Facebook, prêt à mettre plusieurs milliards de dollars dans une acquisition, comme les 19 milliards de dollars pour la messagerie WhatsApp.

Avec son trésor de plus de 150 milliards de dollars, Apple pourrait facilement acheter ce que bon lui semble mais le groupe s'est toujours montré très sourcilleux quant à l'emploi de ses ressources, à tous les niveaux.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]