Dossier Windows Phone 7 : lancement européen

Le par  |  1 commentaire(s)
WP7 logo pro

Ce 21 octobre est le grand jour de vérité pour Windows Phone 7, la nouvelle plate-forme mobile de Microsoft, avec le lancement européen des premiers smartphones, tandis que le marché US ne sera servi qu'en novembre. En France, cinq smartphones, proposés par HTC, LG Electronics et Samsung Electronics, sont distribués par les trois opérateurs mobiles. Dans ce dossier, vous trouverez un récapitulatif des enjeux en cours et la compilation des articles publiés la semaine passée pour ne rien manquer de l'importance du lancement de Windows Phone 7.

MIcrosoft Windows Phone 7 Conf 02Le lancement de Windows Phone 7 s'est organisé en plusieurs temps, à la hauteur de l'enjeu pour Microsoft. Après un Windows Mobile 6 qui s'est laissé distancer sur le plan de l'ergonomie et un Windows Mobile 6.5 qui n'était là que pour faire patienter avant la prochaine version, le fin mot, répété à l'envi par les responsables du groupe, fut : " repartir d'une page blanche ".

Et, de fait, la page blanche s'est très progressivement couverte des éléments constitutifs de Windows Phone 7 :

  • l'interface utilisateur en février 2010, avec son système de hubs thématiques et sa nouvelle organisation
  •  les rouages internes en mars 2010, avec le support des technologies Silverlight et XNA pour séduire les développeurs
  • l'annonce de la version finale en octobre 2010, avec le soutien de plusieurs grands fabricants et une dizaine de terminaux dévoilés
  • la disponibilité des premiers terminaux ce 21 octobre en Europe, avec cinq premiers modèles disponibles en France

 

Repartir de zéroWindows Phone 7 Series 02
Ce qu'il en est sorti, c'est une plate-forme enfin adaptée aux nouveaux besoins du marché, notamment en matière de communications via les réseaux sociaux et de gestion de l'identité numérique de l'utilisateur, avec ses contenus à partager et ses contacts à suivre.

C'est aussi l'arrivée d'un portail Windows Marketplace qui se coupe des milliers d'applications existant déjà sous Windows Mobile mais qui constitue un nouvel espace à partir duquel l'utilisateur pourra personnaliser son terminal par de nouvelles applications. Microsoft prévient toutefois qu'il ne se jettera pas dans la course au plus grand nombre d'applications mais qu'il essaiera de proposer un choix parfaitement adapté à sa plate-forme. Sur ce point, la balle est dans le camp des développeurs.

L'intégration de services Microsoft, comme Zune, Xbox Live ou les outils collaboratifs d'Office Mobile, sera certainement l'un des points décisifs dans le succès de la plate-forme. Attrayants lors des présentations, il faudra voir ce qu'il en est dans le cadre d'une utilisation quotidienne.

Pour obtenir la meilleure expérience utilisateur possible, Microsoft a également imposé un cahier des charges pour le hardware. Le fondeur fabless Qualcomm a ainsi optimisé sa plate-forme SnapDragon pour Windows Phone 7. Le résultat est réellement appréciable, avec une interface extrêmement fluide et une réactivité qui semble au rendez-vous ( on verra quand le système sera surchargé d'applications ).


Revenir dans la course

HT HD7 Trophy 02Malgré tout, certains éléments de cette première version mériteront certainement des mises au point : le multitâche sélectif, l'absence de Flash, l'absence de copier/coller ( qui sera ajouté début 2011 ), la liaison très étroite avec la plate-forme Zune...

Mais comme pour toute nouvelle plate-forme, des ajustements seront réalisés au fur et à mesure. Finalement, la question qui se pose alors que les premiers terminaux débutent leur phase de commercialisation est : Windows Phone 7 n'arrive-t-il pas trop tard, alors que d'autres acteurs ont pris les devants pour orienter le marché à leur profit ?

Pour les responsables de Microsoft, la réponse est que le marché est suffisamment dynamique pour tolérer plusieurs systèmes d'exploitation et permettre de se constituer une jolie part d'un marché en forte expansion, sans forcément chercher à le dominer...pour le moment.

Un échec du lancement de Windows Phone 7 serait un coup rude pour la société, qui a dominé le marché des appareils mobiles pendant des années. Elle serait alors écartée d'un segment très profitable pour plusieurs années. Or, comme l'a dit Steve Ballmer, en cas d'insuccès, il n 'y aura pas de plan B.

Dans le même style
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #708041
"Ni flash" (ok, je peux comprendre, ça pompe les ressources), "Ni copier/coller"!!!! C'est quoi les problèmes techniques insurmontables pour implanter cette fonction dans un smartphone?
Je rigole doucement, car quand iPhone est sorti, tout le monde critiquait cette lacune. Finalement, ni Android, ni WM7 n'intègrent cette fonctions en natif.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]