Un drone transportant de la drogue s'écrase au Mexique

Le par  |  9 commentaire(s) Source : Facebook / police de Tijuana
Drone meth mexique

Les drones volants trouvent de plus en plus d'adeptes, et leurs usages se démocratisent également dans les milieux criminels : le Mexique rapporte ainsi un nouveau crash d'appareil volant chargé de drogue.

Les drones volants deviennent un véritable casse-tête pour les gouvernements et les autorités. Qu'il s'agisse de faire prendre des risques aux passants en les faisant voler au-dessus des zones habitées pour réaliser des prises de vues aériennes, de survoler les centrales nucléaires françaises ou l'Élysée, ils sont également de plus en plus utilisés par les réseaux criminels pour transporter des objets et produits prohibés.

Drone meth Ainsi, une nouvelle tendance sévit au Mexique : le passage de la frontière avec des drones chargés de drogue.

La DEA américaine est ainsi particulièrement monopolisée au niveau de la frontière mexicaine, puisque des drones volants sont de plus en plus souvent utilisés pour jouer le rôle de passeur de drogue. L'objectif est ainsi pour les trafiquants d'éviter les contrôles aux frontières et de limiter les risques d'arrestation puisque le pilotage se fait à distance.

Malgré tout, les drones actuellement disponibles auprès des civils ont un inconvénient : leur puissance ne leur permet pas de transporter de lourdes charges. Ainsi, le Mexique a récemment évoqué le crash d'un drone surchargé qui tentait de faire passer 3kg de méthamphétamine. Le crash a eu lieu à proximité de la ville de Tijuana.

Selon la police locale, la charge était trop importante pour que le drone puisse manoeuvrer avec précision. En outre, les moteurs soumis à forte contrainte auraient également très rapidement épuisé les batteries de l'engin dont l'autonomie est déjà limitée à quelques dizaines de minutes.

Recourir à des drones plus gros et plus puissant n'est pas envisageable, tout simplement parce qu'ils attirent plus facilement l'attention. La DEA indique avoir repéré plus de 150 tentatives de traversée de la frontière par des drones depuis 2012, et ce n'est là que la surface visible de l'Heinsenberg iceberg.

Mais si les contrebandiers ont recours aux nouvelles technologies pour étendre leurs activités, les autorités aussi usent des drones pour surveiller les frontières. Il s'agit toutefois principalement de surveiller les immigrants clandestins.

Ailleurs, les drones sont également utilisés pour repérer les plantations de cannabis, quand d'autres tentent d'acheminer des téléphones portables et autres armes dans les prisons avec ces drones volants.

Les USA développent depuis quelques années des armes à laser capables de détruire ces drones volants survolant des zones sensibles, et même depuis des bateaux.

Complément d'information
  • GoPro : un drone volant pour début 2016
    GoPro l'avait annoncé depuis quelques mois, la firme spécialisée dans la conception de caméras dédiées aux sportifs et aux scènes d'action proposera prochainement un drone. Et aujourd'hui la firme en dit un peu plus sur les ...
  • Dji Matrice 100 : un drone volant qui ne craint pas les collisions
    Dji n'en finit plus de dévoiler de nouveaux modèles de drones. À peine quelques mois après avoir présenté son Phantom 3, la firme évoque le Matrice 100, un drone capable d'éviter les collisions.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1830442
"surface visible de l'Heinsenberg "
Le #1830449
Caramba

La livraison a subi un contre temps Aie aie aie va falloir trouver une autre solution ... on va réfléchir sous le sombrero, dans un hamac, et à l'ombre d'un cactus
Le #1830450
DeepBlueOcean a écrit :

Caramba

La livraison a subi un contre temps Aie aie aie va falloir trouver une autre solution ... on va réfléchir sous le sombrero, dans un hamac, et à l'ombre d'un cactus


Lol ça fait pas un peu cliché ce que tu dis ?
Le #1830451
Visiblement le Pilote ne savait pas piloter mais vu la perte, j'espère qu'il sait courir... Et vite
Le #1830459
chibre a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Caramba

La livraison a subi un contre temps Aie aie aie va falloir trouver une autre solution ... on va réfléchir sous le sombrero, dans un hamac, et à l'ombre d'un cactus


Lol ça fait pas un peu cliché ce que tu dis ?


Il manque juste les bottes qui vont bien ...

Adresse Web :
http://mindalicious.fr/etrange-mode-mexican-pointy-boots-mindalicious/


Le #1830472
Un drone "grand public", c'est un pilotage par onde, donc facile à détecter (il suffit d'un réseau d'antennes radio et un scanner). Et une fois détecté, il suffit de brouiller le signal....
Combattre ces drones n'est donc qu'une question de volonté, pas vraiment besoin de gros moyens. c'est comme l'histoire des mobiles en prison, il suffit de mettre des brouilleurs comme dans les salles de ciné...
Le #1830476

il suffit de mettre des brouilleurs comme dans les salles de ciné...



Pas aussi évident ...

Adresse Web :
http://www.nextinpact.com/news/92849-le-delicat-deploiement-brouilleurs-d-ondes-dans-prisons.htm


Anonyme
Le #1830506
Moi j'aurais bien aimer que le drone qui contenait l'argent pour payer cette drogue tombe dans ma court, ni vue ni connu fiouuuuu....!
Le #1830580
Vikingfr a écrit :

Un drone "grand public", c'est un pilotage par onde, donc facile à détecter (il suffit d'un réseau d'antennes radio et un scanner). Et une fois détecté, il suffit de brouiller le signal....
Combattre ces drones n'est donc qu'une question de volonté, pas vraiment besoin de gros moyens. c'est comme l'histoire des mobiles en prison, il suffit de mettre des brouilleurs comme dans les salles de ciné...


J'ai une autre explication. le drone a gouté la marchandise. Il était défoncé !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]