Facebook plonge en Bourse

Le par  |  9 commentaire(s)
Facebook-Nasdaq

Pour sa deuxième journée de cotation au Nasdaq, le titre Facebook a perdu près de 11% de sa valeur pour retomber en-dessous de son prix d'introduction. La Bourse n'est pour le moment pas l'amie du réseau social.

Les débuts de Facebook en Bourse sont pour le moins poussifs. Difficile pour le numéro 1 des réseaux sociaux de se lier d'amitié avec le Nasdaq. Avoir plus de 900 millions d'utilisateurs ne suffit manifestement pas à séduire les investisseurs, même s'il est encore trop tôt pour tirer des conclusions.

Vendredi dernier, Facebook a signé son entrée en Bourse avec un prix d'introduction de 38 dollars par action et quelque 421 millions d'actions sur le marché. De quoi lever plus de 16 milliards de dollars et une valorisation du groupe à 104 milliards de dollars.

Un prix d'introduction peut-être excessif. Vendredi, le titre Facebook clôturait à 38,23 dollars via les efforts de la banque Morgan Stanley. Lundi, pour sa deuxième journée de cotation au Nasdaq, le titre Facebook a ouvert à 36,66 dollars pour terminer à 34,03 dollars.

Facebook-NasdaqUne perte de plus de 4 dollars pour l'action Facebook ( ou 10,99 % ) et de retomber en-dessous de son prix d'introduction. Un constat inquiétant dans la mesure où d'autres valeurs technologiques au Nasdaq ont progressé, à l'instar par exemple de Yahoo! suite à l'annonce de l'accord avec Alibaba. Notons toutefois le repli d'une valeur comme LinkedIn.

Ces débuts difficiles pour Facebook illustrent les incertitudes autour du réseau social ou du moins une valorisation peut-être exagérée. En se retirant en tant qu'annonceur publicitaire faute de retours suffisants, le groupe General Motors avait déjà sonné une forme d'alerte.

La publicité en ligne est la principale source de revenus de Facebook. Un point qui est donc très sensible. Le réseau social mise aussi sur la vente de biens virtuels avec de réels retours attendus pour 2016. Pour se diversifier, Facebook se lance aussi dans des expérimentations comme en Nouvelle-Zélande avec la monétisation de la mise en avant de statuts.

Mais Facebook doit aussi conjuguer avec des problèmes liés à la vie privée qui peuvent refroidir certaines ardeurs. Aux États-Unis, une action de groupe menace le réseau social d'une amende de 15 milliards de dollars.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #958781
Nous avions eu l'occasion de le dire en 2011 déjà : Face-de-bouc est dangereux car les adeptes de ce réseau ne maîtrisent aucune des données qu'ils lui confient ; ils ne peuvent rien effacer, tout ce qui est mis là y reste. D'ailleurs, en règle générale, on ne devrait écrire, dire ou montrer sur le net que ce qu'on pourrait dire ou montrer à ses propres enfants... Les propriétaires-actionnaires décident de stocker vos données (en l’occurrence aux States) ...et en font ce qu'ils veulent, non ? Elles peuvent ressortir à un moment inopportun pour leurs auteurs, photos, déclarations..
Avec la mise en bourse, Face-de-bouc joue gros, car maintenant, il devra rendre des comptes aux actionnaires et leur verser des dividendes. Ce qui veut dire encore plus de pub, éventuellement un réseau payant pour générer des rentrées. Les utilisateurs sont-ils prêts à ce changement ? On a vu ce que ça donne quand la téléphonie mobile est gratuite : conversations coupées par des pub, etc.
M. Z. le sait bien et est déjà prêt à faire autre chose avec l'argent généré, on se souvient de Myspace, Altavista, yahoo ! et bien d'autres. Une " valeur " en bourse 30 fois supérieure à son CA, humm...
Le #958841
Une seule chose à dire :

MOUAHAHAHAHAHAHAHA !

Finalement une deuxième :

DTC Mark Zuckerberg !!!
Le #958891
Ouais enfin DTC Mark Zuckerberg, il faut voir. Les actionnaires ont quasiment tous retiré leurs billes dès vendredi (sauf deux qui s'étaient engagés à ne pas le faire) donc DTC les "petits" actionnaires qui ont directement donné plusieurs milliards à MZ et à ses associés. Ils ne sont pas à plaindre loin de là et FB (qui n'a pas vraiment d'avenir selon moi) n'aura été qu'un moyen pour un personnage hautement cynique de rafler des milliards en toute légalité. Ça mériterait presque un Social Network 2.
Le #958931
Sauf que si l'action FB se casse vraiment la gueule ce sont les actionnaires majoritaires qui vont l'avoir dans le cul, et par extension MZ...

Quand une entreprise se cassent la gueule en bourse les actionnaires offrent rarement des fleurs aux dirigeants...
Le #958971
C'est un vieille technique d'arnaqueur : faire croire qu'on veut voler 1 million (virtuel) pour partir avec 500,000 (réel). MZ est passé d'étudiant fauché à multimilliardaire (réel) en 8 ans et s'il possède toujours 57% de FB il y a fort à parier qu'il a déjà liquidé une grosse partie de sa récente fortune. On ne va pas pleurer pour lui.
lejournaldepersonne Hors ligne Senior 423 points
Le #959111
La bourse ou les amis ?

Les bons comptes font les bons amis
Lieu commun qui ne m'inspire rien de bon
Bonté divine...
Que l'homme est mesquin
Bonté divine...
Que la femme est mesquine !
Les bons comptes font les bons amis....
Ha ! ha ! ha !et pourtant c'est ce qu'on dit !
Parce que l'erreur est humaine
L'économie inhumaine, qui assimile les comptes à jour avec les contes des mille et une nuits
Pourquoi dit-on que les bons comptes font les bons amis?
Parce qu'on compte avec ou parce qu'on compte dessus?
En sachant qu'on ne peut compter avec que si on ne compte pas dessus.
Ou peut-être parce qu'on ne veut pas avoir à compter ?
Oui, c'est ce qu'on dit pour ne pas tourner en rond....
On fait en sorte pour que les comptes soient bons...
Ah! Ah ! Ah !
Bonne attitude... mauvaise habitude
Pour ne pas se retrouver seul à seul avec sa solitude
Honnêteté de gens malhonnêtes... Facebook... Internet....
Moralité sans parfum d'éternité
Les comptables ont beau compter
La vérité, la beauté, l'amitié, ne seront jamais rentables ou comptables, les bons comptes ne font les bons amis que pour ceux qui aiment l'argent et collectionnent les amis
Des amis côtés en bourse
Car je vous le dis en vérité:
La bourse ou les amis,
Vous avez peur de l'argent
Vous avez peur de la vie
1+1, ça peut faire deux
Mais ça peut aussi faire de l'ombre à Dieu
Pour se faire des amis, il ne faut ni compter avec, ni compter dessus mais les aimer et laisser la vie se faire.
Aimer la vie et les laisser faire...
Heureux ! Sont ceux qui ne savent et ne sauront jamais compter...

http://www.lejournaldepersonne.com/...-les-amis/

Le #959181
Sur le second marché boursier, les titres s'échangeaient depuis un an à 16$ donc rien d'étonnant.
Le #959241
Il s'est marié, normal que la bourse plonge .... oups, ok, je sors
Le #959251
lejournaldepersonne a écrit :

La bourse ou les amis ?

Les bons comptes font les bons amis
Lieu commun qui ne m'inspire rien de bon
Bonté divine...
Que l'homme est mesquin
Bonté divine...
Que la femme est mesquine !
Les bons comptes font les bons amis....
Ha ! ha ! ha !et pourtant c'est ce qu'on dit !
Parce que l'erreur est humaine
L'économie inhumaine, qui assimile les comptes à jour avec les contes des mille et une nuits
Pourquoi dit-on que les bons comptes font les bons amis?
Parce qu'on compte avec ou parce qu'on compte dessus?
En sachant qu'on ne peut compter avec que si on ne compte pas dessus.
Ou peut-être parce qu'on ne veut pas avoir à compter ?
Oui, c'est ce qu'on dit pour ne pas tourner en rond....
On fait en sorte pour que les comptes soient bons...
Ah! Ah ! Ah !
Bonne attitude... mauvaise habitude
Pour ne pas se retrouver seul à seul avec sa solitude
Honnêteté de gens malhonnêtes... Facebook... Internet....
Moralité sans parfum d'éternité
Les comptables ont beau compter
La vérité, la beauté, l'amitié, ne seront jamais rentables ou comptables, les bons comptes ne font les bons amis que pour ceux qui aiment l'argent et collectionnent les amis
Des amis côtés en bourse
Car je vous le dis en vérité:
La bourse ou les amis,
Vous avez peur de l'argent
Vous avez peur de la vie
1+1, ça peut faire deux
Mais ça peut aussi faire de l'ombre à Dieu
Pour se faire des amis, il ne faut ni compter avec, ni compter dessus mais les aimer et laisser la vie se faire.
Aimer la vie et les laisser faire...
Heureux ! Sont ceux qui ne savent et ne sauront jamais compter...

http://www.lejournaldepersonne.com/...-les-amis/


AMEN mon Père !
Le #959571
Il faut dire que les seuls revenues généré par Facebook sont les publicité qui ne sont vraiment pas mises en valeur. Avec Général Motors qui annonce ne plus vouloir faire de publicité sur son réseau parce qu'elles ne sont pas rentable, les commentateurs qui sont au moins autant optimiste, il ne faut pas s'attendre à ce que le cour s'envol ...
Mais qui sait, certains acteur attendent peut-être une baisse de l'action pour investir.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]